Auteur Sujet: Cadavre exquis (ou comment occuper les temps de chargements)  (Lu 2598 fois)

ZAza

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 372
Cadavre exquis (ou comment occuper les temps de chargements) « le: septembre 12, 2008, 20:05:30 pm »
1#
Et glisser lentement comme la pupille d'un mort derrière son monocle. De cet oeil semblable à une plaie obscène tombait une pluie de pus blanc, où mon cuir recouvert de poil faisait fuir les voyageurs. Mon chapeau posé sur les genoux, j'étendais ma langue tentaculaire rose dans l'oreille de ma voisine. Les scènes de sexe au quelle ils s'adonnèrent dans la nuit de la salle avait l'air de crime. Sa main glissait sous sa robe trop courte et un filet d'encre rouge et noire s'écoulait sur le fauteuil. Comment ne pas y voir un mirage dans ce désert de solitude. L'utérus brillé de mille odeurs dans la nuit très calme. Son regard été celui de la peste sur un rat. Un souffle affolé s'échappa entre ses dents.

2#
Puis le poisson s'annonça par son odeur. Tout le monde salivait. Il brillait comme une seringue fine dans le ciel. Il se dressait comme un champignon sur une souche pourrie. Son visage particulièrement hideux sentait la terre. Les bébés cessèrent alors leur cri aigu qui retombèrent comme une neige fine et lente sur l'océan.

3#
Au-dessus du tréfonds du gouffre. La déprime se dilue, et les querelles d'amants prennent tout leur temps.. Votre histoire n'aura pas de futur. Et ces phrases si rarement achevées resteront pour nous une énigme. Puis l'explosion. La lumière au milieu de la nuit. On se croyait malheureux partout ailleurs. Pauvre hasard sans imagination. Car tôt ou tard je l'apprendrais d'un autre. De colère, il traversa le grand couloir, le pas rythmé par les quintes de toux. Face à cette vision d'horreur, toute l'humanité hurle comme un seul singe. Même les plus fameux marin laissèrent leur vie dans cette guerre.

4#
Elle plongea sa main dans l'abyme de ce corsage caverneux.. Terrorisé à l'idée que trop de dents lui déchire le doigt. Une bande de sales gosses avec l'épiderme encore à l'abris des rides et la fougue de la jeunesse dans la tête. Leur oeil perçant traduisant leur désir de vie. Son visage devins un écran de verre inexpressif. L'image stigmatisée d'un bonheur parfait. Il commença alors à donner des nouvelles de sa sœur et de son frère. Mais se tut devant de trop puissants tabous avant de s'enfuir au loin. Tout deux finiront noyés dans la folie, tentant de s'accrocher à une bouée poreuse en forme de médicament. La chimie de la fuite entre leurs lèvres.



réalisé avec latelier decriture du site des editions zulma : http://www.zulma.fr/atelier-ecriture.html

Yothar_Ace

  • Mini Knack Ball
  • *
  • Messages: 11
Cadavre exquis (ou comment occuper les temps de chargements) « Réponse #1 le: novembre 23, 2008, 06:11:44 am »
Je viens d'essayer.


"Malheureusement, la neige, dense, recouvrait la guitare diabolique de John.. C'est alors qu'apparut deux immenses gladiateurs monstrueux. John prit un coup de massue dans les molaires...son agonie était au paroxysme.. Et c'est ainsi qu'au clair de lune, un livre attira mon attention. C'était "Carrie" de Stephen King.. Tout m'intriguait : son odeur de la mer qui s'échappait des pages, les scène d'amour. Tout.. Militant contre les "Sarko-Punks", et, avec l'aide de ma carabines, les trois racailles prirent la fuite par les escaliers du H.L.M pourrit et déglingué. Ca sentait la pisse.. Sur le palier du premier étage, traînait une main morte. La couleur et l'odeur était t'elle qu'on aurait dit qu'elle avait passé deux mois dans un étang hongrois.. Mais qui aurait pensé que son amant portait un masque, qui ?. Mais il était bien loin, l'amant. Il dansait, comme un béta, dans la rue sous moultes lampes d'argile en chantant "I'm Singing in the Rain".. Mais un jumeau siamois à double têtes rotatives dansa une farandole populaire, juste pour rire de ses deux horribles bouches.. C'était un vampire, il n'avait pas d'ombre ! Son ombre transparente était infecté par les plus vils et bas désirs.."

etc.

RQP

  • Plutonium Saucisse
  • *
  • Messages: 32
oui « Réponse #2 le: mai 19, 2009, 09:02:27 am »
La pyramide, c'est aussi un carré qui s'étire en un point.
... So far, so good, ...so what ?!? ...