Auteur Sujet: Il s’agissait d’un jour très long, plus qu’enfumé  (Lu 808 fois)

Ludmila de Hazebrouck

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3359
Il s’agissait d’un jour très long, plus qu’enfumé « le: février 07, 2012, 11:50:39 am »
Mirabelle milice milicienne
j’ai bouffé de la poudre verte qui fait gonfler mes veines,
des veines qui crient, éjaculent et se torturent sans hargne avec délice et sans mystification.
 Il est des sentiments qui n’ont pas de couleurs, qui ne savent même pas gober la merveilleuse bave du monde,
il est des fleuves bien trop propres pour y noyer mes rancœurs,
il est des sommets beaucoup trop plats pour y accrocher mes rêves.
Mes dégueulis n’ont pas d’odeur, ce sont des baumes à appliquer sur les plaies