Auteur Sujet: abattoir  (Lu 32804 fois)

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « le: mars 05, 2008, 15:30:14 pm »
devant moi la chaîne de montage est comme hier
je fais toujours la même chose
on fabrique des chaussures à talon aiguille
moi j’assemble le talon et son embout
le talon m’arrive nu et je dois coller dessus l’embout
il m’arrive un talon toutes les deux secondes
à la fin de la journée j’ai contribué à fabriquer sept mille deux cent paires de chaussures
quand j’aurais cinquante ans ça fera quarante millions
de paires de chaussures

djimboulélé

  • Chaugnar aspirator
  • *
  • Messages: 4615
abattoir « Réponse #1 le: mars 05, 2008, 22:50:28 pm »
J'sais pas si tu te sentiras mieux après.... smiley17

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « Réponse #2 le: mars 11, 2008, 21:08:23 pm »
je veux qu’on me frappe
je veux qu’on m’enfonce des trucs dans le cul
je veux qu’on m’insulte et qu’on me force à m’humilier
et même si je n’aime pas ça
c’est comme ça que je jouis

sqaw lee

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 17248
abattoir « Réponse #3 le: mars 11, 2008, 22:09:54 pm »
faut p-e pas se forcer si on aime pas ça, c'est p-e pas une obligation de jouir ? smiley18

Le caca ne fait pas tourner la terre, mais rend l'amour plus agréable !
Poil pour tous et tous à poil !
J'ai fait kk à ikea !
Les rêves sont au cerveau ce que le caca est aux intestins !
ça a l'air bien pour ceux qui aime bien!

riz

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10231
abattoir « Réponse #4 le: mars 11, 2008, 23:37:39 pm »
Citer
quand j’aurais cinquante ans ça fera quarante millions


Sans vouloir faire mon rabat joie,  avec les pannes, le chômage technique , les arrêts maladies, les délocalisations , il se peut que ton calcul soit faux.

Sinon c'est un peu trop court pour émettre un jugement sur ton style mais ça fait un peu texte de lycéen déprimé dans sa version intérimaire trentenaire.

J'ai commencé à lire "Soulseek"

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « Réponse #5 le: mars 18, 2008, 18:23:48 pm »
(tu me diras ce que tu penses de soulseek, à l'occasion - dans le genre lycéen déprimé, justement, haha)

***

je ferme mon bureau à clef
devant l’ascenseur huit personnes attendent
l’ascenseur arrive
nous montons tous
il y a déjà quatre personnes à l’intérieur
l’ascenseur commence son trajet silencieux
je quitte l’immeuble
je marche avec la foule
je me rends à mon restaurant habituel
je m’assieds à la même table qu’hier
je commande un plat du jour
au cours du repas un homme se suicide en se tirant une balle dans la bouche
le vacarme est effroyable
tout se suspend dans la salle
moi aussi je cesse de manger
ma cuillère aux trois quart pleine de soupe de poisson est figée dans ma main
ma main est immobile entre l’assiette et ma bouche

***

SOIREE DE LANCEMENT DE LA REVUE FREAKWAVE LE 22 MARS AU POINT EPHEMERE :

voici le programme de la soirée :

17h45 : ouverture de la salle
18h : présentation de la revue freak wave
18h15 : dj wise
19h : sexandroïdes
19h40 : lecture konsstrukt : christophe siébert + olivier lelong
à 20h ça boucle et tout le monde dehors et retour à 21h pour le récital de costes (10€)

***

abattoir numéro quatre ne va pas tarder à sortir. pour le recevoir gratuitement, envoyer un mail avec son adresse à konsstrukt@hotmail.com

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « Réponse #6 le: mars 26, 2008, 10:01:18 am »
je balance quelques coups de poings dans le mur aussi fort que je peux
je m’éclate la peau des jointures mais je m’en fous
il faut que je me calme
j’avale une grande goulée d’air poussiéreux
j’ai encore le cœur qui bat trop vite mais il finit par ralentir un peu
mon stress baisse
il reste une angoisse sourde bizarre
comme si je savais qu’un truc horrible allait se passer et que je ne pouvais rien faire pour l’en empêcher
c’est comme si je n’attendais que ça mais sans avoir courage d’attendre vraiment
j’ai pas du tout envie de penser à ça
je ne sais pas quoi penser ça me rend fou cette histoire ça me rend marteau
ça prend toute la place dans ma tête ça bouffe tout ça bouffe tout le reste
ça m’empêcher de respirer de bouffer de baiser ça bloque tout j’en peux plusil faudrait que je remonte mais je ne peux pas

***

la semaine prochaine : compte-rendu à la con de la soirée freak wave, avec en bonus, le reportage-photo du bonheur.

***

abattoir numéro quatre version papier ne va pas tarder à sortir. pour en recevoir gratuitement quelques exemplaires, envoyer un mail avec son adresse postale à konsstrukt@hotmail.com

ZAza

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 372
abattoir « Réponse #7 le: mars 26, 2008, 12:22:34 pm »
a lire comme ca evidemment ca fait un poil vide. Parcontre je vois bien se texte mis en musique. Genre un voix monocorde lisant d'un trait et le son pardessus. (ok ok c'est trés "déja vu" mais a creuser..)
l'art de transformer ton chewing en preservatif

!dje!

  • Nyarlathotep Fongus
  • *
  • Messages: 1631
abattoir « Réponse #8 le: mars 26, 2008, 12:34:54 pm »
cette derniere partie me fait penser à Mille morceaux de James Frey
In Girum Imus Nocte Et Consumimur Igni.

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « Réponse #9 le: avril 01, 2008, 23:05:58 pm »
je ne suis là pour personne
je suis fatigué
je suis fatigué comme jamais auparavant
je ne suis constitué que de ça
j’ai un goût de poussière dans la bouche et la gorge
l’air que je respire à une odeur de poussière
je crois qu’en fait ça vient de moi
qu’en réalité l’air est pur
comment pourrait-il en être autrement

riz

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10231
abattoir « Réponse #10 le: avril 01, 2008, 23:16:44 pm »
" l’air que je respire à une odeur de poussière
je crois qu’en fait ça vient de moi
qu’en réalité l’air est pur "

ça j'aime bien

djimboulélé

  • Chaugnar aspirator
  • *
  • Messages: 4615
abattoir « Réponse #11 le: avril 02, 2008, 22:50:52 pm »
Citation de: "konsstrukt"
je ne suis là pour personne
je suis fatigué
je suis fatigué comme jamais auparavant
je ne suis constitué que de ça
j’ai un goût de poussière dans la bouche et la gorge
l’air que je respire à une odeur de poussière
je crois qu’en fait ça vient de moi
qu’en réalité l’air est pur
comment pourrait-il en être autrement


Citer
t'es pas la pour personne, t'es pas fatigué.
t'es constitué de rien du tout.
t'as pas un gout de poussière dans la bouche ni dans la gorge
lair que tu respires n'a pas une odeur de poussière.
tu ne crois pas que ça vienne de toi...
Ni que l'air de la réalité sois pur.
Comment se pourrait-il qu'il n'en soit pas autrement?.


tiens, j'me demandais ce que ça faisait si on écrivait le contraire...

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « Réponse #12 le: avril 09, 2008, 09:00:09 am »
la bombe me fascine
surtout le compteur.
je ne peux pas détacher mes yeux du compteur
les trois points d’interrogation rouges que je vais remplacer par des chiffres en appuyant sur des boutons
autour de moi c’est la pénombre.
je suis un peu éclairé par la lueur des points d’interrogation à cristaux liquides
je regarde ma bombe
c’est la mienne
elle est compacte
elle est belle

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « Réponse #13 le: avril 16, 2008, 08:47:08 am »
il y a un type qui se dépèche – il fait froid
il cherche son fils – dans la résidence il y a plein de recoins
il le trouve – en compagnie d’un plus grand – vers le local poubelle
entre le local poubelle et les arbres il y a un espace étroit
il y a le ballon
le jeune enfant est à genoux – il suce la bite du plus grand
le plus grand panique – il a le temps de crier – on ne faisait rien de mal – on jouait
le type le dérouille – le plus grand est en sang – il est à moitié assommé
le père demande à son fils de remettre son bonnet
ils rentrent tous les trois
le type ne sait pas comment annoncer ça à sa femme
à mi-chemin il fait une pause et défonce encore l’ado à coups de poings et à coups de pieds

Womboutou Zlika

  • Soja Steack Antichrist
  • *
  • Messages: 202
abattoir « Réponse #14 le: avril 16, 2008, 09:02:12 am »
Citation de: "konsstrukt"
je veux qu’on me frappe
je veux qu’on m’enfonce des trucs dans le cul
je veux qu’on m’insulte et qu’on me force à m’humilier
et même si je n’aime pas ça
c’est comme ça que je jouis


TU AS DES DWOLES DE PLAISIW'S SOLITAIWES TOI DJOUNGABA !!!!!!!!!!!  smiley8  smiley17

TU ME FAIS PENSER A CLOPAHOUGA QUI AIME BIEN SE WOULER DANS LE VOMI ET LES EXCWEMENTS !!!!!