Auteur Sujet: Les nébuleuses  (Lu 1371 fois)

djimboulélé

  • Chaugnar aspirator
  • *
  • Messages: 4615
Les nébuleuses « le: juillet 03, 2007, 20:30:52 pm »
Citer
Tout était noir et il y a eu le feu.

Le feu d'un nuage.

Du gaz brulé.

A cause d'une grande chaleur.

une grande sécheresse.

IL n'y avait personne pour s'en souvenir.

Même pas toi.

Et cette sécheresse fût causée par une absence.

L'absence de quelquechose.

L'absence d'une matière, l'absence de toutes les matières.
 Peut-être mème l'absence  de temps,d'espace...

Le temps sera toujours la première chose !

Est-il possible qu'un commencement puisse donner naissance à du temps?

Alors,la température a dépassé l'entendement.

Un torrent torride...l'enfer d'abord...

La lumière provoquée par ce feu brûle encore si fort...
 
Entre un et zéro,c'est l'infini...

Mais comment peut on brûler ainsi?

il devrait y avoir autre chose.
Une chose à laquelle on ne pense pas.

Un évenement...
y at-il un trou par lequel à pu s'infiltrer l'espace?
Un trou comme dans un avion en plein vol par lequel tout essaye d'être aspiré...?


tout est possible...


Combien pèse le temps?


...la sécheresse, c'était cette obscure absence? oui.
Les couleur aussi ont une consistance.
On pourrait les gouter. les manger.

J'me demande bien ou était l'eau...
Tout est bizarre.

L'eau n'existait pas.
L'eau est bien plus rare qu'on le croit...


L'eau.  De l'eau....
pourquoi j'ai soif?
Est-ce que l'espace à eu soif?

Une soif de dératé.

toutes les choses ne se suffisent pas à elles-mêmes...
et l'eau c'est ici qu'on la trouve...

...l'Espace... m'appartient...
même si tout m"échappe. puisque je le vois et qu'il me tient.


Tu m'accordes du temps dans un vaisseau à la dérive...
Tu ressembles à ces nébuleuses et je n'ai pas beaucoup d'imagination...