Auteur Sujet: www.bruitsdefond.org  (Lu 61684 fois)

makam

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3441
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #120 le: juillet 31, 2013, 05:28:05 am »
classe!
"Vous connaissez James Brown, moi c'est l'contraire, je suis blanc et je suis pas fier" Programme

gorellaume

  • Dagon Morvus
  • *
  • Messages: 2854
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #121 le: août 01, 2013, 18:41:17 pm »
bien sympa le tzii !
la fast c'etait sur une peniche ? Je crois bien que j'y etais si c'etait celle avec caterva, seule personne a avoir joué dont je me souviens (et encore),pas une question de qualité du son mais pus une question d'horaires :stupid:)

Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1558
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #122 le: août 02, 2013, 19:07:41 pm »
La Fast était au printemps 2005. Pas de Caterva cette fois là dans mon souvenir...

gorellaume

  • Dagon Morvus
  • *
  • Messages: 2854
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #123 le: août 03, 2013, 08:45:15 am »
alors je confonds (normal, c'est ca la Belgique :)

Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1558
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #124 le: septembre 28, 2013, 00:18:20 am »
La bande son de la fin d'été avec le septième volume de la série Dig it! :

Antagon Ist « Heute ist ein good day to... » Bruits de Fond, Dig it! 07

Encore une histoire de fidélité. On ne se souvient plus exactement à quand remonte la rencontre avec Antagon Ist. Sûrement au coeur des 90's, quand nous jouions aux apprentis journalistes sur papier photocopié. Nos routes se croisent alors régulièrement, depuis la boutique exiguë de Cyborg Station à Rennes jusqu'aux fauteuils du théâtre de Nevers pour les Obliques Nights du label Noise Museum. Un même goût pour les expressions sonores aventureuses et innovantes. Une même passion pour les sessions mix ouvertes à tous les champs du possible. Et pour ne rien gâcher, un même sens de la dérision.

Au tournant des années 2000, quand la planète breakcore s'enflamme, Antagon Ist en est. En duo avec Nayad sous le nom d'Arkhana ou en solo – il se fait alors sobrement appeler K – il participe à 3 des mythiques fêtes Anticartel au Jardin Moderne à Rennes, mêlant breaks, noise et drones avec une patte toute personnelle. Dans le même temps, il crée avec ses amis lavallois le label q.o.d., une microstructure vouée aux arts en licence libre : théâtre, vidéo, installations et bien évidemment musique. Ambient, abstract hip hop, electronica... Les productions sont savoureuses et l'on se prend alors à s'intéresser à ce qui se passe à Laval ! Surtout, K produit « From beyond », un album de downbeats opaques, traçant des méandres contaminés quelque part entre Scorn, Dither et Schoolly D. Réédité depuis par le netlabel bruxellois Nohmad, il n'a toujours rien perdu de sa puissance nocive et mérite largement d'être redécouvert.

Fin de la décennie, Antagon Ist court entre Londres, Bourges – et son Institut des Musiques Electroacoustiques - et Bruxelles. De notre côté, c'est dans le cadre des Labtop Sessions rennaises qu'on vient écouter ses djsets lors desquels il confronte sans complexe bass music torride et compositions d'avant-garde, s'adressant à proprement parler ainsi au corps et à l'esprit.

Automne 2013. Ca fait à peu près 3 ans et 3 mois qu'on évoque l'idée d'une contribution d'Antagon Ist pour notre manufacture... On a bien fait de se montrer patient. Car « Heute ist ein good day to... » est une invitation sérieuse...à assumer notre part d'ombre. Pendant près de deux heures, ce mix réalisé en format numérique nous entraîne vers le fond, ouvrant comme un passage d'où jaillit toute la noirceur qu'on pensait enfouie. Aucune digue ne peut résister. Antagon Ist ne s'y est pas trompé. Il aligne un tracklisting de la démesure, bâti sur ce qui fonde notre imaginaire commun – les paysages fantasmagoriques du label Re-Load Ambient, la danse music stroboscopique d'Autechre, le vacarme microcapté de Daniel Menche, l'électricité statique de Pan Sonic – et tourné vers ce qui nous ébranle aujourd'hui, à la croisée des pistes empruntées par Bobé Van Jezu et Oblique, de Cloaks à Dalglish, de KK(NO O) à Scotch Bonnet. Effluves âcres, nuées aveuglantes, tornade d'électrons, groove chromé, hardbeats en béton. La grosse leçon... Peu à peu, on la sent monter, cette violence intérieure. On sait désormais qu'on va la laisser s'exprimer. On pousse le volume. On savoure. On assume. Oui, c'est décidément le bon jour pour...


Plus d'infos & free dowload sur :
http://www.bruitsdefond.org/index.php/dig-it/265--dig-it-07-antagon-ist-l-heute-ist-ein-good-day-to-r-2013




 :onde1: ENJOY :onde2:

gorellaume

  • Dagon Morvus
  • *
  • Messages: 2854
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #125 le: octobre 02, 2013, 18:32:48 pm »


 :onde1: ENJOY :onde2:

I did !


Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1558
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #126 le: octobre 02, 2013, 23:47:19 pm »
cimer  smiley23

Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1558
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #127 le: janvier 28, 2014, 14:33:41 pm »
La série Dig it! reprend du service :

Gunter Saxenhammer « The nth degree » Bruits de Fond, Dig it! 08

Oui, Gunter Saxenhammer. Inattendu ? C'est vrai que cette fois, le DJ écossais a failli ne pas revenir. A faire les cent pas au bord du vide, quand le doute épuise l'esprit et vide l'énergie, on perd facilement l'équilibre. « The nth degree », ou l'art de flirter avec les limites. Du son, de l'existence.

Paradoxalement, Saxenhammer livre ici son enregistrement le plus souple. Les apparences sont trompeuses, sans doute. Car quand la tension monte – et elle finit par monter – c'est à la manière d'un torrent qui gonfle. On n'imagine jamais sa puissance tant qu'on n'y a pas été confronté. Et la meilleure façon pour s'en faire une idée, c'est de se laisser emporter, casque vissé aux oreilles ou bien agrippé à son caisson de basse comme sur un radeau de fortune. Traverser ainsi les cahots techno d'Ugandan Methods, se faire flasher en compagnie de La Peste puis succomber aux voodoo breaks de Cut Hands pour terminer en fusion stellaire avec KK Null, Cindytalk et le terrible remix de Violetshaped par JK Flesh. Auparavant, on aura savouré l'agencement de formes matelassées, rebondies autour desquelles s'enroulent de subtiles fumeroles au parfum de groove délicieusement toxique. Raime, Violet Poison, Shackleton, à chacun son tour de platine comme on ferait tourner le blunt. Entre cette première partie sur coussin d'air et la dernière en déluge de sensations fortes, Saxenhammer assouvit sa passion – et la nôtre – pour l'electro aux reflets d'acier pratiquée ici par Andrea Parker, Wee DJ's et Funkstörung (que de souvenirs!). Et n'oublie pas un détour par le dub flegmatique de l'inusable Meat Beat Manifesto, sa marotte du moment, ou de toujours ?

« The nth degree » bénéficie d'un artwork sur mesure signé Frame Of Mind (aka Undacova & Atomhead), dont l'obsession pour les fractales semble faire écho au trou noir que creuse Gunter Saxenhammer comme le diamant s'use et s'enfonce inexorablement dans son sillon. Toujours plus loin. Jusqu'à la ruptur


Plus d'infos & free dowload sur :
http://www.bruitsdefond.org/index.php/dig-it/276-dig-it-08-gunter-saxenhammer-l-the-nth-degree-r-2014




 :onde1: ENJOY :onde2:

Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1558
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #128 le: avril 30, 2014, 14:17:44 pm »
Bruits de Fond est de retour sur microsillon !

La Manufacture des Bruits de Fond présente « Pas d'erreur » - Bruits de Fond 21

La Manufacture des Bruits de Fond fait de nouveau tourner  la presse à vinyle. Si la flamme des débuts brûle encore, c'est dans un contexte de résistance, péniblement masqué par les opportunistes célébrations du Record Store Day, que ce disque voit le jour. Sans distributeur attitré, dans un marché étriqué pour ne pas dire recroquevillé sur les rééditions et les valeurs sûres, nous allons encore devoir nous battre pour exister et diffuser ces 300 copies alors que même nos vieux soutiens ont déserté le chemin des disquaires. Enragée plus que résignée, notre Manufacture publie donc en quelque sorte son manifeste.

« Pas d'erreur », disions-nous. Trente centimètres pour six pièces supersoniques telles que nous les aimons et les défendons depuis nos débuts. Les protagonistes ? Des amis comme toujours ! Dans l'ordre alphabétique : c_c, que les esthètes du groove suivent avec attention depuis ses premières séquences frottées au papier de verre publiées chez Bedroom Research puis chez Small But Hard ; Electric Kettle, meilleur live breakcore - meilleur live tout court ? - d'ici à Pluton ; Jean Ferraille, épaulé de Djamal au mic pour une décharge de poésie speedcore d'un genre inouï ; Lost Forgotten accompagné de ses étonnantes machines à moudre le son ; Muckrackers et leur rage capable de raviver n'importe quel haut fourneau lorrain ; Ripit, enfin, dont la techno fiévreuse, titubante, rampante même, devrait faire perdre la tête et les pas de plus d'un danseur.

« Pas d'erreur » bénéficie d'un mastering grand angle réalisé au studio Angström de Bruxelles et d'une gravure experte signée dK Mastering à Paris. Pas moins soignée, la pochette aux formes lascives, à l'étreinte assumée et à la violence couvée est l’œuvre de la nantaise Mélanie Bourgoin à qui l'on doit déjà l'artwork du Bruits de Fond 17 et du Résistance des Matériaux 02.

Le vinyle sera disponible dès la semaine 20, le temps d'approvisionner progressivement vos échoppes habituelles. Vous vous le procurerez aussi sur notre compte discogs et depuis notre nouveau site bandcamp, ce dernier comportant bien entendu la possibilité d'acquérir uniquement les versions numériques.


[Cette plaque tourne en mémoire de Boris "Saoulaterre" Domalain et de Yann "Dub" De Kéroullas]

Tracklisting :
A1 - c_c - NuWHWuN
A2 - Ripit - Organepic
A3 - Muckrackers - Kontroll verlust
B1 - Electric Kettle - Brut
B2 - Jean Ferraille - Pas d'erreur (feat. Djamal)
B3 - Lost Forgotten - Crawling beast





Plus d'infos sur :
http://www.bruitsdefond.org


pilami

  • Invincible Doner Kebab
  • Garktr Muculymphocyte
  • *
  • Messages: 6113
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #129 le: mai 01, 2014, 12:30:37 pm »
 smiley14
[ # ] [ ## ] [ ### ]

Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1558
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #130 le: mai 02, 2014, 15:09:02 pm »
  smiley14 Vinyles disponibles dès à présent smiley14





Bruits de Fond est de retour sur microsillon !

La Manufacture des Bruits de Fond présente « Pas d'erreur » - Bruits de Fond 21

La Manufacture des Bruits de Fond fait de nouveau tourner  la presse à vinyle. Si la flamme des débuts brûle encore, c'est dans un contexte de résistance, péniblement masqué par les opportunistes célébrations du Record Store Day, que ce disque voit le jour. Sans distributeur attitré, dans un marché étriqué pour ne pas dire recroquevillé sur les rééditions et les valeurs sûres, nous allons encore devoir nous battre pour exister et diffuser ces 300 copies alors que même nos vieux soutiens ont déserté le chemin des disquaires. Enragée plus que résignée, notre Manufacture publie donc en quelque sorte son manifeste.

« Pas d'erreur », disions-nous. Trente centimètres pour six pièces supersoniques telles que nous les aimons et les défendons depuis nos débuts. Les protagonistes ? Des amis comme toujours ! Dans l'ordre alphabétique : c_c, que les esthètes du groove suivent avec attention depuis ses premières séquences frottées au papier de verre publiées chez Bedroom Research puis chez Small But Hard ; Electric Kettle, meilleur live breakcore - meilleur live tout court ? - d'ici à Pluton ; Jean Ferraille, épaulé de Djamal au mic pour une décharge de poésie speedcore d'un genre inouï ; Lost Forgotten accompagné de ses étonnantes machines à moudre le son ; Muckrackers et leur rage capable de raviver n'importe quel haut fourneau lorrain ; Ripit, enfin, dont la techno fiévreuse, titubante, rampante même, devrait faire perdre la tête et les pas de plus d'un danseur.

« Pas d'erreur » bénéficie d'un mastering grand angle réalisé au studio Angström de Bruxelles et d'une gravure experte signée dK Mastering à Paris. Pas moins soignée, la pochette aux formes lascives, à l'étreinte assumée et à la violence couvée est l’œuvre de la nantaise Mélanie Bourgoin à qui l'on doit déjà l'artwork du Bruits de Fond 17 et du Résistance des Matériaux 02.

Le vinyle sera disponible dès la semaine 20, le temps d'approvisionner progressivement vos échoppes habituelles. Vous vous le procurerez aussi sur notre compte discogs et depuis notre nouveau site bandcamp, ce dernier comportant bien entendu la possibilité d'acquérir uniquement les versions numériques.


[Cette plaque tourne en mémoire de Boris "Saoulaterre" Domalain et de Yann "Dub" De Kéroullas]

Tracklisting :
A1 - c_c - NuWHWuN
A2 - Ripit - Organepic
A3 - Muckrackers - Kontroll verlust
B1 - Electric Kettle - Brut
B2 - Jean Ferraille - Pas d'erreur (feat. Djamal)
B3 - Lost Forgotten - Crawling beast





Plus d'infos sur :
http://www.bruitsdefond.org



Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1558
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #131 le: juin 10, 2014, 22:20:36 pm »
Back to Dig it! :

El Pibe « La chasse aux sorcières » - Bruits de Fond, Dig it! 09 (2014)

El Pibe ne mixe comme personne. Ses sélections sont de celles qu'on rêverait d'agencer tandis que sa technique vinylique, d'une précision quasi naturelle, ferait pâlir d'envie les besogneux du calage numérique. Ses apparitions pour les soirées Brankstep ou [System Krash] sur Rennes sont guettées, les passionnés sachant bien la qualité de ce qui s'y joue : breakbeats acrobatiques, speedcore funambule mais aussi échappées expérimentales, aventures sonores intimistes et assemblages fantaisistes bien à l'écart du mobilier sonore préfabriqué.

C'est à l'artisan de l'imaginaire que nous avons ainsi passé commande. El Pibe derrière les platines se transforme en maître illuminé, mobilisant tout ce que la musique contemporaine compte d'oeuvres noires au service d'une cause insensée. Objectif, libérer les esprits, laisser libre court à la magie, revendiquer le droit à l'occulte.

Adaptée d'un set joué live à l'hiver dernier pour un concert azimuté aux côtés d'Unas et Sudden Infant, « La chasse aux sorcières » scarifie les tympans autant qu'il embrase le cortex. Dès les premières déflagrations si caractéristiques du Praxis treize – le plus décadent du hardcore des nineties – on se laisse emporter par les frissons comme par le groove saturnien se dégageant de cette suite pour plaques aussi mythiques qu'addictives. Une fièvre electrobruitiste monte subitement, retombant bientôt sous les spasmes tandis que retentissent les incantations de la Galàs. Sabbat des temps obscurs dans lequel El Pibe mêle avec malice transe électronique, chamanisme industriel et furie underground. Vromb, Galakthorrö, Crop Circles Industries... Le tracklisting se fait brûlant, le son devient ardent. Le final, lancinant à en donner le vertige, martelé à s'en casser le cou, rituel à s'en donner des ailes, ouvre alors grand la boîte de pandore et laisse délibérément s'échapper les fous et les malfaisants, les hérétiques et les damnés. Le mix se referme tandis qu'on se prend à rêver d'un tourbillon libérateur d'âmes trop longtemps gardées prisonnières. « La chasse aux sorcières », oeuvre d'utilité mystique ?!


Plus d'infos et free download sur :
http://www.bruitsdefond.org/index.php/dig-it/289-dig-it-09-el-pibe-l-la-chasse-aux-sorcieres-r-2014





Free Spirit

  • Carnivorous Salami
  • *
  • Messages: 110
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #132 le: juillet 01, 2014, 17:44:41 pm »
Vraiment très très bon ce mix. Complètement barré, le titre colle bien avec le son!  smiley32

Merci pour le partage!
http://chaserecords.free.fr

Hard Electronic Net Label - N'hésitez pas à me contacter!

Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1558
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #133 le: juillet 02, 2014, 20:20:55 pm »
Merci beaucoup pour ton retour ! Ca fait très plaisir  smiley32

Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1558
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #134 le: septembre 15, 2014, 22:14:48 pm »
En écoute exclusive chez New Noise ce mercredi !



JESSICA93 / MISTRESS BOMB H - SALLE DE SHOOT E.P.
BRUITS DE FOND 22 / KERVINIOU RECORDZ 005.

VINYL 12" DISPONIBLE LE 3 OCTOBRE.