Auteur Sujet: JFB interpellé par la police Pétition droit d'exposé dslarue  (Lu 532 fois)

Plan9

  • Dagon Morvus
  • *
  • Messages: 2758
JFB interpellé par la police Pétition droit d'exposé dslarue « le: juillet 26, 2008, 11:32:14 am »
MA PREMIERE EXPO DE RUE REMONTE JUIN 1974 ( voir photo: au Quartier Latin, rue de la Harpe)
La plus récente, hier soir Place de l'Odéon-Paris 6ème, a été expulsée par la police sous prétexte "d'occupation illicite de la voie publique", mesure qui ne vise pas les motos garées n'importe où, ni les terrasses de café   envahissantes. J'avais tenté benoitement de m'éloigner du SEUL et UNIQUE emplacement encore autorisé sur tout Paris pour des expos de rue: bd St-Germain le long des grilles du square de l'église (... grâce à moi notamment, Jack Lang, alors Ministre de la culture, m'ayant soutenu en 1984: j'ai tous les documents à disposition de journalistes curieux, ça existe). Retour à la niche les 25 et 26 juillet - voir rendez-vous ci-dessous -
 
BREF, 34 ans plus tard, les mêmes emmerdements!  En créant la 1ère expo "autogérée" de dessins politiques en janvier 1971, le militant du PSU j'étais alors donnait la parole aux murs, voulait aller vers les autres, uu monde plus juste et plus intelligent, toutes ces foutaises.. Quant à l'imagination au pouvoir, beaucoup de mon âge ( j'aurai 61 ans le 24 août) imaginèrent autre chose que les prochains JO de Pékin, condensé consensuel de tous les pouvoirs sans imagination. Voilà pour l'édito du jour: je n'ai pas changé mais déprime un peu
 
"QUE LES MURS REPRENNENT LA PAROLE"/ PETITION
 
VOUS ETES PRES DE 4000 FOYERS ( m'ayant tous donné volontairement leur adresse ) à qui je demande de remplir et me retourner  ce texte de pétition en 3 points. Je  vous invite aussi à le transmettre par internet à des proches ou à des responsables politiques, municipaux, associatifs ou des média de votre connaissance
 
Je soussigné(e)......................................................demeurant à ( ville et code postal ).............................soutient l'action du dessinateur Jean-François Batellier pour exiger le maintien de son autorisation personnelle d'exposer bd-St Germain en vertu de l'arrêté préfectoral permettant déjà d'exposer librement (à lui et à d'autres artistes ) sur cet emplacement en accrochant des oeuvres aux grilles du square de l'église
 
2/Je sollicite Mr Bertrand Delanoë, Maire de Paris et autres autorités compétentes de se pencher sur la question de l'extension d'un tel droit d'exposition sur la voie publique à d'autres emplacements adéquats et de grande fréquentation ( ex : le parvis du Centre Pompidou) au bénéfice d'artistes plasticiens ou de spectacles de rue comme du public dans une large concertation visant à "allèger" des réglementations confuses et souvent contradictoires qui rendent un droit vital à notre démocratie, celui de s'exprimer en tant qu'artiste, presque impossible les jours ordinaires ( contre-exemple: la Fête de la Musique, un jour tout permis et 364 réprimés! )
 
3/J'entends bien que ce débat de fond peut concerner toutes nos  cités et pourquoi pas faire l'objet  d'une loi ou à minima de réglementations, dans l'idée de base de notre droit, à savoir: tout ce qui n'est pas strictement interdit est autorisé ...et non l'inverse!

http://www.jf-batellier.com/depart.html

 


SimplePortal 2.3.3 © 2008-2010, SimplePortal