Auteur Sujet: abattoir  (Lu 32179 fois)

sqaw lee

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 17248
abattoir « Réponse #60 le: septembre 11, 2008, 07:38:12 am »
Citer
certains s'amuseront à jouer au ballon avec votre tête, à vous planter des stylos dans les trous de nez ou à vous dessiner des bites sur les pieds....

c'est pour dédramatiser surement....en même tps un corps mort n'est plus qu'un corps vide...en apparence...donc dans le doute c'est mieux de respecter ne serait-ce déjà que pour les familles des defunts qui ne trouveraient ça surement pas très drôle.. smiley18

Le caca ne fait pas tourner la terre, mais rend l'amour plus agréable !
Poil pour tous et tous à poil !
J'ai fait kk à ikea !
Les rêves sont au cerveau ce que le caca est aux intestins !
ça a l'air bien pour ceux qui aime bien!

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « Réponse #61 le: septembre 11, 2008, 07:40:04 am »
d'un autre côté, je préfère des médecins plein d'humour douteux qui considèrent le corps comme un objet et l'abordent donc avec froideur, qu'une bande de sensibles empathiques qui pleurent au moindre trauma cranien...
et puis moi, quand je suis mort, on peut jouer à quoi qu'on veut avec ma tête, hein, même si j'aime pas le foot, tant pis.

!dje!

  • Nyarlathotep Fongus
  • *
  • Messages: 1631
abattoir « Réponse #62 le: septembre 11, 2008, 11:02:56 am »
ou faire des bisous

In Girum Imus Nocte Et Consumimur Igni.

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « Réponse #63 le: septembre 11, 2008, 12:47:52 pm »
tout  à fait. et c'est la deuxième photo de bisous en réaction à mes abattoirs. ça me touche.

sqaw lee

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 17248
abattoir « Réponse #64 le: septembre 11, 2008, 12:56:24 pm »
Citation de: "konsstrukt"
d'un autre côté, je préfère des médecins plein d'humour douteux qui considèrent le corps comme un objet et l'abordent donc avec froideur, qu'une bande de sensibles empathiques qui pleurent au moindre trauma cranien...
et puis moi, quand je suis mort, on peut jouer à quoi qu'on veut avec ma tête, hein, même si j'aime pas le foot, tant pis.


mouif je sais pas trop...c'est déjà sympa de donner son corps à la science alors ces étudiants en médecine pourraient au moins respecter ce corps qui leur permette d'apprendre leur boulot... smiley18

Le caca ne fait pas tourner la terre, mais rend l'amour plus agréable !
Poil pour tous et tous à poil !
J'ai fait kk à ikea !
Les rêves sont au cerveau ce que le caca est aux intestins !
ça a l'air bien pour ceux qui aime bien!

doppelganger

  • Hastur Vomitron
  • *
  • Messages: 1197
abattoir « Réponse #65 le: septembre 11, 2008, 13:56:31 pm »
J'en veux à la science et au monde entier je croix.
J'espère bien qu'un de ces quatre les morts vont se lever pour botter le cul des étudiants en médecine (sauf mon pote Douk lui il est cool)

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « Réponse #66 le: septembre 11, 2008, 15:47:07 pm »
haha. moi je persiste à dire que le respect face à son objet d'étude c'est le début de la fin, en science comme dans tout le reste.

(doppel : ça ferai un chouette court-métrage, ça ; sans parler de nestor, le squelette de biologie)

doppelganger

  • Hastur Vomitron
  • *
  • Messages: 1197
abattoir « Réponse #67 le: septembre 11, 2008, 15:54:07 pm »
Qui leur enverrait son crane aux machoires claquantes leur croquer les roubignolles  smiley19  smiley14  smiley23

Et il se prosterneraient tous en implorant le dieu des zombies j'ai nommé Mickeal "moonwalk" or without my nose pour les intimes Jackson

!dje!

  • Nyarlathotep Fongus
  • *
  • Messages: 1631
abattoir « Réponse #68 le: septembre 11, 2008, 15:57:52 pm »
oauis mais bon c'est qui qui va encore se taper tout ce bordel à ranger ?? pffff

In Girum Imus Nocte Et Consumimur Igni.

sqaw lee

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 17248
abattoir « Réponse #69 le: septembre 11, 2008, 16:42:00 pm »
Citer
haha. moi je persiste à dire que le respect face à son objet d'étude c'est le début de la fin, en science comme dans tout le reste.

si tu considères que le corps une fois mort est un vulgaire objet et qu'il doit être traiter comme tel je comprend...ça veut trop rien dire respecter un objet....
mais bon je suis pas d'accord qd même ! pour moi un corps mort n'est pas un simple objet et encore moins méprisable...même si je suppose que la personne une fois morte doit bien s'en fouttre c'est pas une raison...
ces étudiants qui font les cons, s'ils se retrouvaient à étudier le cadavre de leur parent ils feraient certainement moins les kékés...

Le caca ne fait pas tourner la terre, mais rend l'amour plus agréable !
Poil pour tous et tous à poil !
J'ai fait kk à ikea !
Les rêves sont au cerveau ce que le caca est aux intestins !
ça a l'air bien pour ceux qui aime bien!

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « Réponse #70 le: septembre 11, 2008, 16:48:07 pm »
un objet d'étude, camarade, c'est ni plus ni moins que ce que tu étudies. ça peut être le corps humain, comme la physique, comme l'amour entre les gens, comme la pâte feuilletée.

objet, par opposition à sujet, pas par opposition à personne.
le sujet, c'est ce qui étudie
l'objet, c'est ce qui est étudié

par exemple, ces temps-ci, mon objet d'étude principal, c'est mon fils nouveau-né. et même si j'éprouve un énorme amour envers ce mini crapaud, quand je l'observe pour essayer de comprendre ses cycles de sommeil (et comment, mettons, caler les miens dessus), je le fais avec attention, lucidité, et le moins de respect possible. le but est de comprendre, pas de s'émerveiller. il y a des tas d'occasions de s'émerveiller, mais elles coïncident rarement avec l'étude objective.

!dje!

  • Nyarlathotep Fongus
  • *
  • Messages: 1631
abattoir « Réponse #71 le: septembre 11, 2008, 17:16:26 pm »
dans le cas des étudiants en médecine, il leur faut apprendre à faire le déni du gore et du sentimentalisme/corps et de traiter un corps comme un moteur est considéré par un mécanicien, sinn c'est pas possible.
un medecin qui se retrouve avec un gars qui vient de s'exploser ne peut pas passer 3h à se demander s'il a de parents de freres ou des soeurs etc, il a juste un taf à faire : arreter l'hemoragie etc, pas de sentiments, de l'eficace, alors c ptet trash pour toi, mais c'est indispensable.
In Girum Imus Nocte Et Consumimur Igni.

sqaw lee

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 17248
abattoir « Réponse #72 le: septembre 11, 2008, 17:31:33 pm »
Citation de: "konsstrukt"
un objet d'étude, camarade, c'est ni plus ni moins que ce que tu étudies. ça peut être le corps humain, comme la physique, comme l'amour entre les gens, comme la pâte feuilletée.

objet, par opposition à sujet, pas par opposition à personne.
le sujet, c'est ce qui étudie
l'objet, c'est ce qui est étudié

par exemple, ces temps-ci, mon objet d'étude principal, c'est mon fils nouveau-né. et même si j'éprouve un énorme amour envers ce mini crapaud, quand je l'observe pour essayer de comprendre ses cycles de sommeil (et comment, mettons, caler les miens dessus), je le fais avec attention, lucidité, et le moins de respect possible. le but est de comprendre, pas de s'émerveiller. il y a des tas d'occasions de s'émerveiller, mais elles coïncident rarement avec l'étude objective.


je capte je capte...
mais ton mome tu vas pas le mettre dans le cul d'une vache pour voir comment il s'en sort...


Citer
dans le cas des étudiants en médecine, il leur faut apprendre à faire le déni du gore et du sentimentalisme/corps et de traiter un corps comme un moteur est considéré par un mécanicien, sinn c'est pas possible.
un medecin qui se retrouve avec un gars qui vient de s'exploser ne peut pas passer 3h à se demander s'il a de parents de freres ou des soeurs etc, il a juste un taf à faire : arreter l'hemoragie etc, pas de sentiments, de l'eficace, alors c ptet trash pour toi, mais c'est indispensable.

évidemment, j'ai jamais dit le contraire...on parle pas de la même chose smiley9

je dis juste qu'on joue pas au foot avec la tête d'un cadavre qu'on étudie juste pour faire rire ses petits camarades, et montrer oh combien on est fort et insensible...

Le caca ne fait pas tourner la terre, mais rend l'amour plus agréable !
Poil pour tous et tous à poil !
J'ai fait kk à ikea !
Les rêves sont au cerveau ce que le caca est aux intestins !
ça a l'air bien pour ceux qui aime bien!

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « Réponse #73 le: septembre 11, 2008, 17:52:14 pm »
"je capte je capte...
mais ton mome tu vas pas le mettre dans le cul d'une vache pour voir comment il s'en sort... "

je sais pas si tu as des momes, mais je te jure que si tu apprends que mettre la tête de ton mome dans le cul d'une vache, ça fait en sorte qu'il ne pleure plus, qu'il dorme et qu'il déstresse, et bin tu le fais sans souci.
là, on traine un peu sur les forums de désespérés comme nous. y'a des parents qui, tous les soirs, se font leur tour de périph en caisse parce que les vibrations de la voiture endorment le petit.

 Posté le: Jeu Sep 11, 2008 4:31 pm    Sujet du message:  

--------------------------------------------------------------------------------
 
konsstrukt a écrit:
un objet d'étude, camarade, c'est ni plus ni moins que ce que tu étudies. ça peut être le corps humain, comme la physique, comme l'amour entre les gens, comme la pâte feuilletée.

objet, par opposition à sujet, pas par opposition à personne.
le sujet, c'est ce qui étudie
l'objet, c'est ce qui est étudié

par exemple, ces temps-ci, mon objet d'étude principal, c'est mon fils nouveau-né. et même si j'éprouve un énorme amour envers ce mini crapaud, quand je l'observe pour essayer de comprendre ses cycles de sommeil (et comment, mettons, caler les miens dessus), je le fais avec attention, lucidité, et le moins de respect possible. le but est de comprendre, pas de s'émerveiller. il y a des tas d'occasions de s'émerveiller, mais elles coïncident rarement avec l'étude objective.


je capte je capte...
mais ton mome tu vas pas le mettre dans le cul d'une vache pour voir comment il s'en sort...


Citation:
dans le cas des étudiants en médecine, il leur faut apprendre à faire le déni du gore et du sentimentalisme/corps et de traiter un corps comme un moteur est considéré par un mécanicien, sinn c'est pas possible.
un medecin qui se retrouve avec un gars qui vient de s'exploser ne peut pas passer 3h à se demander s'il a de parents de freres ou des soeurs etc, il a juste un taf à faire : arreter l'hemoragie etc, pas de sentiments, de l'eficace, alors c ptet trash pour toi, mais c'est indispensable.

"je dis juste qu'on joue pas au foot avec la tête d'un cadavre qu'on étudie juste pour faire rire ses petits camarades, et montrer oh combien on est fort et insensible...  "

en général (sauf cas de connerie avérée), on le fait pas pour ça mais plutôt pour dédramatiser. il faut un humour solide pour être confronté à la mort tous les jours et le supporter. j'avais des copines infirmières dans le temps, je peux t'assurer qu'elles étaient bien trash. mais sinon, tu deviens marteau. et mes copains pompiers, pareil, quand ils te racontent en se marrant que le collègue a gerbé parce qu'il a glissé dans la vieille tellement décomposé" que c'était quasi une flaque de boue, et qu'il s'est ramassé la gueule dedans (anecdote authentique bien évidemment).

alors bien sûr, pour les civils c'est un peu dur à piger, mais la mort c'est très, très dur à fréquenter, et le seul rempart c'est de se marrer (de façon douteuse, certes, jouer au foot avec une tête, c'est limite et si ces mecs se font choper ils auront des sanctions).

konsstrukt

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 476
abattoir « Réponse #74 le: septembre 11, 2008, 17:53:34 pm »
"mais ton mome tu vas pas le mettre dans le cul d'une vache pour voir comment il s'en sort... "

je sais pas si tu as des momes, mais je te jure que si tu apprends que mettre la tête de ton mome dans le cul d'une vache, ça fait en sorte qu'il ne pleure plus, qu'il dorme et qu'il déstresse, et bin tu le fais sans souci.
là, on traine un peu sur les forums de désespérés comme nous. y'a des parents qui, tous les soirs, se font leur tour de périph en caisse parce que les vibrations de la voiture endorment le petit.


"je dis juste qu'on joue pas au foot avec la tête d'un cadavre qu'on étudie juste pour faire rire ses petits camarades, et montrer oh combien on est fort et insensible...  "

en général (sauf cas de connerie avérée), on le fait pas pour ça mais plutôt pour dédramatiser. il faut un humour solide pour être confronté à la mort tous les jours et le supporter. j'avais des copines infirmières dans le temps, je peux t'assurer qu'elles étaient bien trash. mais sinon, tu deviens marteau. et mes copains pompiers, pareil, quand ils te racontent en se marrant que le collègue a gerbé parce qu'il a glissé dans la vieille tellement décomposée que c'était quasi une flaque de boue, et qu'il s'est ramassé la gueule dedans (anecdote authentique bien évidemment).

alors bien sûr, pour les civils c'est un peu dur à piger, mais la mort c'est très, très dur à fréquenter, et le seul rempart c'est de se marrer (de façon douteuse, certes, jouer au foot avec une tête, c'est limite et si ces mecs se font choper ils auront des sanctions).