Auteur Sujet: Tu l'as lu mon cul ?  (Lu 291576 fois)

baboost

  • Supersonic Guacamole
  • Chaugnar aspirator
  • *
  • Messages: 4472
Re: cracozak « Réponse #1020 le: juin 21, 2011, 21:37:16 pm »
Citation de: "Alain Deschodt"

Sinon Baboost, tu vas prendre ton pied et enchaîne avec l'autre classique, Monster, je pensais que tu les avais lus l'autre fois, quand tu parlais de Pluto. smiley20

Yep, il est sur ma liste  smiley4
On ne dit pas "c'est de la merde" mais "je n'aime pas", sauf quand c'est vraiment de la merde

gorellaume

  • Dagon Morvus
  • *
  • Messages: 2854
"Plouet Fraci" « Réponse #1021 le: juin 27, 2011, 17:50:14 pm »
Moi je préfère me farcir des poulettes plutôt que de lire le poulet farci... (ca a jamais été faite comme blague a deux balles dans ce topic ? si ?) smiley10

Super Riton

  • Nyarlathotep Fongus
  • *
  • Messages: 1617
"Plouet Fraci" « Réponse #1022 le: juin 27, 2011, 19:51:46 pm »
Citation de: "JM Charcot"
Citation de: "!dje!"
Est ce quelqu'un (Alain ??) n'avait pas pas parlé de Don DeLillo ici ??
J'ai lu Cosmopolis et j'aurai bien voulu en discuter

.


Oui, DeLillo est une grande référence pour moi, par la force des dialogues entre autre, l'essentiel du style, ou même quand le roman fait six cents pages tu as l'impression que chaque page est un monument à elle toute seule.

là je fatigue un peu, je mets mon pacemaker à recharger et je m'enfile une valériane, et on en reparle demin.

bonne nuit à tous.

adaptation ciné de cosmopolis par cronenberg annoncée! je me demande bien ce que ça va donner.
hexakosioihexekontahexaphile

über allez là!

Staross

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3468
"Plouet Fraci" « Réponse #1023 le: juillet 09, 2011, 17:57:28 pm »


C'est très bien écrit et assez original dans la forme. Je recommande !

Citer
Un groupe d'élite, formé dès l'enfance à faire face, part des confins d'une terre féroce, saignée de rafales, pour aller chercher l'origine du vent. Ils sont vingt-trois, un bloc, un nœud de courage : la Horde. Ils sont pilier, ailier, traceur, aéromaître et géomaître, feuleuse et sourcière, troubadour et scribe. Ils traversent leur monde debout, à pied, en quête d'un Extrême-Amont qui fuit devant eux comme un horizon fou.
Expérience de lecture unique, La Horde du Contrevent  est un livre-univers qui fond d'un même feu l'aventure et la poésie des parcours, le combat nu et la quête d'un sens profond du vivant qui unirait le mouvement et le lien. Chaque mot résonne, claque, fuse : Alain Damasio joue de sa plume comme d'un pinceau, d'une caméra ou d'une arme...

ZAza

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 372
"Plouet Fraci" « Réponse #1024 le: juillet 11, 2011, 13:25:41 pm »
Très bon Damasio!  smiley4 le jeu des symboles est dur à suivre au début mais on accroche vite et l'univers est touffu.

Staross

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3468
"Plouet Fraci" « Réponse #1025 le: juillet 11, 2011, 14:06:36 pm »
Dans l'édition Folio ils ont mis un marque page avec les symboles, une très bonne idée.

Ça me reste bien en tête, il a de la longueur, vraiment très bon ouaip!

baboost

  • Supersonic Guacamole
  • Chaugnar aspirator
  • *
  • Messages: 4472
"Plouet Fraci" « Réponse #1026 le: juillet 11, 2011, 17:05:10 pm »
Citation de: "Staross"


C'est très bien écrit et assez original dans la forme. Je recommande !

Citer
Un groupe d'élite, formé dès l'enfance à faire face, part des confins d'une terre féroce, saignée de rafales, pour aller chercher l'origine du vent. Ils sont vingt-trois, un bloc, un nœud de courage : la Horde. Ils sont pilier, ailier, traceur, aéromaître et géomaître, feuleuse et sourcière, troubadour et scribe. Ils traversent leur monde debout, à pied, en quête d'un Extrême-Amont qui fuit devant eux comme un horizon fou.
Expérience de lecture unique, La Horde du Contrevent  est un livre-univers qui fond d'un même feu l'aventure et la poésie des parcours, le combat nu et la quête d'un sens profond du vivant qui unirait le mouvement et le lien. Chaque mot résonne, claque, fuse : Alain Damasio joue de sa plume comme d'un pinceau, d'une caméra ou d'une arme...


J'ai adoré ce bouquin, j'ai toujours en tête une quantité de lieux et d'impressions sensorielles, vraiment très marquant. J'ai lu ensuite "La zone du dehors" qui est pas mal, mais nettement moins immersif.
On ne dit pas "c'est de la merde" mais "je n'aime pas", sauf quand c'est vraiment de la merde

thosticker

  • Plutonium Saucisse
  • *
  • Messages: 51
Essais et autres amuseries « Réponse #1027 le: juillet 14, 2011, 11:26:19 am »
Salut à tous,
je me permets cette contribution...

*Raoul Vaneigem

Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations Ed.NRF
disponible en .pdf


Situationniste
Citation "la révolution n'est plus dans le refus de la survie, mais dans une jouissance de soi que tout conjure à interdire"


*Claude Javeau

Prendre le futile au sérieux, Éditions du Cerf, Paris, 1998
Dieu est-il gnangnan?, Ed. Talus d'approche
Esquisse d'une histoire naturelle du plouc, Ed. Talus d'approcheLa Culotte de Madonna, Ed. Talus d'approche
L'Éloge de l'élitisme, Le Grand Miroir, Coll « Panorama »



Sociologue.

*Régis Durand
Le Regard Pensif coll.Les essais



Critique d'art.

Je vous les recommande chaudement pour ce qui est des résumés Grogol s'en chargera bien mieux que moi...
Même si ,ce "n'est pas la peau du poisson qui lui donne son goût"

Avec une mention spéciale pour Javeau sur un ton sérieux et rigoureusement scientifique... c'est à se taper le cul par terre.

Bonne lecture.

Alain Deschodt

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10351
la sieste contre les somnolents « Réponse #1028 le: juillet 24, 2011, 16:10:56 pm »
- Takeshi Obata & Tsugumi Ohba : Bakuman (vol. 3 à 7) (2008), malgré une intrigue amoureuse assez nunuche chez deux des protagonistes, c'est passionnant et on apprend beaucoup de choses sur l'univers du manga



- Urasawa : Happy !(vol.3 à 5) (1994), la Cosette du tennis nippon poursuit son ascension, désormais menacée par un yakuza crocodile et tombée sous la coupe d'un obsédé sexuel alcoolique d'origine américaine !



- Maurice Pons : Souvenirs littéraires et quelques autres (2000), l'autobiographie d'un romancier strasbourgeois que je connaissais très vaguement alors qu'il doit être relativement célèbre et qui s'est révélée en grande partie prenante. Il a croisé un nombre incroyable de gens en tout sens. C'est le fils du traducteur de Swift, il était marié avec une des filles de Georges Pitoëff, a joué au théâtre devant 100 000 personnes au Brésil, a connu personnellement plein de monde dont Ingrid Bergman et Rossellini, fait partie des intellectuels contre la Guerre d'Algérie et été adopté par certains réalisateurs comme Truffaut ( le court Les Mistons, son premier). Vraiment agréable à lire.



- Choderlos de Laclos : Les liaisons dangereuses (1783), un classique de la littérature française, qui accroche de bout en bout et dans une langue portée au sommet. Ça n'y va pas par quatre chemins et ça mérite bien son statut !


En France, les chômeurs exploitent les patrons

Super Riton

  • Nyarlathotep Fongus
  • *
  • Messages: 1617
"Plouet Fraci" « Réponse #1029 le: juillet 27, 2011, 19:42:57 pm »
Leçons du monde fluctuant de Jerome Noirez



Fantasmagorie autour d'un Lewis Carroll fantasmé et d'un spectre de petite fille noire, d'abord dans une Angleterre victorienne toute entière dévouée à la Divine Scholastique (dans un sens purement scolaire du mot) puis sur l'île sauvage de Nova Scholastica et enfin au pays des morts. Écriture très visuelle, imaginaire rabelaisien jouissif, galerie de personnages plus dépravés les uns que les autres, j'ai kiffé ma race.

Par contre j'ai mis beaucoup de temps à le finir, je lisais quelques chapitres puis je passais à un autre bouquin, et rebelote, je sais pas bien pourquoi, peut être que la densité du tout m'épuisait un peu...

L'auteur m'a l'air vraiment bon, j'ai déjà lu quelques nouvelles de lui qui dépottent, et y'a du bon sur son site (qui, a défaut d'être beau, est illustré de gravures d'Haeckel, comme quoi il a bon gout) comme par exemple une lecture de sa nouvelle L'Apocalypse selon Huxley, qui fait du bien aux oreilles.
hexakosioihexekontahexaphile

über allez là!

Staross

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3468
"Plouet Fraci" « Réponse #1030 le: juillet 28, 2011, 00:10:10 am »
"How to Get Laid for Zero Dollars and Zero Cents," by Miracle Jones

Une nouvelle, en anglais, je sais pas qui est ce type mais c'est vraiment bon :

http://www.youtube.com/watch?v=oHCZbIm06hw

Alain Deschodt

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10351
prépolzouk attitude de fatou « Réponse #1031 le: août 04, 2011, 15:58:25 pm »
- Yves Frémion : L'anarchiste - L'affaire Léauthier 1893-1894 (1999), un bon bouquin d'histoire (non universitaire) sur un fait divers symbolique et oublié de l'époque des lois scélérates



- Jean-Baptiste Louvet : Mémoires (1795), excellent témoignage sur la fuite des Girondins après les 31 mai et 2 juin 1793, on n'imagine pas comment ç'a été raide pour eux (d'ailleurs la plupart ont fini dans la sciure). Lui-même mourra d'épuisement d'ailleurs deux ans plus tard. C'est très bien écrit, Louvet étant à la base écrivain.



- Giuseppe Genna : Sous un ciel de plomb (1999), un polar qui se déroule à Milan, dans une atmosphère craspec très étouffante, avec un héros fatigué et violent. La toute fin est un peu décevante mais ce roman noir vaut surtout pour son excellente peinture de la saleté urbaine


En France, les chômeurs exploitent les patrons

makam

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3441
Re : "Plouet Fraci" « Réponse #1032 le: août 23, 2011, 07:59:36 am »
le dernier Fred Vargas, Un Lieu Incertain, pour les amateurs de vampires et du beau cimetierre de Highgate...

Terror, de Dan Simmons, entre récit historique d'une des expéditions marines qui a cherché la route d'Est en Ouest de l'Amerique par le Nord (très documenté et précis), et les rites et croyances Inuit... Un pavé pour la plage, un livre à suspens.
"Vous connaissez James Brown, moi c'est l'contraire, je suis blanc et je suis pas fier" Programme

Super Riton

  • Nyarlathotep Fongus
  • *
  • Messages: 1617
Re : "Plouet Fraci" « Réponse #1033 le: août 25, 2011, 19:04:21 pm »
Terror, de Dan Simmons, entre récit historique d'une des expéditions marines qui a cherché la route d'Est en Ouest de l'Amerique par le Nord (très documenté et précis), et les rites et croyances Inuit... Un pavé pour la plage, un livre à suspens.
hmm il m'attends dans ma pile celui là, mais faible et influençable que je suis, je me suis laissé embarqué dans le trone de fer : ça se lit bien mais c'est long, bientôt fini le volume 4 (un festin pour les corbeaux), ensuite je vais devoir passer à la VO pour le volume 5 qui vient de sortir, et je serai débarrassé! enfin jusqu'à la sortie du volume 6...



avant j'ai lu Vortex de Robert Charles Wilson, 3ème tome de la trilogie commencée avec Spin (que j'ai adoré, et que lu de mille à pas du tout) et continuée avec Axis (que j'ai trouvé un peu chiant), et ma foi c'est guère plus intéressant que Axis... ça fait un peu l'effet Matrix pour cette trilogie.
au moins la couverture est cool.





au fait makam, je crois que t'avais bien aimé Yama Loka Terminus, hein? les 2 auteurs ont récidivé avec Bara Yogoï, dans le même univers.
et Léo Henry vient de sortir un roman qu'il a l'air super, nommé Rouge gueule de bois, apparement une rencontre entre Frederic Brown et Roger Vadim, qui partent en road trip dans une amérique de freaks à la las vegas parano.

bon j'en suis à parler de bouquins que j'ai pas encore lu, mais pour ceux là j'attends d'être rentré en france, les livres français ici c'est du vol.
hexakosioihexekontahexaphile

über allez là!

makam

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3441
Re : "Plouet Fraci" « Réponse #1034 le: août 26, 2011, 07:33:56 am »
quelle mémoire... merci pour le tuyau, effectivement saint me thérèse comme dirait mysh
"Vous connaissez James Brown, moi c'est l'contraire, je suis blanc et je suis pas fier" Programme