Auteur Sujet: Le Net cette sale pute  (Lu 5795 fois)

ZAza

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 372
Le Net cette sale pute « le: mai 02, 2009, 14:41:16 pm »
1/ Branchitude.
"Être branché" n'est pas seulement une potentialité concrète, c'est aussi un nouveau commandement moral à inscrire sur les tables de la loi. Ce qu'on reproche à celui qui refuse d'être perpétuellement connecté, c'est de faire sa mauvaise tête, d'être ringard, bref, de ne pas accepter d'être un maillon de la méga-machine.
Aujourd'hui se déconnecter, c'est mourir un peu...

2/ Hygiénisme.
Des ordinateurs blancs, des zones transparentes, des lignes et des courbes épurées, les gadgets technologiques qui nous envahissent se veulent zen, immaculés, diaphanes. Plus de fil, des téléphones et bientôt des ordinateurs à écran tactile pour éviter de se salir les mains et d'entrer en contact avec les aspérités du clavier. Cette obsession de la pureté traduit une hygiénisation croissante de la société. On se connecte quand on veut et à qui on veut, mais protégé du monde extérieur et de ses dangers. La relation humaine devient elle même suspect, porteuse de germes du conflit et de salissures. Les petits problèmes de son immeuble, de son quartier, sont ignorés. Il a des amis sur toute la planète mais ne dit pas bonjour à sont voisin.

3/ Ubiquité.
La wifisation du monde permet d'être partout connecté et nulle part présent. Regardez ces zombies qui parcourent leurs vies un casque sur la tête, regardez ces chimères qui hantent les trains un ordinateur portable sans cesse allumé, regardez ces deux personnes qui se parlent tout en tapotant chacune sur le clavier de leur portable... Être ici et ailleurs. Partout et nulle part.

4/ Impatience.
Internet rend chronophage et chonodépendant. Il dévore notre budget temps à une vitesse inhumaine. La technologie modifie toujours notre perception du temps. Avec internet, ca ne va d'ailleurs jamais assez vite. Nous voilà incapable d'attendre que notre correspondant soit sortit des toilettes ou du métro. Je lui ai écrit il y a dix minutes et il ne m'a pas encore répondu: innacceptable! L'homo numericus croit gagner du temps avec internet... Pourtant tout le monde vit à un rythme délirant, constamment préssé, débordé, à bout de souffle... Nous dormons 90 minutes de moins qu'il ya cinquante ans et le temps de repos, de flânerie, de méditation et avec les autres se réduisent continuellement. Internet, c'est un pas de géant vers une nouvelle accélération de la société. On sait cependant que lorsque certains accélèrent, c'est toujours au détriment des autres.

5/ Nouveauté permanente.
La nouveauté d'aujourd'hui remplace celle d'hier, taxée alors du summum de la ringardise. Le haut débit remplacé par le très haut débit, la haute définition par la super haute définition, les méga octets par les giga octets, etc. La modernité implique le mouvement permanent, l'instabilité et la précarité. Comme le dit le héraut des temps modernes Jacques Séguéla : " Dans un monde qui bouge, l'immobilisme est un désordre." (le monde, 17-2-2004).

6/ Santé en danger.
Le BioInitiative Working Group a publié un rapport d'études de 600 pages prouvant les dangers des émissions "type téléphonie mobile", qui concerne donc tout autant les téléphones portables, les antennes, les relais GSM que les ondes wifi. Ces champs et ondes électromagnétiques ont en effet des conséquences sur les gènes et l'expression des protéïnes, sur le développement de certains cancers, notamment du sein, sur le développement de la maladie d'Alzheimer ; ils ont aussi des effets négatifs sur les protéïnes du stress, sur la fonction immunitaire, sur la neurobiologie, sur le fonctionnement du système nerveux et donc le comportement.

7/ Néo-colonialisme.
L'uniformisation du monde passe par sa technologisation. Un des buts du colonialisme était de civiliser les sauvages, aujourd'hui il faut les brancher sur le Net. L'objectif brandi est de "réduire la fracture numérique" entre le Nord et le Sud. Les nouveaux philantropes créent des ateliers vidéo au coeur de l'Amazonie, des associations connectent l'Afrique à internet avec des ordinateurs à moins de cent dollars... Connecter tous les peuples devient le grand défi du XXIème siècle. Pour leur bien évidemment, comme les colons "éduquaient" les indigènes, et les pêres missionnaires convertissaient les indiens...

8/ Concurrence.
La mise en réseau et le temps réel démultiplient les possibilités de mettre en concurrence les individus et les entreprises. Une centrale d'achat de grande surface peut lancer une enchère pour trois tonnes de tomates et choisit l'agriculteur le plus performant à une vitesse fulgurante. Dans certains pays, des employeurs proposent sur des sites des taches à effectuer et les postulants cassent les prix pour être sélectionnés... Le rêve libéral se réalise.
L'un des grands enjeux du plan "France numérique 2012" est aussi de faire exploser le commerce virtuel. L'économie numérique est en effet le secteur le plus dynamique de l'économie mondiale. Tout s'y renouvelle à une vitesse folle, il faut être à l'affût de toute les nouvelles tendances, chercher les bonnes affaires, participer à des enchères, se noyer dans la Toile comme un acheteur compulsif le ferait dans un centre commercial.

9/ Flicage et transparence.
Rien d'étonnant à ce qu'Eric Besson parle de "droit opposable à un accès à l'internet haut débit inférieur à 35 euros" (Les Echos, 20-10-2008) pendant que le gouvernement ferme les hôpitaux et les tribunaux de proximité. Car si la machine technico-politique supporte trés bien que l'individu ne soit pas en mesure de faire appel à elle en cas de besoin, cette même machine tolère de moins en moins de ne pas pouvoir, elle, vous identifier, vous localiser, vous surveiller, vous influencer, vous décrypter, vous analyser. Le rapport "France numérique 2012" d'octobre 2008 annonce "la généralisation d'outils d'authentification électronique, à l'instar de la carte nationale d'indentité électronique pour chaque citoyen à partir de 2009", avec comme objectif "100% de citoyens titulaires".

10/ Connaissances.
Avant les gens ne savaient rien. Nos grands-parents : des incultes! La transmission orale, la lecture, les discussions, les bibliothèques, l'école, l'éducation populaire? Des fadaises! Grâce à Wikipédia et au Web, on peut tout savoir sur tout, en un clic. "La plus grande encyclopédie du monde", "avoir une bibliothèque dans sa poche"... La confusion entre possibilités d'accès et acquisition des connaissances est le plus formidable tour de passe-passe de la propagande numérique. Le monde qu'elle crée rend obsolète l'idée même de pensée car se cultiver demande de l'attention, du temps et une démarche, voire des efforts. Aprés le body-building pour muscler nos corps inertes, vint le brain-building pour nos cerveaux qui ne réfléchissent plus et notre mémoire atrophiée.

11/ Internet, ennemi des familles.
Internet conduit papa, maman et les enfants à s'isoler les uns des autres. Même le journal de la CAF, "Vies de famille", de février 2009 est obligé d'en convenir : "Les écrans deviennent nocifs quand ils morcellent la famille parce que chacun reste tête à tête avec sa télé ou son ordinateur." La wification des domiciles est l'étape supérieure : elle permet à chacun de se déconnecté de la vie familiale dans tout les coins (et petits coins) de la maison. Ouvert sur le monde, peut être, mais d'abord fermé sur les siens.

12/ Fausse gratuité et publicité.
Etendart des nouvelles technologies, leur gratuité est un leurre. Les recherches sur Google sont intégralement financées par le marché publicitaire, comme la plupart des sites professionnels. A mesure que se développe l'idéologie de cette fausse gratuité, les ménages dépensent de plus en plus d'argent dans la communication! Il faut renouveler dans des cycles de plus en plus courts son matériel, acheter de nouveaux gadgets pour chaque membre de la famille, payer ses multiples abonnements..

Extrait de La Décroissance, Avril 2009

cindy cenobyte

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 11420
Le Net cette sale pute « Réponse #1 le: mai 03, 2009, 09:10:12 am »
Certaines choses sont justes dans ce que décrit cet article mais il faut tout de même souligner que pour son auteur l' internaute est une victime, à aucun moment il envisage que vivre avec internet puisse être autre chose que de vivre avec un boulet à la cheville.
Internet c' est un truc dont je rêvais quand en France on avait des minitels, un truc qui permet d' échanger des données sans passer par la copie de disquettes et la poste. Maintenant je bosse à distance justement sans envoyer des disquettes ce qui me permet d' organiser mes journées comme ça me chante. De lire des sites d' informations qui n' ont AUCUN équivalent dans la presse ou les chaines TV. De lire wikipedia et d' avoir une carte de bibliothèque et de m' en servir. D' avoir emule et un compte au video-club de la rue d' à côté et de m' en servir. Je n' ai pas de logiciels de tchat, juste une boite mail ce qui au yeux de mes contemporains demande moins de "branchitude"* qu' un téléphone à cadran des années 60.

Signé un inter-supernaute heureux.

*Voir article 1.

http://protopronx.free.fr
We work from hand to hand, from country to town,
From city to state, from world to world; nigga
From universe to universe

cloporte atomisé

  • Yog-Sothoth Mucus
  • *
  • Messages: 2488
Le Net cette sale pute « Réponse #2 le: mai 03, 2009, 09:33:31 am »
J'ai arrété de lire La Décroissance il y a un an.
Cela tourne en rond.
J'en avais assez de lire que "L'enfer c'est les autres" "La société est pourrie" "Tous des cons"
Bref tout cela est très caricatural et reflète bien mal la réalité.
En particulier dans cet article, où comme le souligne Cindy, l'internaute est ce pauvre petit être qui n'a pas choisi sa condition, une victime de plus de la société de consommation.

Et puis aussi, j'en avais marre que la buraliste me dise "On pense à vous quand on commande la décroissance"
Ø##Ø##Ø##Ø!!Ø
- Un enfant ne conprendrait pas cela...
- Un indien non plus...
- Un indien dirait que c'est un rêve.

sqaw lee

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 17248
Le Net cette sale pute « Réponse #3 le: mai 03, 2009, 10:16:06 am »
ouai c'est assez blazant à lire...on pourrait faire la même chose avec la télé et les téléphones portables...

Citer
Internet c' est un truc dont je rêvais quand en France on avait des minitels rose...

 smiley18

Le caca ne fait pas tourner la terre, mais rend l'amour plus agréable !
Poil pour tous et tous à poil !
J'ai fait kk à ikea !
Les rêves sont au cerveau ce que le caca est aux intestins !
ça a l'air bien pour ceux qui aime bien!

vendredi

  • Invincible Doner Kebab
  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 9424
Le Net cette sale pute « Réponse #4 le: mai 03, 2009, 10:47:16 am »
même réaction que le cindy à la lecture de cet article, c'est un peu une façon de voir le verre à moitié vide alors qu'il est à moitié plein. mais bon c'est comme tout, sans éducation et mal utilisé ça peut devenir dangereux, il y a effectivement des symptomes inquiétants chez certains utilisateurs, mais de là à diaboliser comme ça ce qui n'est qu'un outil.après on est à un période charnière (j'ai l'impression que ça fait un siècle qu'on peut dire ça a tout propos) les gamins et ados grandissent avec internet, les adultes ne l'ont pris qu'en cours de route, il ya forcément une fracture dans l'utilisation de l'outil. je pense que quand les ados et jeunes adultes d'aujourd'hui seront parents l'utilisation et le recul face à cet outil seront complètements différents et on verra peut être une utilisation plus intelligente et responsable.
aujourd'hui on s'éclate on s'expose à coup de webcam, de vidéo filmés par un téléphone, de facebook, ya une nouvelle forme  d'exhibition qui n'existait même pas il ya 10 ans, je suppose qu'on va finir par sen lasser. (peut être pas en fait...)
regardera t-on toujours autant de videos de chats sur youtube en 2020?
"L'infamie perce et laisse des trous...."
TT________KKK________$$

riz

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10231
Le Net cette sale pute « Réponse #5 le: mai 03, 2009, 11:09:09 am »
On dirait un truc écrit au XIXème par un vieux réac à monocle pestant contre les dangers de l'autorail.

Vous avez tout dit mais j'ajouterais au sujet de ce passage

Citer
Avant les gens ne savaient rien. Nos grands-parents : des incultes! La transmission orale, la lecture, les discussions, les bibliothèques, l'école, l'éducation populaire? Des fadaises! Grâce à Wikipédia et au Web, on peut tout savoir sur tout, en un clic.


Internet est au contraire un excellent outil d'éducation populaire, le contenu est fait par le peuple pour le peuple et non plus par une caste de "spécialistes" et cela gratuitement . Les forums d'entraide sur tout les sujets , les tutoriels vidéos sur youtube , etc etc.

Internet c'est un outil , à chacun de savoir s'en servir.

vendredi

  • Invincible Doner Kebab
  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 9424
Le Net cette sale pute « Réponse #6 le: mai 03, 2009, 11:30:29 am »
Citation de: "Riz_Au_Lait"
On dirait un truc écrit au XIXème par un vieux réac à monocle pestant contre les dangers de l'autorail.


bah je serais plus nuancé... je trouve que ce texte pointe des symptomes et ya des débats intéressants à faire point par point, le problème c'est qu'il est tourné de façon à nous faire croire au retour de la peste noire.
"L'infamie perce et laisse des trous...."
TT________KKK________$$

riz

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10231
Le Net cette sale pute « Réponse #7 le: mai 03, 2009, 11:54:42 am »
Bah désolé j'ai beau relire , je trouve pas l'analyse très pertinente. La partie sur le néo-colonialisme pue un peu même , genre en Afrique ils ont pas besoin d'internet , c'est tellement plus beau de moudre le manioc en famille et danser autour du feu. C'est quoi cette vision,  on croirait le discours de Sarko à Dakar

Napolecon

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 373
Le Net cette sale pute « Réponse #8 le: mai 03, 2009, 12:03:39 pm »
La technologie ce n'est ni tout noir ni tout blanc, tout dépend de l'usage qu'on en fait après la sociologie sauvage journalistique ça vaut ce que ça vaut mais c'est très marrant la rhétorique à l'ancienne point par point, le onzième sponsorisé par Famille de France peut-être...

vendredi

  • Invincible Doner Kebab
  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 9424
Le Net cette sale pute « Réponse #9 le: mai 03, 2009, 12:14:37 pm »
Citation de: "Napolecon"
La technologie ce n'est ni tout noir ni tout blanc, tout dépend de l'usage qu'on en fait après la sociologie sauvage journalistique ça vaut ce que ça vaut mais c'est très marrant la rhétorique à l'ancienne point par point, le onzième sponsorisé par Famille de France peut-être...


Citer
11/ Internet, ennemi des familles.
Internet conduit papa, maman et les enfants à s'isoler les uns des autres. Même le journal de la CAF, "Vies de famille", de février 2009 est obligé d'en convenir : "Les écrans deviennent nocifs quand ils morcellent la famille parce que chacun reste tête à tête avec sa télé ou son ordinateur." La wification des domiciles est l'étape supérieure : elle permet à chacun de se déconnecté de la vie familiale dans tout les coins (et petits coins) de la maison. Ouvert sur le monde, peut être, mais d'abord fermé sur les siens.



ben ouais... mais quand même. je connais quelqu'un qui a 24 ans qui vit chez ses parents qui est fille unique et le soir personne mange ensemble et chacun passe sa soirée sur son pc respectif...
le papa lui offre des disques durs pour son anniversaire.
alors voilà c'est pas la faute de le internet, mais quand je dis que ya des symptomes intéressants dans cet article c'est  des petits trucs comme ça . je pense pas que l'ambiance de cette famille soit spécialement pourrie, ils ont peut être plus grand chose à se dire, mais c'est pas le net qui va rétablir la communication entre eux. c'est peut être grace à lui aussi qu'ils continuent à vivre ensemble.
"L'infamie perce et laisse des trous...."
TT________KKK________$$

Kiki aux Morilles

  • Yog-Sothoth Mucus
  • *
  • Messages: 2091
Le Net cette sale pute « Réponse #10 le: mai 03, 2009, 12:16:16 pm »
Citation de: "vendredi"
ben ouais... mais quand même. je connais quelqu'un qui a 24 ans qui vit chez ses parents qui est fille unique et le soir personne mange ensemble et chacun passe sa soirée sur son pc respectif...
le papa lui offre des disques durs pour son anniversaire.
alors voilà c'est pas la faute de le internet, mais quand je dis que ya des symptomes intéressants dans cet article c'est  des petits trucs comme ça . je pense pas que l'ambiance de cette famille soit spécialement pourrie, ils ont peut être plus grand chose à se dire, mais c'est pas le net qui va rétablir la communication entre eux. c'est peut être grace à lui aussi qu'ils continuent à vivre ensemble.


Mon adolescence  smiley14

riz

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10231
Le Net cette sale pute « Réponse #11 le: mai 03, 2009, 12:19:08 pm »
Citer
ben ouais... mais quand même. je connais quelqu'un qui a 24 ans qui vit chez ses parents qui est fille unique et le soir personne mange ensemble et chacun passe sa soirée sur son pc respectif...
le papa lui offre des disques durs pour son anniversaire.


C'est ça d'être moche ...

Mais bon bravo au journaliste qui découvre les otaku en 2009  smiley9

djimboulélé

  • Chaugnar aspirator
  • *
  • Messages: 4615
Le Net cette sale pute « Réponse #12 le: mai 03, 2009, 12:46:34 pm »
j'préfère lire le monde diplomatique...classique mais ultra sérieux, chiant aussi faut dire.
quand on a des idées un peu "extrême" comme celle de la décroissance, faut y aller, quoi.
... sinon on est dans un remake papier du journal de TF1, qui aurait une motivation, certe tout à fait honorable, mais le cri d'une petite luciole.

riz

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10231
Le Net cette sale pute « Réponse #13 le: mai 03, 2009, 12:55:49 pm »
moi je lis le fil RSS des google news entre deux parties de World of Warcraft le corps bombardé d'ondes wifi

Staross

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3468
Le Net cette sale pute « Réponse #14 le: mai 03, 2009, 14:05:46 pm »
Est-ce que je passe autant de temps sur le net parce que j'ai une vie de merde ou est-ce que j'ai une vie de merde parce que je passe autant de temps sur le net ?