Auteur Sujet: TARENTULE---guide du bien être 2008  (Lu 1767 fois)

doppelganger

  • Hastur Vomitron
  • *
  • Messages: 1197
TARENTULE---guide du bien être 2008 « le: septembre 23, 2008, 10:18:18 am »
J'entend le grondement qui se rapproche.Vous comprendrez plus tard.Je vais vous expliquer.
Les yeux maudits.Les formes.Ce que je ne voulais pas voir.Ceux qui ne m'ont pas aider et tout ce que j'ai tenter de faire pour m'en sortir.
Les petits yeux qui me regardaient.Parfois très proches parfois dans les reflets ou au détour d'un magazine.Toujours habilement voilé .des apparitions planifiés.
Elle mattirent.Rondeurs de cuir.Le gout du sang et de la merde.Leurs corps nus dans l'herbe.les tétons raidis par l'envie de violence .De controle.

Allongé sur le sable l'océan est factice ce n'est en fait qu'un papier brillant qui imite le mouvement des vagues.Acapulco.
Déguisement de mariée.Un classeur contenant des polaroids.Toujours la meme sorte de visages.Brunes souriantes.On dirait quelles portent une perruque.
Personne ne croit aux apparitions.Sauf télévisuelle.Pourtant j'ai vu ce garçon jongler avec de l'ectoplasme qui coulait en flots gazeux de sa gorge.

Les rideaux de velours n'étaient pas assez opaque pour me laisser entrevoir la silhouette.
Sur les pages froissées que l'on retrouva cachées dans la cloison il y avait des notes, des paragraphes rayés, effacés sur lesquels ont a réécrit à plusieurs reprises.Ecriture de plus en plus frénétique comme si plusieurs identités se succèdent.

Dans une rue, une affiche pour un concert dans un lieu obscur.Je ne connais pas ce bar.
Un espagnol cracheur de feu me parle de ses recherches sur les éléments fondamentaux.
De soudaine envies de découper un bout de corps humain comme les japonais prélèvent les ailerons de requins.

Les mouches qui pullulent et deviennent grosses comme des frelons.Me réveil la nuit pour noter mes reves.
Le concept de beauté, séparateur social.Fétichiste qui shabille comme sa starlette préférée.
Des lettres auxquelles ont ne répond pas.Très jolie robe qui masque un très joli corps.
Le grand magicien noir aime les western.Ses gardes du corps sont silencieux comme des statues.Ils portent des ak 47.
Pas de faux mouvements.Ils rassemblent les enfants dans le gymnase.Ils se mettent en rang et éxécutent la chorégraphie maintes fois répétée.
Amasser beaucoup de matériel pour aboutir au résultat.Les autorités veulent m'enfermer.Pulvérisé par un réacteur d'avion.Zoom vampire.Son sourire déforme son visage et l'espace d'un instant une frayeur sans borne s'empare de moi.Mon coeur craque, je pourrais vomir un peu de mon ame au diable.

Tellement vu et revu que très vite oublié.Plus de place pour les souvenirs.Il faut crier et réapprendre à se manifester.Exprimer sa rage.
Babilone n'est plus drole.Elle écarquille les yeux.Deux fous échappées de l'asile la maintienne pendant que je l'encule.
Ses yeux brillent comme des diamants.Je suis ivre à en tomber dans le vide.
J'ai un trou noir.Encore beaucoup de verre brisés.L'histoire ne fait que reprendre à zéro inlassablement.
est ce que la cocaine va remplacer le corps du christ?Bientot des milliers d'apotres foncant droit dans les abimes de leur cervelet rongé?
Il pense etre lui meme et sa soeur en meme temps.Il me fait peur.Je m'en vais.
Une jeune femme de bonne famille deviens alcoolique.Chaque soir elle rencontre un homme différent.Elle veut qu'on la baise.
Les yeux maquillés par l'alcool et les cigarettesLes occidentaux se font brider les yeux.Nouvelles tendance du capitalisme.
Ce n'est pas un livre car il n'y a que 20 pages.Qualité jugée par la quantité.Un mot bien placé peut détruire 200 pages de vomis literraire mal dégueulé.

Maquillage de guerre à base de merde humaine pour déstabiliser son adversaire.
Moustache et lunette pour etre un homme.Sanctuaire érigé pour conserver les flacons d'essence humaine.
Visage serein de  la petite pute de classe 4.Se référer au codes et classification.Les enfoirés et les connards ne seront pas en reste.
Les seins cognent et les pénis grognent.COncours de formule 1.
La vie est sans pitié.Faire des rencontres reste une bonne echappatoire.Les autres n'épargne personne.Chacun garde sa dignité la folie aux bords des yeux pret à frapper.