Auteur Sujet: www.bruitsdefond.org  (Lu 29401 fois)

Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1441
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #150 le: décembre 08, 2016, 23:01:56 pm »
Nouveau !

DJ Leekid « Tempus fugit » - Bruits de Fond, Dig it! 14 (2016)

La vie ne vous a pas épargnés. Vous vous sentez croulant sous le poids des années, rincés par le flot des déconvenues, recroquevillés à force de ne plus rêver... Besoin d’apaisement pour ne pas sombrer.

Cette sérénité, le nouveau mix concocté par Leekid pour la collection Dig it ! peut vous aider à la retrouver. « Tempus fugit », pour mieux accepter l’inéluctable. Délaisser ses démons. Laisser couler pour de bon.

On quitte ainsi l’ambiance lourde de « Canicule » pour ne conserver que les formes sonores rebondies, les rythmiques ovales gravées au creux d’un sillon vagabond. Leekid, comme toujours excelle par sa technique effacée, au service de son parcours vinylique si singulier. C’est en confiance que vous vous laisserez alors véhiculer au gré d’une sélection aussi captivante qu’énigmatique, émergeant d’abord des limbes et s’élevant progressivement en nuage de poussière électronique. Ces volutes se mettront à twister et bleeper sous l’effet des premières pulsations, se muant en une horlogerie minutieuse, puis en une mécanique grassement huilée. Vous laisserez imperceptiblement glisser sur les rails du groove, portés par un confortable tapis de basses fréquences. D’éclats en réverbérations, de tintements en stridences, le spectre se fera irradiant, les couleurs saturant les tympans. Tout en déhanchements et serpentements, «  Tempus fugit » finira par vous faire tournoyer dans un champ d’astres scintillants, constellation sonore qu’aucune carte ne risque un jour de mentionner.

Machine à réchauffer les cœurs endoloris et les âmes en berne, ce nouvel ouvrage s’écoutera donc encore et encore pour faire passer le temps. Vraiment. Et pour vous dire que pourquoi pas, demain peut advenir. Sereinement.



Plus d'info et lien vers le téléchargement libre :
http://www.bruitsdefond.org/index.php/dig-it/341-dig-it-14-dj-leekid-l-tempus-fugit-r-2016




Bonne écoute   smiley15

Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1441
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #151 le: décembre 22, 2016, 21:37:54 pm »
MAINTENANT DISPONIBLE EN STREAMING !

S.Y.D « Morsure » (Bruits de Fond 07.2 - 2005)


Tracklisting :
Passengers of shit : « End (by Krishna + Rizili) » (System Corrupt 004)
Solypsis : « Charming pervert » (V/Vm – Offal LP13)
Repeater : « Poor health, bad constitution » (Damage 12.005)
Ove Naxx : « Warte » (Soot 006)
I:GOR : « Happy mechanical unit » (Low Res 015)
D’Kat : « Pig adrenaline » (Peace Off / Hurry Up Limited 08)
Bogdan Raczynski : « I will eat your chlidren too ! – track B1 » (Rephlex cat 131 E.P.)
BeeSnares : « Bee in bunnyhead » (Death$ucker 4.0)
Le Klub Des Loosers : « Poussière d’enfants (instru) » (Record Makers 09)
Techno Animal ft. Roger Robinson : « Dead man’s curse » (Matador)
SU8M3RG3D : « 110 » (Ohm Resistance / Collision Substance 5KΩ)
I:GOR : « It’s so empty (remixed by Noize Creator) » (Strike 34)
ADCSomatic : « Sincromath » (Praxis 41)
Neuroviolence : « Surfing on a sea of blood » (Zero Tolerance 001)
Hellfish & Producer : « Theme from fuck daddy » (Deathchant 38)
Aphasia : « Hiatus » (Bloc46 LP02 / Uwe)
Les Trolls : « Casseur de dancefloor – track A1 » (Pape 01)
Doormouse : « Skelechairs (Venetian Snares remix) » (Addict 15)
Iowotflaichi : « One is the lonliest number (Rude-Ass Tinker remix) » (Surburban Trash Industries 08.7)
Al Corrupt : « Stop 40 » (System Corrupt 001)
Kid Spatula : « Hard love » (Planet Mu ziq 009)
Doormouse : « Phenomenon » (Distort 9)
Duran Duran Duran : « Purple passion » (Cock Rock Disco / VRock 001)
Repeater : « Collision repair specialist » (Damage 12.005)
The DJ Producer : « B-Boy brutality (UK reprobate beats this) » (Deathchant 026)
Tocsin & Amok : « Never spank » (Bastard Loud 18)
Venetian Snares : « Where’s Bill » (Core Dump 007.1)
Venetian Snares & Speedranch : « Unborn baby » (Planet Mu ziq 028)
Fraughman : « Onslaught » (System Corrupt 002)
Deadly Buda : « This style is terrific » (Praxis 23)
Sickboy : « Worst trade central » (Audiobot 004 + Robo 003)
The Flashbulb : « Stinger » (Bohnerwachs Tontraeger 03)
Otto Von Schirach : « Goat sperm » (Schematic 053 + Addict 26)
Hrvatski : « 2nd zero fidelity mandible investigation » (Planet Mu ziq 026)
Richard Devine : « Anthracite T. vari » (Schematic 012)


Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1441
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #152 le: décembre 10, 2017, 21:37:13 pm »
Nouveau !

Atone « Prayers » - Bruits de Fond, Dig it! 15 (2017)

Il est des rencontres tardives mais évidentes. Comme nous, Atone est accroc aux platines depuis trop longtemps pour que vous vous souveniez de ses premiers tours de sillon.

Éclairé par le strombo, porté par les infrabasses, il arpente inlassablement les dancefloors bruxellois jusqu’à en devenir un acteur de premier plan. C’est ainsi qu’au sein du Paradigm Collective, il a accueilli durant ces deux dernières années ceux qui nous émeuvent autant qu’ils nous font danser jusqu’à l’épuisement, d’Umwelt à Minimum Syndicat. Désormais tourné vers un nouveau projet, Deviate, dont la première soirée est programmée début 2018 au Recyclart, Atone poursuit son travail de mise en lumière de cette passionnante scène électronique qui revisite avec intensité les canons Rave, EBM et techno d’il y a deux à trois décennies.

Atone nous présente « Prayers », qui dévoile sa face sans doute la plus introspective. Serpentant en dessous des cadences communément admises sur la piste, son mix nous porte pourtant vers une forme de transe industrielle, dans laquelle fracas et groove ne font qu’un. Une étourdissante leçon de metal dance, dégageant de puissantes effluves tout droit issues de la culture dark, avec nappes en forme de linceuls, chœurs fantomatiques, atmosphères étouffées, rumeurs lancinantes. Ecoute après écoute, les obscurs psaumes d’Atone n’en finissent pas de nous ébranler. Alors, dans le noir, laissons-le-nous guider.



Plus d'info et lien vers le téléchargement libre :
http://www.bruitsdefond.org/index.php/dig-it/353-dig-it-15-atone-l-prayers-r-2017




Bonne écoute   smiley15

Syd

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1441
Re : www.bruitsdefond.org « Réponse #153 le: janvier 18, 2018, 21:43:14 pm »
Back on digital !

Cyanide / Iso Brown - Split E.P. - Bruits de Fond 10 (2007)

2007. Plus de dix ans, donc. Il nous en avait alors fallu du temps pour murir l’idée d’une parution vinylique. Drôle de timing d’ailleurs, alors que tout l’univers indé tel qu’on le connaissait – labels, usines de pressage, disquaires – partait à la dérive, balayé par l’inexorable vague numérique. Lents à la détente, pas visionnaires pour un sou, mais passionnés, prêts à n’y rien gagner surtout. Fidèles à l’image des « Bedroom labels » – pour reprendre la dédaigneuse expression de cet arriviste d’Alec Empire – dont La Manufacture des Bruits de Fond se revendique évidemment. Une industrie artisanale qui s’assume et qui s’en fout. Cet art de la loose, nous l’avions finalement dès nos premiers choix éditoriaux avec le fanzine L’Ultime Atome et il ne nous a jamais quittés depuis. Par exemple, aussitôt ce disque publié, les deux protagonistes figurant sur cette première plaque cessaient de se produire en live et de produire tout court…
Des déconvenues, oui, nous en avons connu. Mais deux disques, au moins, seront pourtant réalisés en 2018 avec nos financements. Comme quoi la poisse, les fiascos économiques et le manque de temps ne nous ont pas tant affaiblis, seulement obligés à nous organiser différemment, dans des logiques de coopération. Avec de belles rencontres à la clé.
En attendant – ou pas – la suite et nos nouveaux projets, voici enfin le Bruits de Fond 10 en format digital, avec son d’époque (dix ans valent-ils le coup de remasteriser, sérieusement ?). En prime, nous avons retrouvé quelques copies égarées qui vous sont proposées à prix très modiques. Ce ne sont pas les meilleurs disques qui coûtent le plus cher. Quant au contenu, voici ce que nous en disions sur le moment, et qui nous convient toujours bien :

« En face A, ce sont quatre titres (+ une intro, « Bulle ») marquant le retour aux affaires du lorrain Cyanide, après une poignée de titres et de maxis chaque fois remarqués, pour UW – 1ère période –, Six Shooter, Hangars Liquides et le strasbourgeois Index records. Au programme, carcasses électrisées, rythmiques déraillées et mélodies sur le fil dénudé. La bande-son des soirs d'orage !

En face B, on retrouve également quatre pièces signés Iso Brown, un habitué des réseaux électroniques alsaciens (Absurde, Byte Burger, Index) comme des forums et webradios (Cannibal Caniche ou feu-Signal-Zéro, ainsi que l’ancêtre de Radio Capsule, Radio404). Résolument tourné vers la piste de danse, son electro pétarade et caracole, bondit et rugit en alignant tube sur tube, genre debout là-dedans ! Pas besoin de se faire prier, du reste. Chez Iso Brown, l'intelligence dance music, ça n'est pas qu'un concept, ça s'applique ! »

Savourez donc sans contrainte, façon « pay what you want ». Et faites-nous plaisir aussi, bien sûr, en (re)découvrant ce E.P. qu’on a tant aimé confectionner. Et qu’on joue régulièrement, comme on ressort un petit trésor. 



Plus d'info et lien vers le téléchargement libre :
http://www.bruitsdefond.org/index.php/cacophonie-mainmenu-30/28-cyanide-iso-brown-split-ep-bruits-de-fond-10-2007




Bonne écoute   smiley15

 


SimplePortal 2.3.3 © 2008-2010, SimplePortal