Auteur Sujet: la tarte aux pommes !  (Lu 52475 fois)

Alain Deschodt

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10351
des appétits potentiels « Réponse #150 le: janvier 31, 2011, 22:36:49 pm »
Tu peux aussi mourir d'un cancer en attendant (source : Le Canard Enchaîné n° 4681 du 14 juillet 2010))

Citer
A corps et acrylamide

L’ACRYLAMIDE, vous vous souvenez ? Cette substance cancérigène capable de provoquer des troubles neurotoxiques et des cancers des systèmes nerveux et reproductif. En 2003 l’OMS en avait trouvé dans les chips, les frites, les biscuits sucrés, la bière et jusque dans les petits pots pour bébés. La faute aux cuissons industrielles, qui font cuire, rôtir ou frire très longuement et à très haute température les produits contenant de l’amidon. L’Agence Européenne de Sécurité Sanitaire des Aliments (Efsa) avait battu du tambour, et les industriels avaient juré le cœur sur la main faire le maximum pour changer leurs habitudes de cuisson. Bilan des courses sept ans plus tard. L’Efsa a publié les analyses réalisées en 2008, dans 22 pays européens dont la France, dans plus de 3 400 types d’aliments.



La quantité d’acrylamide a grimpé en flèche dans une palanquée de produits. Dans les chips, les crackers, les gaufres, les céréales du petit déjeuner (sauf celles destinées aux enfants) ou encore les pains industriels. Avec, parmi les plus assaisonnés, les substituts de café à base d’orge ou de chicorée, et les cafés instantanés (dont le taux d’acrylamide a presque doublé) ! Dans un tiers seulement des groupes d’aliments analysés, les scientifiques ont détecté moins de particules toxiques qu’en 2003. Des résultats réconfortants auxquels l’Efsa n’a pas fait beaucoup de publicité… Le meilleur reste à venir : en mai prochain, l’agence rendra publique la quantité moyenne d’acrylamide que nous ingérons chaque année. Mais de quoi se plaint-on, les cuissons industrielles génèrent tout un tas de « composés néoformés indésirables » comme on dit dans le jargon, et, de tous, c’est encore l’acrylamide qui est le plus surveillé. Tout ça donne vraiment la frite…
En France, les chômeurs exploitent les patrons

mescalibur

  • Extreme Elvis
  • *
  • Messages: 786
la tarte aux pommes ! « Réponse #151 le: février 01, 2011, 09:24:34 am »
c'est marrant, j'avais appris qu'en industriel, plus la température est élevée plus le temps de cuisson est court, c'est ce qu'on fait pour la stérilisation maison, la température est de 100° si tu monte à 120° tu réduit le temps de cuisson d'autant, par contre plus tu monte plus la production de molécules carbonés augmente, c'est pourquoi il vaut mieux pratiquer une cuisson lente à basse température 60° max, pendant plusieurs heures, le goût des aliments est très différent .

Alain Deschodt

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10351
table ronde au Ministère « Réponse #152 le: février 28, 2011, 20:38:48 pm »
Voici un article du Canard Enchaîné du 2 septembre 2009 où l'on voit que productivisme porcin et capitalisme font encore plus bon ménage que jamais !

Citer

Vive le cochon !
Fin août, François Fillon mouillait ses mocassins sur la plage bretonne de Saint-Michel-en-Grève, après qu’un cheval eut défuncté à cause des vapeurs toxiques d’algues vertes. Le premier ministre a raté l’occasion d’annoncer cette bonne nouvelle aux Bretons : le pétrolier Exxon va débourser 600 millions de dollars pour transformer des algues en biocarburant ! La multinationale a en effet découvert que le fuel extrait de la « laitue de mer » a la même structure moléculaire que le diesel et
l’essence dont on abreuve nos bagnoles.



D’accord, les algues vertes en décomposition sur les plages bretonnes, c’est moche, ça pue, ça coûte cher (500 000 euros par an) et c’est dangereux. Au passage, rappelons que les pouvoirs publics connaissent le risque depuis belle lurette. Dès 2005, des analyses réalisées sur les plages bretonnes montraient des dégagements d’hydrogène sulfuré au-delà de la limite fixée par l’OMS, à partir de laquelle on risque des lésions irréversibles de la cornée ou un œdème pulmonaire. D’ailleurs, dans un rapport qui date de mai 2007, la direction départementale des affaires sanitaires et sociales des Côtes d’Armor recommandait d’interdire l’accès aux plages les plus touchées. Ce qui n’a jamais été fait. Mais qu’importe ! Bientôt, grâce au pétrolier Exxon, les 200 000 m³ d’algues vertes qui échouent chaque année sur les côtes bretonnes seront pain bénit : bientôt des raffineries près des
plages ? Et, pendant qu’on y est, augmentons encore le nombre de cochons en Bretagne (responsables, on le sait, de l’afflux d’algues) ! Ils ne sont que 14 millions aujourd’hui à fournir 8 à 10 millions de tonnes de lisier par an.



Comme le claironnait, en 2007, dans Porc Magazine, Marc Le Fur, député UMP des Côtes d’Armor et défenseur du « modèle breton porcin intensif », « les producteurs de porcs sont de véritables chevaux de course entravés dans leur envie d’entreprendre et leur volonté d’être compétitifs ». Comme on dit, l'argent n'a pas d'odeur...

En France, les chômeurs exploitent les patrons

riz

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10231
la tarte aux pommes ! « Réponse #153 le: février 28, 2011, 20:54:37 pm »
:smiley38:  :smiley39:  :smiley43:

Kildren

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 488
la tarte aux pommes ! « Réponse #154 le: février 28, 2011, 21:03:55 pm »
Comment veux tu mâchouiller avec amour tes travers de porc dans des conditions pareilles.  smiley17

makam

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3441
la tarte aux pommes ! « Réponse #155 le: mars 01, 2011, 07:37:21 am »
le porc
il nous surprend encore

http://www.leporc.com/contrat-nature.html

et encore
et encore
"Vous connaissez James Brown, moi c'est l'contraire, je suis blanc et je suis pas fier" Programme

mescalibur

  • Extreme Elvis
  • *
  • Messages: 786
monsanto toujours plus HOOOO ! « Réponse #156 le: mars 01, 2011, 10:21:16 am »
Citer
Monsanto toujours dans la débacle

Un responsable scientifique de l'USDA (ministère de l'agriculture US) vient d'envoyer une alerte urgente à Tom Vilsack (ministre de l'agriculture US et grand copain de Monsanto, d'ailleurs, mais c'est un pléonasme) à propos d'un nouvel agent pathogène dans le soja et le maïs génétiquement monstrueux Roundup Ready, qui pourrait être responsable du taux élevé de stérilité et d'avortement spontanés chez le bétail des USA. Un article est disponible sur le site d'Alter-Info et l'article original de Mae-Wan Ho est disponible sur son site. L'article originul du Professeur Huber est disponible sur le site de Global Research au Canada.

http://www.alterinfo.net/Situation-d-urgence-genetiquement-monstrueuse-en-Zunie_a55718.html
http://www.i-sis.org.uk/newPathogenInRoundupReadyGMCrops.php
http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=23335

Alain Deschodt

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10351
coucoucrachboum « Réponse #157 le: mars 01, 2011, 23:29:09 pm »
C'est génial !  smiley22  smiley23
En France, les chômeurs exploitent les patrons

mescalibur

  • Extreme Elvis
  • *
  • Messages: 786
la tarte aux pommes ! « Réponse #158 le: mars 10, 2011, 09:42:35 am »
Citer
Kokopelli l'Insoumis

Insoumission aux lois liberticides

Cela fait près de 20 années que nous nous sommes insoumis aux lois scélérates qui ont permis que 5 multinationales contrôlent 75 % des semences potagères sur toute la planète. Dans ce même esprit, l'Association Kokopelli s'insoumet à toutes les lois liberticides telles que la Loi Lopssi 2, une sorte de Patriot Act à la française, et telles que le nouveau décret en date du 1er mars 2011 portant sur l'obligation de conserver les données informatiques "pour lutter contre le terrorisme".

L'Association Kokopelli a donc procédé, en toute insoumission, à la destruction des quelques 16 000 dernières commandes en mémoire sur sa boutique en ligne, et de toutes les informations afférentes. Un geste très symbolique il est vrai, mais ô combien libérateur. Ce cirque va-t-il encore durer longtemps?

On se plait à rêver - tout comme on désintègre des données virtuelles en les projettant dans le non-espace du vide cybernétique - d'une stratégie efficace permettant de projeter tous les psychopathes criminels dans le vide éthique de leur démence et de leur inhumanité. Un sujet fascinant de recherches pour tous les éco-guerriers au service de la Terre Mère, de l'humanité et de toute la biosphère.

Agroécologie et Droit à l'Alimentation

Ce n'est pas une plaisanterie: il existe une commission "droit à l'alimentation" chez les Nations Unies, le machin mondial qui n'a jamais empêché que les populations civiles se fassent massacrer par les gentils impérialistes libérateurs.

Et le rapporteur de cette commission, Mr Olivier de Schutter, vient de rendre public, le 8 mars 2011, son rapport stipulant que l'agroécologie, dans certaines régions, pourrait permettre de doubler la production alimentaire. On se rappellera qu'en 2007, la FAO avait oublié qu'il n'est pas élégant de mordre la main de ses Maîtres en publiant un rapport louant les mérites de l'Agriculture Biologique pour nourrir la planète.

De deux choses l'une, soit Mr de Schutter est un dangereux nihiliste cherchant à saper les fondations de notre civilisation démocratique et républicaine, soit il est en possession de tous ses esprits et son rapport ne fait que confirmer ce que les promoteurs de l'agroécologie savent fort bien depuis près d'un siècle.

Dans ce second cas, ne conviendrait-il pas, au plus vite, de convier devant les Tribunaux de la République tous les psychopathes criminels des multinationales de la pétrochimie alimentaire, et leurs valets d'Etat, afin de les neutraliser et de les empêcher de nuire encore plus. La chasse aux prédateurs est ouverte.

Miviludes et ses Prédateurs Autorisés

Notre dernière missive, eu égard aux psychopathes de Miviludes, a suscité chez quelques personnes somnolentes des larmes de gratitude pour le service d'utilité publique rendu par cette secte inter-ministérielle (certaines âmes sensibles ont même estimé que Kokopelli se décrédibilisait à publier ce type d'informations).

Pour mémoire, ce groupuscule a pour mission de débusquer tous les citoyens et toutes les citoyennes qui oseraient penser en dehors des systèmes de croyances estampillés "conventionnels" par les Autorités. Le dernier acte de bravoure de Miviludes fut d'envoyer les représentants des dites Autorités (70 policiers, la France a les moyens), au mois de février passé, dans un centre de formation biodynamiste à Nyons dans la Drome.

N'est-ce pas une surprenante coïncidence que Miviludes s'attaque à la nutrition alternative au moment même ou le Nécro-Codex Alimentarius est en train de nous pourrir la Vie, inexorablement? Blanche Magarinos-Rey, l'avocate de Kokopelli, a pris la peine d'analyser ce torchon putride qu'est le rapport 2009 de Miviludes: elle conseille ainsi à toute personne intéressée par la nutrition (et même le "shamanisme") à se reporter aux pages 29 et suivantes et aux pages 95 et suivantes afin de glaner quelques lumières sur les finalités véritables, et non-affirmées, de ce groupuscule d'hystériques.

N'est-il pas plus que temps de lancer une investigation citoyenne concernant qui se cache derrière George Fenech (l'homme aux multiples casseroles) et derrière tous les cerveaux de Miviludes. Une investigation qui pourrait également analyser toutes les relations amicales qu'entretiennent les divers responsables de ce groupuscule avec l'industrie pharmaceutique. Une investigation qui analyserait les liens très étroits entre Gorges Fenech (le promoteur d'une loi condamnant les non-vaccinalistes à 6 mois de prison ferme) et la ministre Roselyne Bachelot, l'héroïne de la grippe charcutière et la toute nouvelle promotrice de la psychiatrisation "à tout crin" de tous les dissidents.

Et tant que nous y sommes, une investigation sur les liens entre les responsables de Miviludes et le Momagri ne serait pas superflue. Que se vayan todos!

Semer l'Avenir, Récolter la Diversité

Nous avons posté sur le blog de Kokopelli une invitation à participer aux journées d'action et de résistance contre les nouvelles lois Européennes sur les semences qui vont permettre à l'industrie de s'emparer des bases de notre alimentation. Tous à Bruxelles, les 17/18 avril 2011.

 

http://www.kokopelli.asso.fr/documentation/rapport-onu-2011.pdf
http://www.lepost.fr/article/2011/03/01/2421389_encore-une-derive-de-la-miviludes-et-de-son-president-georges-fenech.html
http://www.kokopelli.asso.fr/documentation/miviludes.pdf
http://www.coordiap.com/tribune-libre-miviludes-derives-sectaire-6618.htm
http://www.lepost.fr/article/2011/01/25/2382749_ben-ali-fenech-bachelot-co-et-l-arnaque-franco-tunisienne.html
http://www.kokopelli-blog.org/

Alain Deschodt

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10351
ils sont membres de l'OTAN « Réponse #159 le: mars 21, 2011, 17:52:06 pm »
Voici une très bonne émission qui fait peur et fout la rage (si ce n'était déjà fait ) : Notre poison quotidien de Marie-Monique Robin, qui avait fait Le monde selon Monsanto et Escadrons de la mort, l'école française

http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/3673928.html

Citation de: "Arte"
Au cours des 30 dernières années, le cancer, les maladies neurologiques (Parkinson et Alzheimer) ou auto-immunes, le diabète et les dysfonctionnements de la reproduction n’ont cessé de progresser. Comment expliquer cette inquiétante épidémie, qui frappe particulièrement les pays dits « développés » ? C’est à cette question que répond Notre poison quotidien, fruit d’une enquête de deux ans en Amérique du Nord, en Asie et en Europe.

S’appuyant sur de nombreuses études scientifiques, mais aussi sur les témoignages de représentants des agences de règlementation – comme la Food and Drug Administration (FDA) américaine ou l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) –, le film montre que la cause principale de l’épidémie est d’origine environnementale : elle est due aux quelques 100 000 molécules chimiques qui ont envahi notre environnement, et principalement notre alimentation, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.



Cette grande enquête retrace le mode de production, de conditionnement et de consommation des aliments, depuis le champ du paysan (pesticides) jusqu’à notre assiette (additifs et plastiques alimentaires). Elle décortique le système d’évaluation et d’homologation des produits chimiques, à travers les exemples des pesticides, de l’aspartame et du Bisphénol A (BPA), et montre qu’il est totalement défaillant et inadapté. Elle raconte les pressions et les manipulations de l’industrie chimique pour maintenir sur le marché des produits hautement toxiques. Enfin et surtout, elle explore les pistes permettant de se protéger en soutenant ses mécanismes immunitaires par la nourriture, ainsi que le démontrent de nombreuses études scientifiques (décriées par l’industrie pharmaceutique).
En France, les chômeurs exploitent les patrons

mysh3l

  • Vomistrouzte Bouleturg
  • *
  • Messages: 5134
la tarte aux pommes ! « Réponse #160 le: mars 23, 2011, 15:34:59 pm »
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/

ça parle d'une future directive européenne sur les médecines à base de plantes entre autres.

Staross

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3468
la tarte aux pommes ! « Réponse #161 le: mars 23, 2011, 18:28:39 pm »
Si c'est un médicament, à base de plantes ou pas, ça doit passer les même procédures que le reste (procédures qui doivent d'ailleurs être renforcées d'après les événements récents) et être remboursé si c'est efficace.

Après je ne serai pas étonné que la directive européenne soit faite pour protéger l'industrie pharmaceutique mais la base de l'argumentation me semble un peu foireuse...

mysh3l

  • Vomistrouzte Bouleturg
  • *
  • Messages: 5134
la tarte aux pommes ! « Réponse #162 le: mars 23, 2011, 20:47:52 pm »
C'est ce que je me suis dit aussi, le début paraît convaincant, mais le résumé des arguments est un peu light mais en même temps comme tu dis "Après je ne serai pas étonné que la directive européenne soit faite pour protéger l'industrie pharmaceutique"

weroz

  • Outcast Smegma
  • Dagon Morvus
  • *
  • Messages: 2816
la tarte aux pommes ! « Réponse #163 le: mars 23, 2011, 21:01:06 pm »
Citer
# Nous pensons que la directive THMPD impose une procédure administrative trop lourde et trop coûteuse pour de nombreux traitements naturels qui existent depuis longtemps, et qui ne sont pas dangereux.

# L'argument de notre « sécurité » nous semble être une fois de plus utilisé pour justifier des atteintes à nos droits humains fondamentaux.

# Nous ne voulons pas de cette nouvelle restriction de notre liberté à nous soigner autrement.


ça me semble honnête et légitime, il n'y a pas lieu de légiférer là-dessus, ces prétextes sécuritaires sentent le cul, comme d'hab, l'enfer est pavé de bonnes intentions :smiley31:

après, la pétition, ça me semble vraiment être une arme disproportionnée, qu'il ne faudrait pas manier à la légère (ironie)
You are identified
You are alone
You forgive
You forget

You tube
You noise

Staross

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3468
la tarte aux pommes ! « Réponse #164 le: mars 23, 2011, 21:53:33 pm »
Citer
Nous pensons que la directive THMPD impose une procédure administrative trop lourde et trop coûteuse pour de nombreux traitements naturels qui existent depuis longtemps, et qui ne sont pas dangereux.


Le problème est qui décide qu'un médicament est dangereux/efficace/remboursé ou pas, le fabricant ? le patient  ? ou un service de l'état ?

Perso, sur le principe, ca me parait raisonnable que ça soit un service de l'état. En tout cas la pire solution serait le fabriquant.