Messages récents

Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 ... 10
41

En téléchargement gratuit ici https://archive.org/details/PIRATE_Tapes_rose_bed_on_the_moon
Ecouter Rose Bed On The Moon c'est comme regarder les fantômes de Tuxedomoon faire adieux de la main à Genesis Breyer P-Orridge... dans un univers parralèle Lo-Fi.
Involontairement empreint du parfum de nos influences tout en suivant notre propre recette...
Eh bien, retire la peau de nostalgie et tu atteindras le délicieux noyau acide.

Ingrédients : pink flamingos, white rabbit, blue rosebud, in the mood for love, man on the moon, pink narcissus, trip/reset...

A propos de l'enlèvement du chanteur de My Wagonnet Eretique ce n'était pas une blague !
mais depuis ce temps il est parti. Pour une meilleure compréhension chronologique il est important de prendre en compte que cet album est un préquel, qui a été fait avant Cosmic Hobos Cult.
https://archive.org/details/PIRATE_Tapes_Cosmic_Hobos_Cult

Plus d'info ici sur PIRATE Tapes http://www.horsnorme.org/PIRATE_Tapes/

Peinture par Alain Grille
Video Art Clip ici (adults only)
Pink Narcissus Cinemix
https://www.youtube.com/watch?v=CGn8sSjfNXU

Enregistré le 9 février 2020 au studio Cave Haven de Foucherans.


Alain Grille Electric Guitar & Prepared Sounds & FX.
https://studio112.bandcamp.com
Krackers Voices
https://soundcloud.com/doktorkrackers
Ed End Kaossilator & Turntable & Clarinet & FX
https://ello.co/ed_end
42
Tous a poil et plus vite que ça / Re : Le Secret
« Dernier message par Syd le novembre 25, 2020, 19:23:15 pm »
Emission du 24/11/2020

Bienvenue dans Le Secret, votre magazine musical à géométrie variable. Cette semaine, l’émission n’a jamais aussi bien porté son nom. Date d’enregistrement inconnue, dans un lieu ignoré de tous – certains parlent d’un immeuble subitement vidé de ses habitants. Mystère… Ajoutons que nous avons brouillé nos smartphones, mis la connexion web sous VPN, nous avons commandé nos pizzas sur le darknet et nous nous faisons livrer le vin naturel en go fast. Bref, oubliez-nous pour mieux vous concentrer sur le menu du jour. C’est à dire, un tour du monde des productions qui épicent nos petites vies, concocté avec une envie de vous les faire partager fort, mais alors très fort. C’est hors du temps, c’est dans Le Secret !


> Episode 11.5

Avec : 
B L A C K I E : Meet the demons (Face the darkness LP, Autoprod 2020)
Menzi featuring Ecko Bazz : GQOM tera (Impazamo EP, Hakuna Kulala 2020)
Mark Pritchard : Be like water ( MP Productions - EP 1, Warp Records 2020)
Bicep : Apricots (Isles LP, Ninja Tune 2020)
Khotin : Groove 32  (Finds you well LP, Ghostly International 2020)
Guedra Guedra featuring Taxi Kabir : Couscouse curtain (V/A Door to the cosmos LP, On The Corner Records 2020)
El Grupo Folclórico : Tucutru (V/A ?La Locura de Machuca 1975-1980, Analog Africa 2020)
Linea Aspera : Etanglement (II LP, Autoprod 2020)
Dominique A : Les éveillés (Vie étrange LP, Cinq 7 / Wagram Music 2020)
Metz : Hail taxi (Atlas vending LP, Sub Pop 2020)
Good Sad Happy Bad : Pyro  (Shades LP, Textile Records 2020)
Louis Jucker : Shy of fire (Something went wrong LP, Hummus Records 2020)
Hart Brut :: La Nòvia : Tranquille cadavre (Le temps tranquille LP, Pagan 2020)
Antoine Garrec : La piscine (Plastique Sahara LP, Les Disques Anonymes / Et Mon Cul C'est Du Tofu? / Prix Libre Record / Les Potagers Natures / Grotte / Musique Muscle 2020)
TZii featuring Liina Nilsson : A Sensei in the sun (Frozen Hands EP, FNKBLKLTD 2020)
Eartheater : Volcano (Phoenix : flames are dew upon my skin LP, PAN 2020)
Autechre : si00 (Sign LP, Warp Records 2020)
Snowdrops : Comma variations 2  (Volutes LP, Injazero Records 2020)



 :onde1: LE BLOG :onde2:
43

Le Colibri Nécrophile présente : un rêve.
Album complet en téléchargement ici : https://archive.org/details/Konejo_Snapping_Back_In

La sortie de cet album est une joie parce que depuis Size to Seizure il y a bientôt 3 ans il n'y a pas eu de sortie d'album de sampling sur le netlabel. Surtout parce que le coté analogique se développe hors de contrôle. Aussi peut être parce que le turntablism est plus adapté. Au-delà de la lutte nécessaire pour un accès égal aux samples pour celles et ceux qui font de la musique libre et pas seulement pour les artistes des majors, qui a été amorcée par le mouvement plunderphonics https://archive.org/details/dom-8007-1-sonicoutlawshd, tel un droit de réponse à tous ce qui est émis dans la sphère publique. L'art du sampling est lié à la techniques du cut-up et à sa philosophie. C'est une façon de ré-interpréter notre réalité. De la même façon que les rêves sont des remixes de nos vies éveillées. Sans doute Snapping Back In est plus une sorte d'art thérapie pour exorciser un cauchemar. Quoi qu'il en soit...
Voici la présentation de Konejo :

Enregistré à la maison entre le 11 Juin et le 17 Août 2020. Près de 150 samples ont été utilisés pour réaliser cet album (La plupart de mes films préférés des années 60 à 70) et aussi applis internet et une Maschine MK2 pour les beats et les basses. J'espère que tu trouveras ta propre signification dans cet envoutante histoire copiée/collée extrêmement personnelle, ainsi le piratage sonore n'aura pas été vain.

Comme mes réalisations précédentes, c'était déjà une forme d'hommage à Ennio Morricone avant qu'il ne décède. "Snapping Back In" lui est dédié comme la plupart de la musique du 21ème siècle devrait l'être.

Artwork par B-Maltais & Konejo (leur premier EP sortira bientôt).

Affectueusement et remarquablement masterisé par Anatoly 'Tokee' Grinberg
Merci à La Loupe Satanique pour m'avoir aidé sans le savoir à découvrir la plupart des sources.
44
Tous a poil et plus vite que ça / Re : Le Secret
« Dernier message par Syd le novembre 18, 2020, 21:19:31 pm »
Emission du 17 novembre 2020

Bienvenue dans Le Secret, votre magazine musical à géométrie variable. Cette semaine, c'est Le Professeur Graou qui vous propose sa sélection - tout en autorité - de tracks issus de l'actualité musicale de ces dernier mois : saveur tropico coco, dancehall digital, post-punk populaire, house VHS, pop de supermarché ou encore proto-new age. Une mixtape conçue évidemment "sans essai randomisé contrôlé". Seul.e.s les vrai.e.s savent, dans Le Secret.


> BLINDING!

Avec : 
Time Cow & Exile Di Brave : Can’t be found (Travels EP,  Equiknoxx Music 2020)
DJ Plead : Going for It (Going for It EP, Livity Sound 2020)
Holy Tongue : Emet (s/t EP Amidah 2020)
Manos Brujas : Mirada de fuego (Sangre de oro LP, Pinkman 2020)
Kouslin : Sharper (2020 vision EP, Livity Sound 2020)
Loto Retina : Flûtes (2022 EP, Promesses 2020)
Trafic Des Airs : Menzel (TDA EP, Crochet Disques 2019)
Hagan : Waves (Waves EP, Gobstopper Records 2020)
John FM : February (American spirit EP, Autoprod 2020)
Maria Minerva : Had me at hello (Soft power LP, 100% Silk 2020)
Clone Suspect featuring Coco : Lebaron (side 2 side) (V/A Harsh riddims vol. 4, Harsh Riddims Blood Sucking Cassette Co. 2020)
Vox Populi : Trois gouttes de sang (Myscitismes LP, Vox Man Records / Platform 23 1985 + 2020)
Jessie Ware : In your eyes (What's your pleasure ? PMR Records / Virgin EMI Records 2020)
MDThies : Reach (Reach EP, Professional Music 2020)
Tolouse Low Trax : Berrytone souvenir (Jumping Dead Leafs ? LP, Bureau B 2020)
Colored Music : Heartbeat (s/t LP, Better Days / We Release Whatever The Fuck We Want Records 1981 + 2018)
Parris : Harajuku girls (Polychrome swim EP, The Trilogy Tapes 2020)
Khotin : Ivory tower (Finds you well LP, Ghostly International 2020)
Kassa Overall featuring J Hoard, Melanie Charles : I know you see me (I think I’m good LP, Brownwood Recordings 2020)
Open Mike Eagle : Death parade (Anime trauma + divorce LP, Auto Reverse Records 2020)
Jack Chrysalis : Imago (Exert EP, Gen Records 2020)
Shifted : Traces rise (The Dirt on our hands LP, Avian 2020)
Nick Klein : A bundle and some speakers (No shortage of rope LP, Alter / Psychic Liberation 2020)
Grapefruit : Divine invasion (Light fronds LP, Moon Glyph 2020)



 :onde1: LE BLOG :onde2:
45
Les nouveautés de la musique libre / Genesis Launch par rADio eNd / Insanetriphopindustrial
« Dernier message par Robot Meyrat le novembre 17, 2020, 11:15:43 am »

Le netlabel le Colibri Nécrophile présente le fruit permis d'un procédé nommé rADio eNd. Un album assez surprenant qui commence avec un cut-up de spoken word sur un beat downtempo bien gras coupé à la hache. C'est sans doute involontaire en tous cas on sent bien les influences des Lemon Kittens à Annie Anxiety en passant par Lydia Lunch, sans oublier Jarboe. Mais ensuite ça bifurque en territoire inconnu avec des textes en français bien allumés et la musique qui ressemble à rien de connu. C'est... Etranger. Un passeport pour ailleurs ça tombe au poil quand on est confiné ?
En téléchargement gratuit ici avec les paroles en français.
https://archive.org/details/rADio_eNd_genesis_launch/
Lien de téléchargement direct
https://archive.org/compress/rADio_eNd_genesis_launch/formats=VBR%20MP3&file=/rADio_eNd_genesis_launch.zip

Un process plus qu'un simple projet musical...
C'est un rhizome aux multiples antennes qui sondent l'espace et le temps à la recherche des clefs qui permettront à l'humanité de quitter la prison de fer.
Apparu comme par magie à l'automne 2020, poussé par une nécessité impérieuse, peut être est-ce lié à la dérive autoritaire de l'Etat en france combinée à l'inaction climatique.
La religion républicaine qui se pare des idéaux tels que Liberté Egalité Fraternité tout en ne les ayant jamais appliqués bien au contraire. Leur "fraternité" est juste un réseau d'influence, de corruption. C'est juste du "name squatting" pour le capitalisme façon "greenwashing". Comme Antonella l'a dit "chacun sa religion faite main", l'argent n'est pas mon dieu, pour moi ce serait l'humanité : l'inconscient collectif. L'idée est que si quelqu'un a besoin de croire en quelque chose, c'est évident qu'il y a un besoin et laisser un espace vide aide surtout des choses pourries comme la société du spectacle a s'y développer. Quant à la liberté après les dernières années de répression violente suivie du confinement elle a du plomb dans l'aile... Sans parler de l'égalité à l'honneur cette semaine avec l'abjecte projet de loi sur la sécurité qui entend museler le peu de résistance possible...  Effectivement plutôt qu'une lutte frontale qui reviendrait juste à jouer un rôle dans la tragédie, il me semble que l'idée principale est de montrer que rien n'est écrit.
Tout est à écrire, tous les rêves sont possibles si on décide d'écrire notre avenir.
Ainsi rADio eNd se met en place, un bassin collaboratif pour aider à l'émergence de nouvelles formes sonores, qui emprunte la versatilité de la radio pour s'affranchir de tout carcan.
Une fois encore faire résonner une musique résolument horsnorme tel un peu de lumière à travers les ténèbres...
On peut aussi considérer que c'est un écho supplémentaire à la longue chaine de singularités qui a commencé avec Necktar, puis s'est poursuivit avec Necktar 2017 et ensuite les hors série PIKADON et "The World is Over!". De même la tête chercheuse d'une autre chaine de singularités, celle dont l'extrémité Multiple Personality 3, PIRATE Tapes et TKno BeurK sont principalement le fruit de ma collaboration avec Alain Grille aka Studio 112. Ainsi qu'en dernier lieu une mutation de Zone fusION qui était déjà un bassin collaboratif, issue de Necktar 2017. Cela fait beaucoup, en tous cas il semble, que ce soit la jonction de ces trois* sources qui ait donnée naissance à ce vortex synthétique qu'est rADio eNd.

Plus d'info sur la page officielle de rADio eNd
http://www.horsnorme.org/rADio_eNd/
46
Tous a poil et plus vite que ça / Re : Le Secret
« Dernier message par Syd le novembre 11, 2020, 19:00:45 pm »
Emission du 10 novembre 2020

Bienvenue dans Le Secret, votre magazine musical à géométrie variable. Cette semaine, l'équipe vous propose d’échapper à la psychose sanitaire générale grâce à sa méthode sonore revitalisante. Au programme de la session : bain de bulles electro / house, galipettes sur le tatami, ragga & cuivres est africains, bass music destructurée, indie rock ravageur & soul music à briser vos petits cœur d’auditrices et auditeurs. Sans oublier quelques roulades dans le sludge et le hardcore le plus crasseux avant de conclure par une séance de lévitation avec deux très beaux disques baroques entre résonances organiques et arpèges digitaux. Allez-y, foncez ! C'est garanti sans risque dans Le Secret !


> Episode 11.4

Avec : 
Actress featuring Aura T-09 : Loveless (Karma & desire LP, Ninja Tune 2020)
L’Automat : Feelso (s/t EP, Brokntoys 2020)
Overmono : Everything U need (Everything U need EP, XL Recordings 2020)
Yelle : Karaté (L’ère du verseau LP, Recreation Center 2020)
Slikback featuring Swordman : Cardiblack (/// LP, Autoprod 2020)
HHY & The Kampala Unit : Mesh intensifier (Lithium blast LP, Nyege Nyege Tapes 2020)
Loraine James, Jonnine Standish : Don't you see it ? (Nothing EP, Hyperdub 2020)
Aya : DaRe u to sour lips with me (V/A Alterity, Houndstooth 2020)
Mans O featuring Opoku & Mookie : Spark it (Hi-tech tongue LP, XXIII Records 2020)
Wake : Kana tevoro (Devouring ruin LP, Translation Loss Records 2020)
Emma Ruth Rundle & Thou : Ancestral recall (May ours chambers be full LP, Sacred Bones Records 2020)
Touché Amoré : Savoring (Lament LP, Epitaph 2020)
King Hannah : Crème brûlée  (Tell me your mind and I'll tell you mine EP, City Slang 2020)
Kacy & Clayton and Marlon Williams : I wonder why (Plastic bouquet LP, New West Records)
Thee Sacred Souls : Can I call you Rose ? (Can I call you Rose ? EP, Penrose Records 2020)
Masma Dream World : Knight wolf (Play at night LP, Northern Spy Records 2020)
Anna Von Hausswolff :  Dolore di Orsini (All thoughts fly LP, Southern Lord 2020)
Christoph Waelkens : New England digital (New England digital LP, Vlek 2020)



 :onde1: LE BLOG :onde2:
47
Les nouveautés de la musique libre / Re : www.bruitsdefond.org
« Dernier message par tzii le novembre 11, 2020, 11:44:41 am »
 smiley14
48
Les nouveautés de la musique libre / Re : www.bruitsdefond.org
« Dernier message par Syd le novembre 11, 2020, 10:31:57 am »
Nouveau !

Automat « Capsule » - Bruits de Fond, Dig it! 17 (2020)

1996. Le premier revival electro fait bleeper nos esgourdes. Aux88, Anthony Rother, Drexciya, Carl Finlow, I-F, Aphex, les tubes glacés de la Planet Rome - de Marco Passarani à Andrea Benedetti - et bien d’autres… Nous découvrons ces sons sans âge, si vieux et si modernes dans le même instant - décrits à juste titre comme rétrofuturistes - au fur et à mesure que ces disques incroyables sont publiés chez Direct Beat, UR, Nature, Plasmek, Breakin’, Rephlex, tout en remontant le temps de façon autodidacte jusqu’au début des années 80, quelque part sur une sinusoïde allant de Dusseldorf à Los Angeles via New York & Detroit.

A ce moment de l’histoire des musiques électroniques, à ce point de rencontre entre rave et club culture, l’electro n’a pas encore été muséifiée ; Dave Clarke est tout juste en train de s’en emparer pour donner un nouveau souffle à sa carrière. Et tandis que la hype frémit, Raphael Vendramini, jeune DJ parisien, nous coupe le souffle autant qu’il nous secoue l’épiderme lors de ses premières prestations bretonnes avec une sélection tellement juste, tellement fraîche, et une technique si brillante que c’en est presque insolent. Raph se fait alors appeler Da’Natur et il n’a pas froid aux yeux. Plus de vingt ans après, on a gravé en mémoire, comme faisant partie de notre ADN musicale, ces précieuses sessions dont certaines réalisées en petit comité, tard dans la nuit, et évidemment jamais enregistrées. A ce moment précis, donc, nous découvrons tant dans les disques mixés que dans la pratique de Da’Natur une musicalité unique et un groove inspirant, qui va nous marquer à jamais. Nous comprenons également que Raph ira loin.
1997. Da’Natur se produit à Astropolis. Il devient dans la foulée Automat, ou L’Automat, et enchaîne les dates dans les DJ booth qui comptent, du Rex Club au Tresor, jusqu’à être « redécouvert » par les Transmusicales en 2015. Entre Astro & Les Trans, quasiment deux décennies lors desquelles nous le perdons de vue, mais lui ne perd pas son temps. Près d’une quinzaine de EP’s, dont certains partagés avec des noms qui comptent comme Dasha Rush ou Minimum Syndicat, et une compilation « Electrospectif 1997/2004 ». Surtout, un pas de 9 000 km de côté pendant près de 6 ans sur l’Île de la Réunion. C’est là qu’Automat commence à travailler pour la danse contemporaine et le théâtre. De retour en Métropole, il se produit notamment avec la danseuse Emmanuelle Huynh à la FIAC et au centre Georges Pompidou.
2020. Le renouveau electro incarné par Norwell, Umwelt, Datawave, Legowelt, E.R.P. claque nos tympans depuis déjà trois-quatre ans. Et replace Automat sur nos cartes sons. Tout ce temps perdu qu’on veut soudain rattraper. Comme en 1996, la même sensation de primeur à l’écoute de sa discographie, construite autour de ces formes rebondies, avec ce sens de la formule à la fois simple et généreuse. Inscrite dans les pas de danse de ses aînés, mais possédant ce feeling bien personnel, ce son à la fois fluide & chatoyant.
En une heure de mix, « Capsule » capture toute la saveur de ces Automatismes funky, ces intenses parfums soul - réminiscence des amours vinyliques de prime jeunesse - comme un prolongement à la compilation « Electrospectif » de 2004 dont certains titres sont d’ailleurs tirés. Et nous projette dans un futur proche grâce à deux extraits du doublé vinylique à paraître chez l’excellent label britannique Brokntoys.
Cette capsule, aux significations multiples - clin d’œil à la webradio spécialisée dans les sons électroniques qui nous sont si chers - vient se poser dans notre collection sous le signe des retrouvailles. Elle constitue sans nul doute un joli présent adressé à ses followers. Peut-être révèlera-t-elle également le talent de ce producteur aussi singulier qu’attachant à quelques oreilles profanes ? C’est bien là son ambition, réaffirmant au passage nos fondamentaux : publier une musique artisanale mais soignée, exigeante mais accessible. Et évidemment en libre téléchargement.



infos & libre téléchargement  smiley20





Bonne écoute   smiley15
49
Les yeux / Re : Yop de retour parrmi vous !
« Dernier message par pilami le novembre 09, 2020, 20:25:34 pm »
yo ! smiley22
50
Tous a poil et plus vite que ça / Re : Le Secret
« Dernier message par Syd le novembre 04, 2020, 20:17:19 pm »
Emission du 03 novembre 2020

Bienvenue dans Le Secret, votre magazine musical à géométrie variable. Cette semaine, un souffle chaud parcours la mixtape que l’équipe vous a concoctée. Cha-cha, soul, jazz, hip hop, bass music… Vous allez danser sur les braises tandis que le feu couv(r)e. Laissez-vous attirer, laissez-vous attiser, vous êtes dans Le Secret et ça fait BLOW !


> BLOW!

Avec : 
Leo Clarens et ses Rythmes Orientaux : Cha cha au harem (V/A Cha-cha au harem Orientica - France 1960-1964, Born Bad 2020)
Action Bronson featuring Hologram & Meyhem Lauren : Mongolia (Only for dolphins LP, Loma Vista / Caroline International 2020)
Howie Lee : The unreasonable song (7 weapons series EP, Maloca 2020)
Nabil Vortex : Chaba zizi (souk not zouk remix) (1001 Edits LP, Serendip Lab 2020)
Thabzen Bibo featuring FB : Famba nawena (Thabzen Bibo Music 2014)
Keleketla! : Future toyi toyi (gqom version) (Future toyi toyi EP, Ahead Of Our Time 2020)
The Idealist featuring Nazamba : Bigga boss (Say yes to no LP, iDEAL Recordings 2019)
Slikback : Noburo (/// LP, Autoprod 2020)
LYZZA : Rifle (Blow!) (Houndstooth 2020)
33emybw : Medical fodder (VA Alterity, Houndstooth ‎2020)
Anunaku : Stargate (Stargate EP, 3024 2020)
Walton : Scooped (Abyss EP, Tectonic 2020)
Hudson Mohawke : Juggler (Airborne lard LP, Warp Records 2020)
Medhane : Don't fuck around (Cold water LP, TBHG 2020)
Domo Genesis : Slide (Just in case EP, Facade Records 2020)
Big Ghost Ltd. : Hate to love (Carpe noctem LP, de Rap Winkel Records 2020)
Dos Monos : Estrus (Dos siki EP, Deathbomb Arc 2020)
Cappadonna : Trouble (Black is beautiful LP, God Love Family Entertainment 2020)
The Doppelgangaz featuring Thonio : What it seems (G pack vol. 2 EP, Groggy Pack Entertainment LLC 2020)
Blu & Exile : Miles Davis (Miles : From an interlude called life LP, Dirty Science / Fat Beats 2020)
Skyzoo : Duly noted (Milestones LP, Mello Music Group 2020)
Gil-Scott Heron : Your daddy loves you (Nothing new LP, XL Recordings 2020)
Innov Gnawa : El bouhlala (VA Rhythm showcase, vol.1, Daptone Records 2019)
Sarathy Korwar featuring Zia Ahmed : Mango (More arriving LP, Leaf 2019)
Tricky : Close now (Fall to pieces LP, False Idols 2020)
Irreversible Entanglements : No más (Who sent you LP, International Anthem Recording Company / Don Giovanni Records 2020)
Adrian Younge, Ali Shaheed Muhammad featuring João Donato : Conexão (Jazz is dead 001 LP, Jazz Is Dead 2020)
Antibalas : MTTT Pt. 1 (Fu chronicles LP, Daptone Records 2020)
The Marvels : Rock steady (VA ‎100% Dynamite!, Soul Jazz Records ‎1998)



 :onde1: LE BLOG :onde2:
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 ... 10