Auteur Sujet: La Belgique n'existe pas  (Lu 7277 fois)

weroz

  • Outcast Smegma
  • Dagon Morvus
  • *
  • Messages: 2816
La Belgique n'existe pas « le: décembre 14, 2006, 22:18:14 pm »
smiley5

Citer
La télévision publique belge annonce "l'indépendance de la Flandre" et la fuite du roi
Par Philippe SIUBERSKI

L'exercice de politique-fiction auquel s'est livrée mercredi la télévision belge RTBF en annonçant l'indépendance de la Flandre a électrisé le débat sur l'avenir de la Belgique, à six mois d'une probable renégociation des pouvoirs entre néerlandophones et francophones.
Peu après 20H00 (19H00 GMT), la chaîne publique a interrompu ses programmes pour diffuser une "émission spéciale" revêtant tous les aspects des "breaking news" à l'américaine.

Les téléspectateurs ont vu les journalistes vedettes de la RTBF leur annoncer que la Flandre avait proclamé son indépendance, que le roi avait fui le pays, bref, que la Belgique "n'existait plus"...

La plupart des spectateurs n'ont semble-t-il pas remarqué le bandeau annonçant brièvement, juste avant l'émission, que "ceci n'est peut-être pas une fiction", ni que les autres chaînes belges continuaient à diffuser leurs programmes habituels. Les standards de la RTBF, des autres médias et même des services de secours ont été assaillis de coups de téléphone de téléspectateurs inquiets.

"J'ai 39 ans, je ne suis pas particulièrement sensible, mais j'ai pleuré... C'est ridicule de se faire peur...", témoignait jeudi une lectrice du journal La Libre Belgique, Caroline Case.

Sur les blogs, certains saluaient en revanche l'"audace" des journalistes de la RTBF et louaient le "didactisme" des reportages qui, bien qu'évoquant une situation fictive, cernaient au plus près les enjeux et difficultés que provoquerait un éclatement de la Belgique.

Après coup, les responsables de la RTBF, qui ont présenté leurs excuses aux téléspectateurs ayant été choqués, ont expliqué qu'ils avaient voulu mettre sur la place publique le débat sur l'avenir du pays, un sujet qui agite de plus en plus le monde politique, mais ne passionne habituellement pas le grand public.

Ces arguments n'ont cependant pas convaincu les responsables du nord et du sud du pays, qui ont descendu en flammes la télévision publique.

Le chef du gouvernement flamand Yves Leterme, dont le parti chrétien-démocrate s'est pourtant allié à une petite formation prônant l'indépendance de la Flandre, a dénoncé "une émission destinée à dresser les Wallons contre les Flamands".

Alors que le quotidien populaire La Dernière Heure regrettait lui aussi que "la RTBF ait cru malin" de lancer ces fausses nouvelles, La Libre Belgique jugeait à l'inverse la démarche "salutaire", "malgré, ou à cause des réactions outrées" qu'elle a provoquées.

Le journal Le Soir a souligné lui qu'une déclaration d'indépendance de la Flandre "ne se passerait pas comme ça", qu'elle serait le "butoir d'une négociation lente, longue et visible".

Mais il a estimé que "l'idée de voir un jour le pays se scinder est désormais dans l'ordre des choses", à quelques mois de législatives à haut risque prévues pour mai ou juin 2007.

Le parti en tête des sondages en Flandre, le CD&V d'Yves Leterme, a en effet déjà prévenu qu'il ne participerait à un futur gouvernement fédéral que si les francophones acceptaient après les élections que de nouveaux pouvoirs soient transférés à la Flandre.

L'exigence, largement partagée par les partis flamands, est jusqu'ici fermement rejetée par les responsables francophones.

Les négociations sur la formation d'un gouvernement pourraient donc mener à un blocage des institutions du royaume.

"On basculera alors d'une négociation institutionnelle courante à un exercice d'un autre type, celui de la liquidation du pays", a avancé jeudi l'éditorialiste du Soir.

Un scénario d'éclatement qui, au vu des réactions à l'émission de mercredi, ne passerait pas facilement dans la population. Mais celle-ci ne peut maintenant plus ignorer que, s'il elle est loin d'être certaine, cette issue ne doit pas non plus être exclue.


http://fr.news.yahoo.com/14122006/202/la-television-publique-belge-annonce-l-independance-de-la-flandre.html
You are identified
You are alone
You forgive
You forget

You tube
You noise

AnHu

  • Plutonium Saucisse
  • *
  • Messages: 38
La Belgique n'existe pas « Réponse #1 le: décembre 14, 2006, 22:44:04 pm »
Tu parles d'un scoop. L'ardkorpedia l'avait révélé depuis longtemps.

http://wiki.ardkor.com/Belgique

error

  • Nyarlathotep Fongus
  • *
  • Messages: 1899
La Belgique n'existe pas « Réponse #2 le: décembre 15, 2006, 12:54:09 pm »
Oui d'ailleurs cet article était au moyen-age colporté en musique par des troubadours.

http://reveuse182.free.fr/ERREUR/erreur&overlfow-la_belgique_n'existe_pas.mp3

(octobre 2005)

error

  • Nyarlathotep Fongus
  • *
  • Messages: 1899
La Belgique n'existe pas « Réponse #3 le: décembre 15, 2006, 12:55:26 pm »
(vous avez vu comment je m'la raconte ?)

tzii

  • Dagon Morvus
  • *
  • Messages: 2828
La Belgique n'existe pas « Réponse #4 le: décembre 15, 2006, 16:13:55 pm »
15mn apres le debut de l'emission on m'a appellé "putain tu sais pas quoi allume la télé tout de suite la flandre est independante!!!" "un putsch du parlement flamand avec une decision unilaterale!!"
j'ai allumé la télé et je vois un journaliste devan le palais royal en direct avec des nationalistes flamands derriere agiter leurs drapeaux, victorieux
et...j'y ai cru!!!
he oui comme quoi on est credule parfois
faut dire qu'aux dernieres elections de debut octobre le spectre de la separation etait tellement present que c'etait credible....et en plus dans leur emission ils ont reussi a avoir beaucoup de vrais politiciens: le vrai president du parlement wallon, le vrai porte parole du vlaams belang, un commissaire européen...etc...etc
bon apres ça devenait un peu gros et ils ont ecrit "ceci est une fiction" sur un bandeau
mais l'espace d'un instant, c'est adire 30 bonnes minutes, ça a fait quand meme bien bizarre
d'autant qu'ils mettaient en scene le vlaams belang au pouvoir! bref je croyais etre aux portes d'un nouvel etat nazi et ça fait froid dans le dos.....

Alain Deschodt

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10351
le rythme de l'ampleur de l'élargissement « Réponse #5 le: décembre 15, 2006, 22:13:39 pm »
Citation de: "error"
Oui d'ailleurs cet article était au moyen-age colporté en musique par des troubadours.

http://reveuse182.free.fr/ERREUR/erreur&overlfow-la_belgique_n'existe_pas.mp3

(octobre 2005)


Quand j'ai entendu ça hier matin, j'ai moi aussi pensé à ton morceau, Charles Sauciflard, putain, t'aurais dû faire Mme Soleil, les pépites crouleraient sur ton corps huilé à l'hule de maïs Epi d'Or !!  smiley4  smiley5  smiley8

    [/list]
    En France, les chômeurs exploitent les patrons

    krodelabestiole

    • Administrator
    • Nyarlathotep Fongus
    • *
    • Messages: 1632
    La Belgique n'existe pas « Réponse #6 le: décembre 17, 2006, 13:38:16 pm »
    Citation de: "tzii"
    j'ai allumé la télé [...] et...j'y ai cru!!!


    héhé à ce sujet je recommande le docu objectif lune de william karel (le monde selon bush)

    lego_man

    • Radioactive ZOmbie
    • *
    • Messages: 255
    La Belgique n'existe pas « Réponse #7 le: décembre 18, 2006, 13:16:32 pm »
    l'émissions arret sur images parle de cela,
    je vous conseille vivement de la matter !
    http://www.france5.fr/asi/

    tzii

    • Dagon Morvus
    • *
    • Messages: 2828
    La Belgique n'existe pas « Réponse #8 le: décembre 18, 2006, 20:12:59 pm »
    Citation de: "krodelabestiole"


    héhé à ce sujet je recommande le docu objectif lune de william karel (le monde selon bush)


    oui, tres bon!!!

    riz

    • Velextrut sarcoma
    • *
    • Messages: 10231
    La Belgique n'existe pas « Réponse #9 le: juillet 30, 2008, 20:50:01 pm »
    Zaventem : « N’oubliez pas votre interprète »

    mercredi 30 juillet 2008, 13:03
    Le bourgmestre de Zaventem, Francis Vermeiren, demande, en six langues, aux non-néerlandophones qui ne parlent pas suffisamment le néerlandais de se présenter aux guichets de la commune avec un interprète.

    a commune a affiché un avis en néerlandais, français, anglais, allemand, espagnol et arabe à tous les guichets. « La commune de Zaventem est installée dans la partie néerlandophone de la Belgique. Les lois et les décrets interdisent formellement aux employés de parler une autre langue que le néerlandais avec les administrés. Si vous n’êtes pas assez bon en néerlandais, nous vous prions de vous présenter avec un interprète », peut-on lire sur l’avis, signé par le bourgmestre de Zaventem, Francis Vermeiren, et le secrétaire communal.

    Selon Eric Van Rompuy, échevin de la commune, cet avis confirme « le caractère unilingue néerlandophone de notre commune et précise comment les fonctionnaires communaux doivent se comporter avec les non néerlandophones ».

    http://www.lesoir.be/actualite/belgique/venez-avec-votre-interprete-2008-07-30-621701.shtml#forums_reactions_wrapper


    Les sondages doivent être pris avec précaution, mais celui-ci présente tout de même des chiffres étonnants. Selon un sondage Ifop réalisé pour le journal belge «Le Soir» et pour «La Voix du Nord», 49 % des Wallons (Belges majoritairement francophones) sont favorables à un rattachement à la France en cas d'éclatement du pays. Les Français y sont ouverts à 60 %.

    L'idée d'un rattachement de la Wallonie à la France en cas d'éclatement de la Belgique semble donc avoir fait du chemin et rassembler désormais une audience bien plus large que celle des partisans du RWF (Rassemblement Wallonie France).

    Une précédente enquête, réalisée par l'Université catholique de Louvain entre le 10 octobre 2007 et le 15 janvier 2008, évaluait en effet la proportion de Wallons en faveur de cette issue à 29%. Quelques mois plus tard, ils sont donc 20% en plus. Alors, est-ce l'effet de «l'épouvantable ère Leterme» (du nom du Premier ministre belge), comme se demande Bernard Demonty dans son éditorial?

    Adhésion des Français

    Il est vrai que la crise politique qui touche le royaume depuis plus d'un an et les 150 jours qu'il a passés sans gouvernement peuvent expliquer ce «grand bon rattachiste».

    Du côté français, la proportion de personnes favorables au rattachement de la Wallonie est également en hausse: +6% par rapport au précédent sondage Ifop réalisé sur le sujet, en novembre 2007. Qu'ils soient du Nord ou du Sud de l'Hexagone, l'adhésion des Français varie peu. Une «divine surprise après des décennies de mépris hexagonal», selon Bernard Demonty.

    Les Flamands croient à la scission

    Autre élément qui ressort du sondage, 23% des Wallons (+7%) déclarent croire à la disparition de la Belgique. 59% ne l'envisagent toujours pas. En revanche, 46% des Flamands étaient en faveur de la scission et 2/3 d'entre eux la jugeaient inéluctable selon un sondage publié en septembre 2007.

    http://www.20minutes.fr/article/243169/Monde-Un-bout-de-la-Belgique-rattachee-a-la-France-L-idee-fait-son-chemin.php

    tzii

    • Dagon Morvus
    • *
    • Messages: 2828
    La Belgique n'existe pas « Réponse #10 le: août 01, 2008, 09:24:20 am »
    sacré Francis, il en rate pas une!!!

    tzii

    • Dagon Morvus
    • *
    • Messages: 2828
    La Belgique n'existe pas « Réponse #11 le: août 01, 2008, 12:06:07 pm »
    Citer
    Pour le président de la NV-A, Bart De Wever, il n'existe pas de minorité francophone en Flandre, mais seulement des « immigrants qui doivent s'adapter ». « On demande cela à des Marocains, des Turcs. On ne leur dit pas : “Vous êtes nombreux, donc l'arabe va devenir une langue officielle” », a déclaré M. De Wever sur les ondes de La Première où il répondait à des questions d'auditeurs. « Nulle part dans le monde on n'accepte cette logique », a-t-il poursuivi, réfutant être un « homme intolérant ». « Tout le monde est le bienvenu en Flandre. On peut continuer à y parler français. Tout ce qu'on demande, c'est que la langue de gestion soit le néerlandais », a encore dit le président de la NV-A, en exhortant à « arrêter le colonialisme » de Bruxelles vers la Flandre.


    http://www.lesoir.be/actualite/le_fil_info/index.shtml#622397

    riz

    • Velextrut sarcoma
    • *
    • Messages: 10231
    La Belgique n'existe pas « Réponse #12 le: août 01, 2008, 13:46:28 pm »
    :smiley38:  :dryshit:

    Ludmila de Hazebrouck

    • CromCruach Spagetooz
    • *
    • Messages: 3359
    La Belgique n'existe pas « Réponse #13 le: août 01, 2008, 14:50:55 pm »
    Citation de: "tzii"
    sacré Francis, il en rate pas une!!!

    il est moins costaud qu'un autre francis le belge toutefois :boulette:

    Ludmila de Hazebrouck

    • CromCruach Spagetooz
    • *
    • Messages: 3359
    La Belgique n'existe pas « Réponse #14 le: août 01, 2008, 14:52:12 pm »
    Citation de: "tzii"
    Citer
    Pour le président de la NV-A, Bart De Wever, il n'existe pas de minorité francophone en Flandre, mais seulement des « immigrants qui doivent s'adapter ». « On demande cela à des Marocains, des Turcs. On ne leur dit pas : “Vous êtes nombreux, donc l'arabe va devenir une langue officielle” », a déclaré M. De Wever sur les ondes de La Première où il répondait à des questions d'auditeurs. « Nulle part dans le monde on n'accepte cette logique », a-t-il poursuivi, réfutant être un « homme intolérant ». « Tout le monde est le bienvenu en Flandre. On peut continuer à y parler français. Tout ce qu'on demande, c'est que la langue de gestion soit le néerlandais », a encore dit le président de la NV-A, en exhortant à « arrêter le colonialisme » de Bruxelles vers la Flandre.


    http://www.lesoir.be/actualite/le_fil_info/index.shtml#622397


    :smiley35: saleté de nationalistes !

    Comment trouves tu l'enseignement des langues en primaire dans toute la belgique tzii au fait ?  smiley16