Auteur Sujet: Pépins pour la RIAA  (Lu 2290 fois)

bloup

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 440
Pépins pour la RIAA « le: octobre 03, 2007, 00:03:24 am »
Depuis au moins trois ans, l’industrie américaine de la musique tente, tant bien que mal, de neutraliser le téléchargement illégal de musique sur Internet. En général, la personne poursuivie règle à l’amiable, pour quelques milliers de dollars, afin d’éviter un procès long et coûteux ou encore, la RIAA – Recording Industry Association of America - retire tout simplement sa plainte, faute de preuves suffisantes. Bref, jusqu’à présent, on a toujours été en mesure d’éviter un procès en règle.

Mais cette fois, les choses sont différentes. Un juge du Minnesota a rejeté une demande préliminaire de la RIAA concernant la reconnaissance des droits d’auteurs et il a plutôt ordonné la tenue d’un procès en bonne et due forme, à compter d’aujourd’hui. C’est donc dire que Jammie Thomas, 30 ans, devra faire face à l’accusation d’avoir partagé, en février 2005, 1702 pièces musicales qu’elle avait collectionnées sur un compte Kazaa. Or, selon certaines informations, la RIAA ne s’attendait pas à ce que le procès aille de l’avant et elle aurait été négligente dans la préparation de sa preuve.

Quoi qu'il en soit, ce procès va au moins permettre de connaître le type de preuves nécessaires pour ce genre de poursuites. Dans le cas de Jammie Thomas, il semble que l’examen du disque dur de son ordinateur n’ait rien prouvé, puisqu’elle l’avait fait remplacer après avoir reçu une mise en demeure.

Même si les sites d’achat de musique en ligne sont de plus en plus nombreux, le téléchargement illégal demeure un problème majeur pour l’industrie de la musique. Selon les plus récentes données sur le sujet, plus de 7,8 millions de foyers utilisaient des programmes de partage de musique en mars 2007 contre 6,9 millions de foyers, en avril 2003.

Canoë  
Yvon Laporte
02/10/2007 12h31

http://www2.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2007/10/20071002-123138.html

Autres infos ici : http://www.ratiatum.com/news5746_Exclusif_La_RIAA_pour_la_premiere_fois_devant_un_tribunal.html
+ aussi http://www.ratiatum.com/breve5751_La_RIAA_bientot_dans_le_collimateur_des_investisseurs.html
{rien}

riz

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10231
Pépins pour la RIAA « Réponse #1 le: octobre 03, 2007, 00:32:33 am »

bloup

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 440
Pépins pour la RIAA « Réponse #2 le: octobre 03, 2007, 06:37:20 am »
Euh pourquoi ce post se retrouve dans les oreilles?
J'étais si fatigué que ça? smiley18
{rien}

MoDuLe VxD

  • Radioactive ZOmbie
  • *
  • Messages: 271
Pépins pour la RIAA « Réponse #3 le: octobre 03, 2007, 14:58:39 pm »
nous allons conquerir le monde
buug koor biedt U een originele en authentieke smaak !!!
http://bugcore.org
BGUCOER
ERRUER EST GAY JE REPETE ERRUER EST GAY

D-phaz

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 367
Pépins pour la RIAA « Réponse #4 le: octobre 06, 2007, 17:27:30 pm »
Pour le pépin je crois pas non, ça fait quand même un 1/4 du salaire à vie d'un intérimaire local à ce que j'ai lu...

ça serait marrant si il s'appliquait la même sévérité avec les délits financiers, je pense que y en a qui finirait en tôle à vie, enfin on peut toujours rêver...

NEW YORK/LONDRES (Reuters) - Un jury civil d'un tribunal de l'Etat du Minnesota a condamné une Américaine à une amende record de 222.000 dollars pour avoir utilisé un site internet de partage de musique.

Jammie Thomas a été reconnue coupable d'avoir enfreint la loi sur le copyright en téléchargeant illégalement 24 chansons et a été condamnée à payer une amende de 9.250 dollars pour chacune d'entre elles.

Il s'agissait du premier procès en présence d'un jury dans l'offensive juridique lancée par l'industrie musicale contre le téléchargement illégal de musique.

Selon des documents produits dans cette affaire, les compagnies discographiques Capitol Records (groupe EMI), Sony BMG Music Entertainment, Arista Records, Interscope Records, Warner Bros Records et UMG Recordings ont attaqué Jammie Thomas en avril 2006 après avoir établi un lien entre un ordinateur qu'elle avait utilisé et quelque 1702 fichiers de musiques d'artistes tels que Green Day, Aerosmith et Guns N'Roses.

"Cette personne téléchargeait des chansons protégées par copyright sur le réseau Kazaa et distribuait des chansons également protégées par copyright et stockées sur son ordinateur aux utilisateurs de ce réseau", ont dit les plaignants.

Alors que les spécialistes du secteur sont divisés sur l'impact futur de cette décision de justice sur les téléchargements illégaux de musique à l'échelle mondiale, le montant de l'amende est significatif dans la mesure où il représente quelque 80 fois plus que celles qui ont été infligées en Europe dans des affaires similaires.

En Europe, où la majeure partie des affaires de ce type se règlent en dehors des tribunaux, les indemnités les plus élevées connues s'élèvent à 13.000 euros. Elles ont été obtenues dans une affaire au Danemark.
« Et sans doute notre temps... préfère l’image à la chose, la copie à l’original, la représentation à la réalité, l’apparence à l’être.... »

bloup

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 440
Pépins pour la RIAA « Réponse #5 le: octobre 06, 2007, 17:37:39 pm »
Ula oui mauvaise fin smiley11
Les ricains sont-ils humains?
{rien}