Auteur Sujet: "Les Mondes Hors Pistes" 1 et 2 décembre Paris  (Lu 824 fois)

vendredi

  • Invincible Doner Kebab
  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 9424
"Les Mondes Hors Pistes" 1 et 2 décembre Paris « le: novembre 27, 2007, 13:25:05 pm »
Citer
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
 
Festival "Les Mondes Hors  Pistes" qui célèbre les 10 ans de l'émission Tracks d'Arte.
 
Ce festival aura lieu le samedi 1er et le dimanche 2
décembre de 13h  à 21h à l'espace Agnès B
(17 rue Dieu,  Paris 10ème, métro  
République).
L'entrée est libre. Une vingtaine d'exposants, dont  
Dorkbot Paris, disposeront chacun d'un espace réservé. Des  
performances et concerts auront aussi lieu régulièrement
dans un  espace dédié.
 
Plus d'informations sur l'ensemble du festival et sur tous les  
exposants :
http://www.lesmondeshorspistes.com
 
Plan d'accès (google maps) :
http://tinyurl.com/3b93jo
 
Infos et horaires sur le site Dorkbot Paris :
http://dorkbot.org/dorkbotparis
 
Programme Dorkbot :
 
Nous proposerons plusieurs ateliers et installations interactives  
dans notre territoire "dorkbot", ainsi que des performances dans la  
zone dédiée :
 
** Ateliers **
 
- Mouse/keyboard hacking, par Jean-Baptiste Labrune
et Vincent Roudaut
De simples claviers et souris recèlent suffisament d'électronique  pour de nombreux projets.
L'atelier propose de construire en quelques  minutes des interfaces originales pour des mini-projets de votre  
conception, alliant des capteurs a des effets sur ordinateur.
http://www.flickr.com/photos/tags/garagegeeks/
 
- Hack de caméra vidéo-surveillance, par Karl Otto Von Oertzen et Alexandre  Berthier.
Ou comment hacker facilement les images prises par une CCTV et ce  qu'on peut faire avec.
 
- Switch on, switch off, par Joëlle Bitton et Julien Dorra
Allumer et éteindre notre corps, nos amis, nos objets pour découvrir le principe de base de l'interaction.
 
- Récupération de débris audio-magnétique et cassettes audio, par  Harold Schellinx.
Réutilisation et remise en forme de cassettes audio, collages sonores.
 
** Objets et installations **
 
- Les bonnets de Claudia Mannigel
NAÏVE est un dispositif qui permet une expérience d'écoute physique.  
Des moteurs électriques intégrés dans un confortable bonnet de feutre  sont directement branchés sur les sorties de puissance d'une chaine  hi-fi.
Immergé dans le son produit par les moteurs, la tête devient  
caisson de résonance organique.
 
- La boite à parasites d'Emmanuel Ferrand
Installation visuelle-sonore, en écoute individuelle au casque, basée sur les interférences produites par divers gadgets lumineux issus de la mondialisation.
 
- Le ménage de Stéfane Perraud
Installation pour une ou deux personnes constituée de deux gants de cuisines dotés de capteurs, reliés à un ordinateur et une interface sonore (ampli).
Un gant représentera une femme et l'autre un homme. À  
la manière de marionnettes, les participants pourront, en bougeant leurs mains, faire parler ce "couple" de gants grâce aux capteurs de mouvement et à une interface Max/msp.
 
- Synapse métallique de Armel Barraud
Cette installation est un tissage en fil de métal, un bestiaire  
fantastique qui s'anime doucement lorsqu'on l'effleure.
 
- Les instruments modifiés de David Steinberg
Circuitage (circuit bending) : jouets et instruments de musique électroniques modifiés, recablés et détournés en utilisant des techniques simples et accessibles à tous.
 
- Les vêtements marqués de Dana Gordon et Jean-Baptiste Labrune
Les vêtements sociaux de Dana Gordon et Jean-Baptiste Labrune permettent de ressentir physiquement la présence d'autres personnes dans le voisinage immédiat. Utilisant des textiles électroniques (radio), ces dispositifs connectent naturellement les possesseurs de vêtements de même marque et leur offrent un sixième sens..
 
-Le sonochrome de LLND
Instrument générateur de séquences vidéos et de sons  
éléctroaccoustiques construit à partir d'objets de récupération et d'outils de communication high-tech.
 
** Performances **
 
- Bobby vs Predator de Benjamin Cadon.
Le chien robot Bobby, abandonné sur un parking d'autoroute après un noël sur-consumériste se trouve confronté au redoutable Predator envoyé de l'espace pour conquérir la terre sous un orage magnétique diluvien. L'issue de cette bataille est d'autant plus incertaine pour l'humanité que le Predator dispose d'armes audiovisuelles et électroniques secrètes capables d'altérer nos perception.
 
- Travelling (version alternative), une performance de Joëlle Bitton et David Krutten.
Une version dadaïste de l'oeuvre interactive Travelling (Joëlle  
Bitton/ Alexis Amen) qui propose un regard fuyant sur les  
architectures de Berlin et de Tel-Aviv et dont la musique (pré-
existante) est déconstruite et reconstruite par David Krutten.
 
- Impro solo de Otso Lahdeoja
Point de rencontre entre une guitare augmentée et un univers sonore électronique.



pour l'apéritif un extrait sonore de l'installation d'emmanuel ferrand ici.
"L'infamie perce et laisse des trous...."
TT________KKK________$$

vendredi

  • Invincible Doner Kebab
  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 9424
"Les Mondes Hors Pistes" 1 et 2 décembre Paris « Réponse #1 le: décembre 01, 2007, 21:12:24 pm »
faudrait pas que ça intéresse personne, ça a l'air plutôt pas mal.
j'irais y faire un tour demain.
"L'infamie perce et laisse des trous...."
TT________KKK________$$

k./

  • Extreme Elvis
  • *
  • Messages: 894
db@a.b. « Réponse #2 le: décembre 03, 2007, 23:46:37 pm »
argh ! ct horrible ! dommage pour dorkbot, l'espace ne mettait pas en valeur leurs ateliers, c con ; enfin ça restera une leçon : faut pas chercher à mélanger découverte, fondamental (mm si ludique) avec la hype parisienne. le seul résultat c'est qu'on perd le contenu.

vendredi

  • Invincible Doner Kebab
  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 9424
"Les Mondes Hors Pistes" 1 et 2 décembre Paris « Réponse #3 le: décembre 04, 2007, 10:06:51 am »
oui c'était ignoble!
un marché de noël!
que des stands de boutiques à part celui de myownspace et de dorkbot...
le stand dorkbot était minuscule une table sur laquelle même seul il serait difficile de pouvoir bricoler, alors que des mecs qui vendaient des bicyclette lowrider avait un grand espace tranquille et en plus au moment où j'y étais yavait un mec qui mixait, son à fond dans tout l'espace du coup impossible d'avoir une oreille attentive et de se concentrer sur ce qui pouvait se passer sur les bricolages dorkbot.
je suis super déçu pour eux.
et après tracks vont nous faire croire qu'ils sont des dénicheurs, alors que yavait que des boutiques qui ne présentaient rien de neuf (si la culture west coast lowrider à belleville... laissez moi rire...) et que le stand dorkbot fonctionnait après un appel à projet...
définitvement tracks R.I.P.! (au moins pour ce qui est de la rédaction parisienne...)

Citer
faut pas chercher à mélanger découverte, fondamental (mm si ludique) avec la hype parisienne. le seul résultat c'est qu'on perd le contenu.


oui c'est un peu le constat amer que je me suis fait en sortant quand un ami brieuchin m'a demandé quels lieux à paris proposaient des rencontres intéressantes (vu que je lui avais parlé des actrivités quitournaient autour de dorkbot)...
mine de rien un lieu fixe avec des trucs intéressants tout le temps à différents niveaux culturels ben yen a plus depuis que la générale a fermé...

on est dans la merdre...
"L'infamie perce et laisse des trous...."
TT________KKK________$$