Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - k./

Pages: 1 [2] 3 4 ... 46
16
Chouilles / MAL AU PIXEL 5
« le: juin 10, 2010, 02:13:20 am »
• MAL AU PIXEL 5 •
Paris, du 20 au 27 juin 2010

Depuis 2006, le festival Mal au Pixel explore la création numérique en développement (visuelle, sonore, spectaculaire…)
et ses hybridations avec des pratiques connexes (game design, architecture, activisme, recherche, ingénierie…),
avec un fort penchant pour les solutions technologiques libres et open source et la culture du «faire soi-même».

Cette 5ème édition s'attelle à des questions écologiques et convoque des regards non occidentaux sur ces enjeux
pour lesquels nous croyons, plus que jamais, à la pertinence des solutions open source, de la création collective
et de l'art comme approche décloisonnée et éclairante.

http://www.malaupixel.org/



• PROGRAMME | INSTALLATIONS •


Vernissage le 21 juin à 18h :

Ars Longa • exposition du 21 juin au 17 juillet
67 avenue Parmentier, Paris 11
Circlemakers, « fluctuat nec mergitur »
http://www.arslonga.fr/

 
Parcours vernissage le 22 juin de 18 à 22h :

Galerie BenJ • exposition du 22 au 27 juin
56 rue Saint-Sébastien, Paris 11
Jean Katambayi Mukendi | Ashok Sukumaran & Shaina Anand
http://galeriebenj.com/

Galerie Nuitdencre • exposition du 22 au 27 juin
64 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11
Yuri Suzuki | Thomas Bégin
http://inknight.free.fr/

Galerie Mycroft • exposition du 22 au 27 juin
13 ter rue Ternaux, Paris 11
Refarm | Andreas Siagian
http://mycroft.com.fr/01.3/



• PROGRAMME | WORKSHOPS & PARTICIPATIF •

YKON GAME
Galerie Eof • Dimanche 20 juin • 14-20h
15 rue Saint-Fiacre, Paris 2
http://www.ykon.org/

REFARM THE CITY WORKSHOP
21 - 25 juin • 14-20h
http://www.refarmthecity.org/



• PROGRAMME | CONCERTS & PERFORMANCES •


- Pré ouverture festival :

Centre Mercoeur • 19 juin • 19h-0h • 5€
4 rue Mercoeur, Paris 11 - dans le cadre de la programmation IRL
David Blair | Oran Outan | Laurent Chambert | Kro de la bestiole
http://www.myspace.com/i-r-l



Galerie Eof • 20 juin • 20h-0h • entrée libre
15 rue Saint-Fiacre, Paris 2
Marko Timlin | Yann Leguay | Giwrgos Poulios | Fabriquedecouleurs
http://eof5.free.fr/

Dokidoki party • La Java • 24 juin • 21h-4h • 6€
105 Rue du Faubourg du Temple, Paris 10
Scorpion Violente | Niwouiwouin | Marc Nostromo [M-.-n] | Fred Nipi | Elvis Trauma Center | Hassan K. | Lelaboratoire.be
http://www.la-java.fr

Le Chat Noir • 25 juin • 21h-0h • 4€
76, Rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11
Derek Holzer | Circlemakers | Jérôme Poret
http://www.arslonga.fr/

La Générale Nord Est • 26 juin • 21h-0h • entrée libre
14 avenue Parmentier, Paris 11
Jerôme Noetinger | Vincent Epplay | Thomas Bégin
http://generale14.free.fr/

&

Udo bar • 21 - 27 juin • 18h30-2h • entrée libre
4bis rue Neuve Popincourt, Paris 11
Malaupixel djs - 22h
http://www.udobar.com/



• PROGRAMME | SEMINAIRES & RENCONTRES •

ECOSOPHIES / ECOPOLITIQUE
Le 104 • 26 juin • 14-19h
104 rue d'Aubervilliers - 5 rue Curial, Paris 19
Avec : Michel Tibon Cornillot | Sophie Gosselin | Frederic Neyrat | Emilie Hache | ...
http://www.le104.fr

ALTLABS MEETING
Le 104 • 27 juin • 14-19h
104 rue d'Aubervilliers - 5 rue Curial, Paris 19
Avec : Okno | Trias Culture | Ker Thiossane | TMPLab | HONF | CRAS | APO33 | ReFarm the City | DakarLug | ...
http://www.le104.fr





-
MAL AU PIXEL 5
http://www.malaupixel.org/

17
Chouilles / Fête des 0.1. : Orleans : 10 au 15 mai 2010
« le: mai 15, 2010, 11:57:07 am »




18
La radio / Lapin Kult sur KKWNE à 17h00 !
« le: mai 06, 2010, 16:26:31 pm »

19
Ovnis / noizcapitalisums
« le: mai 04, 2010, 18:51:20 pm »
Citation de: "Dead Beat"
ça me parait un peu étrange, comme bouzin ?[/i]


 smiley23

20
Ovnis / noizcapitalisums
« le: mai 04, 2010, 16:18:45 pm »
Citation de: "Dead Beat"
pas plus d'infos pour une trad en français ???


pour une traduction à la pardon my french http://translate.google.com/ ?

sinon

Citer
Apprendre l'anglais en ligne avec la méthode unique d'enseignement d'Englishtown . Essai gratuit de 7 jours.
http://www.englishtown.fr/online/proven-methodology.aspx


Citer
Motivation pour Apprendre l'anglais
Vous rêvez, comme de nombreux Français, de parler couramment anglais et sans accent. Est-il possible d'apprendre l'anglais en l'espace de six mois seulement ...
www.apprendre-anglais.org/

21
Chouilles / AKA.10 : BERLIN RELOADED
« le: mai 04, 2010, 16:05:15 pm »
pour ceux encore sur Berlin le 8/05

-

Saturday 8th May 2010 19:00 h
Art Kill Art .10

Repulsive Society / Presbyacusis 2 2 20 000 HZ
Yann Leguay / Wireless
Valentina Vuksic / Trippin Through Runtime
Carl Y / Schwarzes Loch (silent loop streaming)

--

/// Repulsive Society / Presbyacusis 2 2 20 000 HZ

Presbyacusis 2 2 20 000 HZ is a sonic performance based on the frequencies commonly used by sonic weaponry technology (LRAD, Mosquito, Sonic Nausea, Mind Molester), the performance explores the outer limits of human hearing and is not recommended for children, pregnant women and people with heart disease. You have been warned.

Repulsive Society is a digital media & sound art collective. Repulsive Society focuses on subverting the security technologies and the non-lethal acoustic weapons.

http://www.repulsivesociety.net

/// Yann Leguay / Wireless

Wireless : this word defines every wireless technologies : GSM, UMTS, 3G+, WiFi : LAN, WLAN… but also the classical hertz frequencies (radio, tv, radars…) … The various wireless technologies have modified our communications, but also the electromagnetic landscape, sometimes creating saturated areas. No one really knows today the exact consequences on the human brain, it is a true experiment in which we participates. The performance Wireless proposes to makes audible this invisible landscape.

Yann Leguay is a visual artist & composer. He is a member of the Radio Free Robots collective and the director of the label Phonotopy. He’s also the director oif the Artkillart DRIFT collection.

http://phonotopy.org

/// Valentina Vuksic / Trippin Through Runtime

A collection of elderly laptops is being examined via magnetic pickup microphones. The microphones transform the magnetic waves around the various electronic parts of the computers. Each action upon the laptops can be sensually experienced through a broad range of layered sounds. Already plugging the power and booting up an operating system reveals an own small-scale universe of sounds and provides insight into the complex spare room emerging between hard- and software. This space is being explored and further modelled by triggering actions on purpose. System analysis tools, stress tests and custom c-programs shall bring the characteristics of each machine into the limelight. „Tripping Through Runtime“ is a long-term study, diving into the invisible interrelationships of hard and soft computer matters by sensual means. The project aims at provoking and detecting specific behaviour of individual computer components in match with adequate software pieces. The microphone demonstrations are part of the first experiments to become acquainted with the hardware components.

Valentina Vuksic (CH/NL), is a computer artist and programmer living and working in Zürich since 2001.

http://www.harddisko.ch

/// Carl.Y / Schwarzes Loch (silent loop streaming)

The sound production of Carl.Y. always arises from a strong concept as he was so well taught in art schools, but finally we fast piss off… It is for it that it turns, towards the insignificant, the waste because it is of the decomposition that we bring out the excellence. Schwarzes Loch is a simple concept, sending silence through the web and playing with its feedback.

Trained as a visual artist, Carl Y is based in Mulhouse. Since 2000 he has been involved in several musical projects using streaming technologies and field recording. He is co-founder of the (((NOMUSIC))) and Noplacard Festivals (nomusic.org).

http://auditorium.noweb.org/

--

NK PROJEKT
http://www.nkprojekt.de/
Elsenstr. 52/
2.Hinterhaus Etage 2
12059 Berlin Neukölln

22
Ovnis / SONIKWARFARE
« le: mai 04, 2010, 15:44:55 pm »
je sais pas si ça a déjà atterri ici, mais au cas où non, encore de la lecture.

Sonic Warfare
Sound, Affect, and the Ecology of Fear
Steve Goodman

Sound can be deployed to produce discomfort, express a threat, or create an ambiance of fear or dread—to produce a bad vibe. Sonic weapons of this sort include the "psychoacoustic correction" aimed at Panama strongman Manuel Noriega by the U.S. Army and at the Branch Davidians in Waco by the FBI, sonic booms (or "sound bombs") over the Gaza Strip, and high-frequency rat repellents used against teenagers in malls. At the same time, artists and musicians generate intense frequencies in the search for new aesthetic experiences and new ways of mobilizing bodies in rhythm. In Sonic Warfare, Steve Goodman explores these uses of acoustic force and how they affect populations.

Most theoretical discussions of sound and music cultures in relationship to power, Goodman argues, have a missing dimension: the politics of frequency. Goodman supplies this by drawing a speculative diagram of sonic forces, investigating the deployment of sound systems in the modulation of affect. Traversing philosophy, science, fiction, aesthetics, and popular culture, he maps a (dis)continuum of vibrational force, encompassing police and military research into acoustic means of crowd control, the corporate deployment of sonic branding, and the intense sonic encounters of sound art and music culture.

Goodman concludes with speculations on the not yet heard—the concept of unsound, which relates to both the peripheries of auditory perception and the unactualized nexus of rhythms and frequencies within audible bandwidths.


http://mitpress.mit.edu/catalog/item/default.asp?ttype=2&tid=11890

un blog lié :
http://sonicwarfare.wordpress.com/

un pdf se trouve en ligne assez facilement en cherchant un peu

23
Ovnis / noizcapitalisums
« le: mai 04, 2010, 15:32:35 pm »
bruit et capitalisme, lecture en pdf

au programme :

8 Introduction ı Anthony Iles
18 Going Fragile ı Mattin
24 Noise Theory ı Csaba Toth
38 Free Improvisation in Music and Capitalism:Resisting Authority and the Cults of Scientism and Celebrity ı Edwin Prévost
60 Genre is Obsolete ı Ray Brassier
72 Towards a Social Ontology of Improvised Sound Work ı Bruce Russell
96 Woman Machines: the Future of Female Noise ı Nina Power
104 Noise as Permanent Revolution or, Why Culture is a Sow Which Devours its Own Farrow ı Ben Watson
122 Company Work vs. Patrician Radiers ı Matthew Hyland
132 Points of Resistance and Criticism in Free Improvisation: Remarks on a Musical Practice and Some Economic Transformations ı Matthieu Saladin
150 Prisoners of the Earth Come Out! Notes Towards ‘War at the Membrane’ ı Howard Slater
166 Anti-Copyright: Why Improvisation and Noise Run Against the Idea of Intellectual Property ı Mattin

http://www.arteleku.net/audiolab/noise_capitalism.pdf

24
Ovnis / Berlin
« le: avril 29, 2010, 17:02:05 pm »

26
Chouilles / SONIC PROTEST 26.04.2010
« le: avril 16, 2010, 19:58:22 pm »
SONIC PROTEST
http://sonicprotest.com/




19h30 Fred BIGOT / VIncent EPPLAY / Arnaud MAGUET
Musique pour les plantes de dieux
« Sous la chaleur des lampes horticoles, Fred Bigot, Vincent Epplay et Arnaud Maguet écrivent un hommage électrique à l’herbier psychotrope rédigé par Albert Hofmann et Richard Evans Schultes à la fin des années 1970. Le décollage aura lieu de la terre à la terre et il sera vite question de nouvelles altitudes, mais on montera beaucoup plus haut. Underground + Overground = Ground. »

20h30 OPÉRA MORT
Dirty cosmic industrial groove
Environ quatorze arcs-en-ciel de dancefloor satanique pour répondre à la middle class gothique désœuvrée. Onze machines qui tournent parfois synchrones, un peu moins de 941glissandos éléctroniques et cette vibe floue hypnotique, ce beat. Bref, OPÉRA MORT = distorted electronics + loops + synthetic beats + processed vocals + dirty cosmic dance floor.

21h30 DUM DUM BOYS
Electrogaragerockdiskopunksoulgroove twistpophiphopalula...
Moderniste, couvrant un spectre musical de 360° (de Memphis à Venus, du be-bop au hip hop et toujours en STEREO) et allant plus loin que Lautréamont, les DUM DUM BOYS proposent « la rencontre sur une table de dissection d’Eddie Cochran et de Claude Denjean et Son Moog Synthétiseur », une musique excitante s’adressant aux pieds ET au cerveau. Situationnisme sonique… surréalisme sensuel… pluvieux… du ROCK’ N’ ROLL MODERNE. Puisque le label Zumol Records a l’excellente initiative de sortir un tribute aux DUM DUM BOYS (avec Tav Falco, Cowboys From Outerspace, Punish Yourself, etc…), Sonic Protest en profite pour les inviter pour cette première soirée hors festival.

27
Chouilles / RIAM07 / MARSEILLE
« le: février 21, 2010, 18:20:19 pm »
RIAM 07
7ème Rencontres Internationales des Arts Multimédia
25 février au 06 mars 2010
Marseille


-
RIAM07 FULL PROGRAM :
http://www.riam.info/07/


-
Retour vers le futur technologique

Les manifestations artistiques qui s’intéressent aux rapports entre l’art et les technologies sont actuellement face à un paradoxe : comment prendre du recul face aux discours qui glorifient la moindre innovation technologique, dans un monde plongé dans la consommation constamment renouvelée de nouveaux gadgets ?

Les RIAM ont toujours prêté une importance majeure autant à l’analyse et à la critique du rôle des technologies, qu’à la façon dont les artistes se les approprient et les détournent. S’il est indéniable qu’elles ont transformé nos vies quotidiennes, la programmation des RIAM ne s’est jamais engagée dans un enthousiasme béat vis-à-vis des nouvelles prouesses technologiques. Il nous paraît évident que l’évolution des supports et des techniques ont transformé radicalement notre façon de cadrer, interpréter et comprendre le monde. Le philosophe allemand Friedrich A. Kittler propose une lecture de la technologie qui la relie à des modèles cognitifs au cours de l’Histoire. Selon lui, les outils technologiques structurent la pensée, ils ne sont pas neutres : s’ils sont le résultat des capacités d’invention humaines, ils ont aussi le potentiel de modifier notre rapport au monde.

En traversant l’histoire des techniques, cette édition des RIAM dessine en quelque sorte une archéologie de ces inventions, reconsidérant aussi bien des supports successivement remplacés (film 16 mm, super 8, cassette audio, polaroïd, synthétiseur analogique, sténopé, vinyle, magnétoscope) que des fonctions, objectifs (et rêves) souvent eux aussi abandonnés.

Dans ce contexte, plusieurs artistes se sont intéressés dernièrement aux technologies low-tech, recyclant des modèles analogiques qui semblaient tombés en désuétude. Il s’agit de réinvestir une autonomie, selon le principe d’un bricolage do-it-yourself. D’autres artistes peuvent s’intéresser aux transferts entre supports low et high tech, à l’image de nos pratiques quotidiennes, où le téléphone cohabite avec l’ubiquité des réseaux sociaux virtuels. Certains s’appliquent encore à reprendre avec ironie des vieilles modalités technologiques avec des outils de haut niveau, dans une résistance à la fascination produite par des images parfaitement lisses et à l’imagerie médiatique.

Au centre des questionnements posés par ces artistes, il y a une remise en cause des mirages du progrès, devenu le slogan d’un marché technologique en quête permanente de nouveaux horizons de consommation. En parallèle, beaucoup d’artistes s’interrogent aussi sur la surenchère des moyens de production et les changements d’échelle imposés aux artistes dans le contexte de festivals et de biennales dominés par les stratégies de communication, plutôt que par des véritables enjeux artistiques.

Cette édition des RIAM cherche ainsi à prendre du recul temporel, sans pour autant tomber dans une esthétique rétro-futuriste. Il s’agit plutôt de comprendre le présent en s’intéressant à la façon dont les technologies du passé ont pu faire rêver d’un autre futur.

-
PROGRAM
> ARTKILLART IN RIAM07 <

-
jeudi 25 février à 20 heures 30
A Montévidéo

Yann Leguay
"Cutter off" - performance sonore

L’artiste présente Cutter Off, version performance du projet DeaD_MediA qui consiste à « disséquer » un disque vinyle à l’aide d’outils chirurgicaux branchés sur micro-contact. Le mix est évolutif, partant d’un disque vierge, la gravure se fait en direct sous les yeux du public qui se retrouve immergé dans un univers sonore oscillant entre bruitisme industriel et electronica-acoustique.
http://www.phonotopy.org


-
Sister Iodine
Concert

Sister Iodine est un groupe culte, à la croisée du bruit blanc et de la No Wave, dont les deux albums parus en 1994 et 1997, demeurent totalement singuliers dans le paysage musical français. Sous hautes influences de groupes radicaux comme Mars, DNA ou This Heat, ce trio furieux incendie ses prestations live de hurlements, entre sexualité sauvage et allure arty. En sommeil pendant quelques années, explorant la sphère électronique de leurs nouveaux projets (Discom,ou en duo avec Tujiko Noriko ou Evil Moisture), Sister Iodine redonne depuis 2004 quelques concerts incandescents, premisses d’un nouvel album foisonnant enregistré à Brooklyn avec Nicolas Vernhes (Black Dice, Animal Collective).
http://www.sister-iodine.net




-
vendredi 26 février à 21 heures.
A l’Embobineuse

Vincent Epplay & Samon Takahashi
Duo pour Synthi AKS et Janotron.

Depuis un peu plus de 10 ans, Vincent Epplay et Samon Takahashi explorent les possibilités du duo musical. De concerts d’improvisation marathons (Plasm) à la composition électronique, de l’interprétation de pièces anthologiques (Trios de Tristram Cary) à la relecture psychédélique (sur les films de Pierre Clémenti), leur musique échappe à l’appelation purement électroacoustique et déborde sur les champs du kraut rock, de la noise, voire du groove sautillant. Entre Schaeffer & Henry et Rox & Rouky, Ike & Tina et Heckel & Jeckel s’il fallait leur trouver une famille de légendes..

C’est aujourd’hui un nouveau dispositif "Duo pour Synthi AKS et Janotron" qui est mis en chantier. Epplay et Takahashi dialoguent, sussurent et éructent à travers le légendaire Synthi AKS et le home-made Janotron, instrument multiple analogique créé par Jean-Marcel Busson. Des instruments électroniques non tempérés et indomptables pour un duel sonique improvisé -au péril des haut-parleurs


-
samedi 27 février à 19 heures
à la Compagnie

Samon Takahashi & Emanuele Carcano
low profiles (aperçu historique de l’esthétique low-fi)
Conférence

Samon Takahashi mêle musique et art contemporain sans compartimenter ni borner ses pratiques. Ses pièces sont-elles à voir ou à entendre ? Est-il drôle ou engagé ? Takahashi joue sur le sens et les sons, il entremêle l’utile et l’agréable jusqu’à la perte des repères. En ressort un univers drôle, poétique mais aussi reflexif.
http://www.erratum.org/old/takahashi/

Emanuele Carcano est éditeur de musique se consacrant aux avant-gardes, de la poésie sonore à la musique électronique. Il est le fondateur du très respecté label “Alga Marghen”, Milan (Charlemagne Palestine, Pierre Bastien, Luc Ferrari, Henri Chopin, François Dufréne, ...).
http://www.algamarghen.com

Avec le soutien d' Upgrade!paris
http://incident.net/theupgrade/


-
mercredi 3 mars à 20 heures
Au Daki Ling

Artkillart.tk
présentation du label

-
CHDH
“Vivarium”
Performance A/V

Le travail de CHDH est basé sur une symbiose entre le son et l’image. Entre le minimalisme et l’industriel, CHDH crée un univers unique, froid mais organique. Grâce à l’utilisation d’algorithmes mathématiques et de modélisations physiques, CHDH apporte une nouvelle vision de l’utilisation d’outils informatiques dans la création musicale. L’utilisation d’objets audiovisuels, ayant une composante sonore et une composante vidéo pilotées par les mêmes paramètres de contrôle autorise une gestion efficace des relations entre les deux médiums. Ce projet évoque un monde virtuel, constitué de créatures abstraites plus ou moins autonomes. L’esthétique de la vidéo et du son est minimaliste : sinus, diracs et bruits interagissent avec des cubes, des sphères et d’autres formes primitives en 3D dans un environnement visuel noir et blanc.
http://www.chdh.net

-


http://www.artkillart.tk
http://www.riam.info/07/

28
Chouilles / Upgrade! Paris --- 32 33 34
« le: janvier 09, 2010, 16:10:38 pm »
Upgrade! #32-33-34

with :
- House of Natural Fiber [HONF] (Indonésie),
- Tengal Drilon (Philippines),
- Nika Autor et Miha Ciglar (Slovénie)

Performances et présentations
10-11-12 janvier 2010 à 19h
à ARS LONGA / PARIS


Photo: Nika Autor et Miha Ciglar, « A small contribution to the genesis of everyday life »


in  GALERIE ARS LONGA
67 Avenue Parmentier – 75011 Paris
Metro Parmentier
http://www.arslonga.fr/



Apportez votre poste radio portable!!!



PROGRAMME

dimanche 10 janvier à 19h :

« Transmissions Gangan » de Tengal
Performance radiophonique collective
avec la participation active du public, apportez un poste radio!!

« A small contribution to the genesis of everyday life »
de Nika Autor et Miha Ciglar
Performance audio-visuelle

-

lundi 11 janvier à 19h:

Conférence de Tengal Drilon (SABAW Media Art Kitchen)
Conférence de HONF
suivies de: « P.A.D.I. »
du HONF (Irene Agrivina, Bagus Budiarto, Budi Prakoso)
Performance audio-visuelle collective

-

mardi 12 janvier à 19h:
Conférence de Nika Autor and Miha Ciglar



-

A PROPOS DE

House of Natural Fiber [HONF]
YOGYAKARTA, INDONÉSIE
http://www.natural-fiber.com/



P.A.D.I
Paradigm of antidotes to deconstruct the infrastructures
Performance collective HONF
Irene Agrivina, Bagus Budiarto, Budi Prakosa
En collaboration avec:
Galia Community, Microbiology Faculty – Gajah Mada University, Mapala – UPNVY.

Honf propose de compléter un projet initié par la Communauté Galia de Yogyakarta, qui consiste en une recherche esthétique visant à résoudre des problèmes rencontrés dans le domaine de l’agriculture. Ce projet est une extension des activités de la communauté Galia, et vise à créer un simple compteur technologique des pesticides utilisés par les agriculteurs de la région de Bantul à Yogyakarta, en Indonésie. Leur activité s’est appuyé sur l’utilisation massive de pesticides avant 1989, et a entrainé l’éradication des prédateurs naturels des parasites qui infestaient les récoltes de riz.

La perte de ces prédateurs naturels est également une conséquence de l’urbanisation croissante de larges zones de Java, qui a détruit leur habitat naturel, et les a chassé loin des régions agricoles. La communauté Galia a mis en place la chaîne alimentaire agricole et a ainsi complété le tableau en réintroduisant la souris dans les zones agricoles. Ce prédateur naturel qui inhibe Java était la pièce manquante du tableau de l’écosystème des zones agricoles.

Une solution qui est respectueuse de l’environnement est considérée comme bénéfique pour l’homme et la nature. Les travaux développés par le HONF seront présentés sous la forme d’exposés sur les situations et conditions de l’agriculture en Indonésie, comment celles-ci affectent les agriculteurs qui sont la partie la moins remarquée de la société. Un travail esthétique sera également présenté lors d’une performance interactive qui sera effectuée par trois membres du HONF: Irene Agrivina ‘Ira’, Bagus Budiarto et Budi Prakosa.

Les travaux portent essentiellement sur la base de données d’un serveur web qui génère des valeurs ou de l’information numérique interprétées sur 3 ordinateurs sous forme de sons, de visuels et de périphériques spécifiques.

House of Natural Fiber [HONF] de Yogyakarta, Indonésie, est un Laboratoire dédié aux nouveaux médias, et a été fondé en 1999. Centres d’intérêts: critique sociale et innovation technologique et artistique. Depuis sa fondation le HONF s’est spécialisé dans le developpement culturel et dans les nouveaux médias, via de nombreux projets et ateliers autour de l’intéraction homme/environnements.

Les deux festivals Cellsbutton Yogyakarta International Media Art Festival et YIVF Yogyakarta International Videowork Festival, sont leurs deux principales activités annuelles.

en présence de: Irene Agrivina Widyaningrum, Bagus Budiarto, Budi Prakoso

-

TENGAL
MANILA, PHILIPPINES
http://aseum09.tk/
www.tengalgorhythm.blogspot.com



La série « Transmissions Gangan » est une performance de lives électroniques interactifs, par le biais de la radio et des médias audio. Elle redéfinit la relation entre les artistes et le public, ouvre des espaces sonores aux voix de diverses communautés en associant la création de contenu avec une réflexion sur la production dans le champ de la communication radiophonique. Lors de cette performance, ce sont des postes radios portables et des auto-radios des voitures qui seront utilisés pour la diffusion, fournissant ainsi à tous une expérience de plus familière et accessible.

Le Gangan Ensemble produit des lives de musique électronique à partir d’ordinateurs portables et d’instruments électroniques, utilisant des algorithmes temporels qui déterminent le flux de la performance de l’ensemble. La musique est mixée sur quatre canaux, et chaque canal est diffusé via sa propre fréquence radio (utilisant les longues ondes) pour une diffusion locale. Le public est alors invité à apporter son propre poste radio, portable et sur batteries, son téléphone portable équipé d’un récepteur radio, sa voiture, et chacun est invité à parcourir les fréquences utilisées par les performeurs. Ainsi chacun est invité à jouer son propre son en se déplaçant de fréquence en fréquence. Le public devient un interprète actif de la performance musicale, qui résulte de l’interaction entre les musiciens, le public et les fréquences radio. Le public est en mesure de déterminer son degré de participation en personnalisant son environnement sonore. Les radios personnelles sont des instruments de musique électronique dont nous savons tous jouer, comme elles font partie de notre environnement quotidien.

Tengal est un artiste interdisciplinaire basé à Manille aux Philippines: musicien-compositeur, commissaire et producteur, et réalisateur. Son travail met l’accent sur l’expérience immédiate, la prise de risque personnelle et l’interaction entre les artistes et le public, et souligne le potentiel des situations de performance, d’interaction entre les médias (son et image particulièrement) et d’échanges sincères entre la sous-culture et l’académisme.
En 2005, il fonde SABAW Media Art Kitchen, une association artistique autogérée et une plateforme de réseau pour toutes sortes d’informations concernant les nouveaux médias et la culture électro, avec un focus sur l’Asie du Sud-Est. SABAW a produit des concerts, des ateliers, des espaces de dialogue entre les artistes et des forums, des albums de musique, les festivals d’art numérique, de la musique expérimentale et des spectacles de live cinéma. Plus spécifiquement: «Sinemusikalye », une installation-concert-audio-vidéo-de-rue pour le National Arts Month of The National Commission for Culture and Arts (NCCA) aux Philippines;

«Transmissions Gangan », une performance audio-vidéo à 5 canaux radiophoniques dans un espace interactif en collaboration avec Chris Brown compositeur en électro-acoustique californien; la « Fete de la Wasaque – festival for outerfringe art », et plus récemment « ASEUM.09: Asia-Europe New Media Art Symposium » et « EAR2EYE: festival for cutting-edge music and moving image. »

-

Nika Autor and Miha Ciglar
Ljubljana, Slovenie
http://www.ciglar.mur.at
http://www.autor.si



« A small contribution to the genesis of everyday life »
performance
- Miha Ciglar (réalisation sonore avec un bocal à poissons, de l’eau, du savon et une table de mixage)
- Nika Autor (réalisation vidéo avec un circuit bending analogique)

« A small contribution to the genesis of everyday life » est une pièce performative pour deux, où les deux artistes sont des éléments constitutifs de l’instrument audiovisuel en jeu. Ils sont tous deux reliés électriquement au réseau électronique instrumental, de sorte que les signaux audio et vidéo qui sont projetés au public sont en cours d’exécution à la fois par leurs corps dans leur forme électronique.

La douleur est une composante présente dans une situation où l’électricité circule à travers un corps humain. Cela permet une perception corporelle et une interprétation différentes du bruit et de la vidéo qui en résultent, dan la mesure où les artistes n’ont pas seulement une référence auditive et visuelle, mais aussi haptique – à savoir, la douleur causée par le courant électrique – pour guider le choix de leurs actions.

Produit par: IRZU – Institut de recherche sur les arts Sonores – www.irzu.org

-

Miha Ciglar est un ingénieur du son et artiste sonore, travaillant à l’intersection entre l’art et les technologies. En 2009 il obtient son diplôme de maîtrise en sciences à Institute for Electronic Music (IEM) – www.iem.at. Depuis 2001, il a effectué ses propres compositions pour différents instruments acoustiques, performances électro-acoustiques, spectacles de danse interactive, musique assistée par ordinateur et des installations audiovisuelles dans de nombreux festivals artistiques internationaux.
En 2008, il fonde IRZU – the Institute for Sonic Arts Research à Ljubljana, en Slovénie. L’institut fonctionne comme une organisation non gouvernementale. Il est basé sur un concept interdisciplinaire et réalise des productions artistiques dans les domaines de la musique électronique, de la recherche en technologies sonores, et dans l’éducation. En 2009, il a organisé le Sonic Arts Festival EearZoom, l’un des premiers grands projets IRZU’s.
http://www.ciglar.mur.at

Nika Autor: Un fil rouge traverse l’ensemble de ses œuvres: toutes soulignent la question fondamentale du rôle de l’individu dans la société qui se présente de plus en plus comme un jeu de l’absurde.
L’art politique est de retour, que ce soit sous la forme du documentaire, de l’intervention dans le spectacle, dans espace réel ou virtuel ou que ce soit au travers de la performance, de l’installation, d’une affiche ou autre. Nika Autor se consacre à des projets sociologiques traitant de l’économie informelle – c’est à dire des techniques de survie hors de la régulation officielle de de l’état – et de politique informelle, qui sont parallèles aux procédures et structures gouvernementales.

Nika Autor s’intéresse à l’inclusion de l’art contemporain dans ces types de pratiques informelles, et au rôle ou à la possibilité d’un intérêt plus général que l’intervention artistique pourrait assumer à l’égard de la vie sociale et politique.
http://www.autor.si

-

http://incident.net/theupgrade/

29
Chouilles / IRL#4 - 16.01.2010
« le: janvier 07, 2010, 17:14:01 pm »
I-R-L#4
.. samedi 16 janvier 2010

w/ Vincent Epplay + DEMOLECULARISATION + Wunderlitzer

-

Vincent Epplay "PERMUTATION VISIOTRAME"
Vincent Epplay, plasticien/musicien, élabore depuis le début des années 90, un travail d¹expérimentation à partir d¹une pratique indissociée  des arts visuels et de  la musique. Il se produit régulièrement en concert, en solo ou en collaboration avec d¹autres artistes, dans différents festivals en Europe (Villette numérique - Paris, Netmage - Bologne, Transmediales - Berlin, Festival de Buenos Aires,Au GRM pour une création sonore avec Sébastien Roux, Maison de radio, Cimatic festival- Bruxelles,Pixel Ache- Helsinki). A  édité une  dizaine d¹albums pour différents labels : PPT Stembogen , AKA, Brocolis, LDDR, et continue  à archiver des disques sans musique, des films 8mn de méthode et d¹enseignement pédagogique, et des enregistrements sans qualités.  Vincent Epplay réalise ces premiers films début des années 80 en vidéo et super 8 À l¹aube des années deux mille il se consacre  à un travail d¹archivage et de remontage de film 8 mn institutionnel et pédagogique  en partant de scénarios élaborés  à partir de ces compositions musicales. Il abandonne l¹idée de tournage et fait des séries de films sans camera en collaboration avec  Stéphane Broc pour le montage



Cette série de  films élaborés à partir d¹extraits de documentaire pédagogiques, de films de méthode et d¹expériences scientifiques, engagent l¹idée de reconversion de l¹image dans un processus audio-visiogène de modification du  sens  par le son et le montage. Ces  films sont un matériau élémentaire, la base d'un travail de réécriture, un cadre de composition de transcription et détournement d¹image documentaire.

http://www.myspace.com/vincentepplay

-

DEMOLECULARISATION -"FLUX geometry"
Jérôme & Jean-François Blanquet ont développé un dispositif vidéosonore de direct qui permet l'expérimentation des relations image et son au moyen  de « passerelles » entre les consoles de mixage : câbles, ondes hertziennes et  secteur 220 volts. Ainsi le son crée de l’image et réciproquement, l’image crée des sons.  A partir de flux numériques sauvegardés sur K7 audio (technique du début de l'informatique), "ils vont tenter ce soir, mesdames et messieurs, de faire naître un chant de données vidéosonores pour notre plus grand plaisir".



Depuis 2000, Jérôme et Jean-François Blanquet recoupent leurs recherches au sein de DEMOLECULARISATION, projet d'intervention abstrait et bruitiste libéré des contraintes audiovisuelles conventionnelles. DEMOLECULARISATION explore l'instant présent et interroge les possibles d’une autre syntaxe audiovisuelle : détournement, modification, cut up, brouillage, débordement, feedback. Le duo joue sur les contraintes de ses outils d'exploration jusqu'à s'affranchir de leurs limites "normales" d'utilisation.Jérôme et Jean-François Blanquet font corps avec la machine, pour une écriture directe, fragile et instinctive. DEMOLECULARISATION est un projet du groupe projectsinge

http://www.projectsinge.net
http://projectsinge.free.fr
http://www.myspace.com/demolecularisation


-

WUNDERLITZER
Wunderlitzer est un projet mené par Michael Sellam, Benoît Durandin et Christophe Degoutin, une formation musicale et plastique expérimentale, basée sur un processus de superposition. Ici, les textures musicale et visuelle sont obtenues en empilant divers objets musicaux issus de l'univers pop/rock, et divers objets vidéos, afin d'obtenir un mur de bruit blanc, derrière lequel se dissimule subtilement quantité d'informations, offrant à l'auditeur une richesse et une profondeur partiellement obstruées par un bruit permanent, omniprésent, dérangeant.

http://wunderlitzermusic.free.fr



>>>>>>>>>>>>>>>>

Centre Mercoeur - 4 rue Mercoeur 75011 Paris - M° Voltaire
paf 5 euros (demi à 2 euros et bières artisanales à 3 euros)


http://myspace.com/i-rl


>>>>> ----------------------------

Soirées performances visuelles, musicales et scéniques - Tous les 3èmes samedis de chaque mois

IRL : 3 performances visuelles, musicales et scéniques. IRL c'est comme l'envie de laisser s'exprimer la scène des performeurs VJ et AudioVideo, pour ravir ou déranger en musique, son, ou diction, le public habitué ou nouveau ! "In Real Life", IRL est l'abréviation bien connue des utilisateurs des messageries électroniques et autres tchat virtuel – IRL comme la résonance offline des épanouissements online (et inversement) : se voir, s'entendre, échanger, se rencontrer, s'amuser... Une performance VJ ou AV est une rencontre entre un lieu, un public, un VJ, un musicien ou un groupe de musique, selon un projet artistique déterminé ou bien une libre expérimentation.


>>>>> ----------------------------

>>>>> Prog et orga par KSKF, les Réseaux de la Création (Vision'R), et le Centre d'animation Mercoeur.[/quote]

30
Chouilles / INTERNET / ANONYMAT
« le: décembre 03, 2009, 02:36:23 am »
INTERNET / ANONYMITY

* ateliers / débat / performance *
all infos -> http://rybn.free.fr/generale

+
HeHe - "Siren Shield"
performance - 21h



Siren Shield is a software which detects the French police
siren. Connected to a video camera or a cable television network it
records real and virtual police activity.
Siren Shield functions in the tradition of artworks, which invert
humerously the Control State into ways of controlling the State.

Siren Shield is freely available on the web :
http://hehe.org.free.fr/hehe/siren/index.html

For the occasion of INTERNET / ANONIMITY a small potpourri of
Siren Shield recordings will be mixed, together with two-tone
experiments and compositions.


+                                                                                                      +

Pages: 1 [2] 3 4 ... 46