Auteur Sujet: Les frères lumière veulent de la maille  (Lu 451131 fois)

Super Riton

  • Nyarlathotep Fongus
  • *
  • Messages: 1617
Les frères lumière veulent de la maille « Réponse #1545 le: avril 02, 2011, 19:04:50 pm »
autant walking dead je trouve ca assez moisi, autant mad men ca poutre quand meme.
hexakosioihexekontahexaphile

über allez là!

mysh3l

  • Vomistrouzte Bouleturg
  • *
  • Messages: 5134
Les frères lumière veulent de la maille « Réponse #1546 le: avril 02, 2011, 23:11:49 pm »
toi t'as la poutre dans l'oeil!

databaza

  • Pape du Funk
  • *
  • Messages: 692
GP : Un homme qui dort « Réponse #1547 le: avril 03, 2011, 02:08:52 am »



Un film.

Avec une bande son bruitiste a faire pâlir beaucoup de sound recorders

Du lien pour les fainéants

http://www.dailymotion.com/video/x3svpv_georges-perec-un-homme-qui-dort_shortfilms
Trp d T L

Alain Deschodt

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10351
la lamproie aspire des chamallow « Réponse #1548 le: avril 03, 2011, 18:37:46 pm »
Citation de: "deno"
Takashi Koizumi : Après la pluie (2000)



Tout commence par une après midi pluvieuse. Ishei Misawa et sa compagne souhaitent traverser le fleuve mais les mauvaises conditions climatiques les en empêchent… Obligés de s’abriter dans une auberge, le couple se repose et laisse défiler les heures d’attentes. Ishei Misawa passe son temps alors à aider les personnes dan s le besoin, faisant preuve d’une extrême bonté, voir même de mansuétude. Un jour, alors qu’il se promène paisiblement dans la forêt en attendant la décrue de la rivière, il s’interpose dans une rixe entre deux jeunes samouraïs. Sa maîtrise du sabre et de l’art du combat réussit à dissuader les combattants à s’affronter.

Plus loin en haut de la colline, un des gardes du seigneur Shigeaki à regarder cette magistrale démonstration du rônin.

En quête d’un nouveau maître d’armes, celui-ci l’incite à rencontrer son seigneur afin de peut être devenir le nouvel homme fort de la petite cité.
Alors qu’il n’était plus rien sans son maître et que sa femme était malheureuse de le voir vivre sans passion, Ishei Misawa accepte cette rencontre.

Dernier scénario de feu Akira Kurosawa, Apès la Pluie a vu le jour grâce à Takashi Koizumi, fidèle compagnon du grand cinéaste et à trouvé en la personne d’Eli Chouraki une partie des investissements nécessaires à la réalisation de ce projet…

un film que j'adore ...... smiley15


Merci pour le conseil, deno, j'ai enfin vu moi aussi ce film de rônin qui se déroule au début du XVIIIe siècle. Il est particulier car, outre le fait qu'il bénéficie d'une extraordinaire photographie, il rend extrêmement bien la réalité de l'époque, avec une approche de jeu assez théâtrale à la Rohmer. Tout n'est cependant pas parfait, notamment certains passages musicaux à l'occidentale maladroitement plaqués, une fin inachevée et le caractère trop tranché des personnages. Restent de très belles scènes qui valent le coup d'oeil, notamment celles de combats et de festivités.
En France, les chômeurs exploitent les patrons

Plan9

  • Dagon Morvus
  • *
  • Messages: 2815
I Bury the Living « Réponse #1549 le: avril 08, 2011, 21:35:02 pm »
Robert Kraft est engagé pour gérer les concessions d'un cimetière. Il s'aide dans sa tâche d'un grand plan mural représentant la disposition de toutes les tombes, qu'il marque de punaises de couleur. Il fait un jour le rapprochement entre le décès brutal d'un jeune couple et la punaise noire qu'il a fichée sur la concession qu'il venait d'acquérir. Inquiet, il tente l'expérience plusieurs fois avant de réaliser les horribles conséquences de son geste. Pourtant, personne ne croit à son histoire...


excellent film, noir avec petit coté twilight zone : RASSURANT














 smiley19  smiley19  smiley19  smiley19  smiley19  smiley19  smiley19

Ludmila de Hazebrouck

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3359
Les frères lumière veulent de la maille « Réponse #1550 le: avril 09, 2011, 18:08:29 pm »
il me plait bien ton film plan9 :charming:


smiley16

Plan9

  • Dagon Morvus
  • *
  • Messages: 2815
The Ghost of Frankenstein « Réponse #1551 le: avril 09, 2011, 18:33:39 pm »
Au cœur d’une vallée lointaine trônent les ruines du sinistre château du Baron Frankenstein. Seul Ygor et le monstre créé par le Dr Frankenstein ont survécu à l’attaque des villageois. Mais le monstre est incomplet, ce n’est qu’un assemblage de pièces humaines sans âme mais doté d’une force herculéenne. Ygor décide de l’emmener au fils du Baron, le Dr Ludwig, afin que celui-ci termine l’œuvre de son père en lui transplantant un cerveau humain...

pas mal



Alain Deschodt

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10351
brézoblues « Réponse #1552 le: avril 10, 2011, 19:32:02 pm »
Brett Ratner : Rush Hour 3 (2007), la suite des deux autres, je n'avais pas vu celui-ci à sa sortie mais si certains gags et répliques sont très drôles, le scénar sent le réchauffé, ce malgré des scènes parisiennes bien agréables à voir



- Hitchcock : L'homme qui en savait trop (1956), j'ai revu ce classique du film policier, excellent et quel niveau d'interprétation ! (c'est avec James Stewart, Doris Day, Daniel Gélin et l'impressionnant Reggie Nalder)



- Gore Verbinski : Rango (2011), voici un film d'animation particulièrement réussi, drôle et assez fin dans l'ensemble malgré un scénario relativement prévisible, sur fond de western texan


En France, les chômeurs exploitent les patrons

makam

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3441
Les frères lumière veulent de la maille « Réponse #1553 le: avril 13, 2011, 12:17:04 pm »
The Fury, de De Palma

on nous trimballe dans un monde où la CIA s´interesse aux pouvoirs psychiques et télépathiques, et on suit les tentatives désespérés de kirk douglas de retrouver son fils kidnappé, parce que dotté de pouvoirs de ouf, par une CIA pleine de méchants sans scrupule qui vont le transformer en un monstre.

un bon film du dimanche soir, qui sent les effets spéciaux bien gros bien gras...


attention, cette femme va vous tuer des yeux
"Vous connaissez James Brown, moi c'est l'contraire, je suis blanc et je suis pas fier" Programme

dropthedyle

  • Pape du Funk
  • *
  • Messages: 604
Les frères lumière veulent de la maille « Réponse #1554 le: avril 13, 2011, 12:17:49 pm »


waw, c'était bien. puissant.

makam

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3441
Les frères lumière veulent de la maille « Réponse #1555 le: avril 14, 2011, 10:27:37 am »
Incendies, de Denis Villeneuve



On suit 2 jumeaux qui a la mort de leur mère se retrouvent à partir sur les traces de son passé pour retrouver leur frère et leur père... Bien prenant, un poil trop melo à mon goût mais l´histoire est forte et très bien menée. Chouette découverte, la mère (Lubna Azabal) crève l´écran.
"Vous connaissez James Brown, moi c'est l'contraire, je suis blanc et je suis pas fier" Programme

Alain Deschodt

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10351
bribolo à la valse « Réponse #1556 le: avril 14, 2011, 12:23:23 pm »
La bande-annonce de ce film était assez prenante en tout cas, j'essaierai de le voir un de ces quatre ! smiley4 Et j'ai vu pour ma part : Kurosawa : Kagemusha (1980), très bon film à l'esthétique particulière (entre une mise en scène théâtrale sèche et de grands tableaux historiques géants). C'est l'histoire d'un voleur engagé comme doublure par Shigen Takeda, un des principaux seigneurs de guerre de la deuxième partie du XVIe siècle, au moment où ce dernier se retrouve à devoir affronter Nobunaga, l'un des futurs trois grands dictateurs qui fonderont le Japon de l'ère moderne (on voit Ieyasu aussi dans le film). C'est avec Tatsuya Nakadaï et c'est vraiment passionnant !

En France, les chômeurs exploitent les patrons

Kildren

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 488
Les frères lumière veulent de la maille « Réponse #1557 le: avril 14, 2011, 12:57:59 pm »
Une autre époque... smiley10

Alain Deschodt

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10351
Matteo Maestracci entièrement nu « Réponse #1558 le: avril 16, 2011, 23:15:28 pm »
Eh oui, c'était il y a plus de 400 ans...  smiley10 Et j'ai vu aussi : Roger Corman : La dernière femme sur terre (1960), un petit film avec une bonne idée de base (un manque d'oxygène provoque, par un concours de circonstances, la seule survie de trois Américains à Porto Rico ; c'est le scénariste de Chinatown, Robert Towne, qui est à la manœuvre ), qui tient plus ou moins bien la distance jusqu'au deux-tiers du film avant de s'effondrer à la fin comme une grosse bouse hélas (il ne devait plus rester de jonc pour terminer le tournage)

En France, les chômeurs exploitent les patrons

sqaw lee

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 17248
Les frères lumière veulent de la maille « Réponse #1559 le: avril 19, 2011, 11:55:33 am »

j'ai bien aimé (même si bon...) mais à mon avis ça va pas vous plaire (sauf pour mater natalie portman qui est quand même bien jolie!)

Citer
Nina Sayers (Natou Portman) est une jeune danseuse du corps de ballet de New-York. Constamment sous pression, elle vise depuis toujours la perfection, encouragée, poussée, drivée par une mère ultra-possessive (Barbara Hershey). Un jour, elle est finalement choisie par le séduisant directeur de ballet Thomas Leroy (Vincent Cassel) pour le rôle principal du Lac des Cygnes, au détriment de ses consœurs et de l’ancienne gloire du ballet, Beth (Winona Ryder).

D’humiliation en coups bas, la jeune fille va peu à peu perdre la tête, d’autant qu’une rivale, Lily (Mila Kunis), autant séduisante, séductrice, qu’intéressée, va faire son apparition.

Le caca ne fait pas tourner la terre, mais rend l'amour plus agréable !
Poil pour tous et tous à poil !
J'ai fait kk à ikea !
Les rêves sont au cerveau ce que le caca est aux intestins !
ça a l'air bien pour ceux qui aime bien!