Auteur Sujet: Quel séquenceur et pourquoi ?  (Lu 10946 fois)

kyjah!

  • Petit Pain Fourré
  • *
  • Messages: 3701
Quel séquenceur et pourquoi ? « Réponse #30 le: novembre 20, 2008, 11:56:05 am »
Citation de: "error"
d'ailleurs j'ignore s'il existe des séquenceurs/controleur de ce type à brancher sur un PC (je suppose que oui, je pense par exemple à ce truc carré avec plein de petits boutons carrés que j'ai déjà dû voir trainer..)


un truc de ce
genre la
?


Whoa, something went wrong and it wasn't supposed to happen.

error

  • Nyarlathotep Fongus
  • *
  • Messages: 1899
Quel séquenceur et pourquoi ? « Réponse #31 le: novembre 20, 2008, 15:39:48 pm »
oep c'est ça ! jamais essayé mais ça l'air plaisant

Staross

  • CromCruach Spagetooz
  • *
  • Messages: 3468
Quel séquenceur et pourquoi ? « Réponse #32 le: novembre 20, 2008, 23:38:31 pm »
Citer
Bah j'aurais eu tendance à dire pareil fût un temps mais j'aimerais enfin savoir si oui ou non les softs ont des moteurs audio ou non et ce qui les différencie.


Rien en fait, t'as ta carte son qui est gérée par les drivers, tu dois juste lui foutre un vecteur de points de longeur 44100 par seconde dans le cul (si tu bosse en 44100 Hz) genre :

[0 1 5 6 7 10 12 .....   42346 ]

Si fais de la synthèse additive, tu calcule simplement un sinus (ou une autre fonction d'onde) et ça y'a pas 36 façon de le faire. Bref y'a rien de mystérieux là dedans, juste des techniques de synthèses et de l'ingénieurie minutieuse dans le design sonore (de l'expérience) pour que ça sonne bien. Mais c'est pas vraiment une question technique objective. Enfin c'est mon avis.

2methylbulbe1ol

  • Radioactive ZOmbie
  • *
  • Messages: 286
Quel séquenceur et pourquoi ? « Réponse #33 le: novembre 21, 2008, 00:32:55 am »
Le truc rigolo carré ca s'appelle "Monome"

kaïzasauce

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 6313
Quel séquenceur et pourquoi ? « Réponse #34 le: novembre 21, 2008, 08:37:45 am »
Citation de: "Riz_Au_Lait"
, surtout le fait de pouvoir diviser une ou plusieurs note en 2//4/8/16/32 parfait pour les drills. En gros pas besoin de partir sur un tempo de 600 pour le faire. .


salut j'suis nouveau et un noob en Fl, tu fais ca comment ?  smiley10
Apprendre ou a laisser.
http://byteburger.free.fr

kaïzasauce

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 6313
Quel séquenceur et pourquoi ? « Réponse #35 le: novembre 21, 2008, 10:32:05 am »
Citer
Ben si c'est tout à fait possible ! Avec le système de layers , ou alors tu te sers du FPC (insert/FPC) et tu remplaces les samples de drums par n'importe quel autre wav


Yes riz, j'ai essayé, mais ok ca fonctionne... Mais comment obtient tu la variété de note. Ok on obtient le piano roll avec les samples a la place des notes midi, bien. Mais si ma caisse claire sonne en la, comment la pitcher en si par exemple ? je n'ai aucune possibilité de choisir ma note sur chaque impact..si ?
pareillement si je cherche a retravailler avec une compression et une EQ par exemple mon sample de caisse claire et uniquement celui ci... c'est pas possible si ?


Ce qu'il y a aussi de très gavant sur FL ce sont les point de velocité qui lorsque tu superpose plusieurs notes, se superposent les uns aux autres, assez penible d'ycomprendre quelquechose
Apprendre ou a laisser.
http://byteburger.free.fr

riz

  • Velextrut sarcoma
  • *
  • Messages: 10213
Quel séquenceur et pourquoi ? « Réponse #36 le: novembre 21, 2008, 11:10:38 am »
Citer
salut j'suis nouveau et un noob en Fl, tu fais ca comment ?


Héé béé  smiley6  quand t'es en mode piano roll tu vas dans l'onglet piano roll menu et je te conseille vivement de mater un peu tout ce qui s'y passe



Ce dont je parle c'est un "quick shop" tu peux le faire avec CTRL+U

Citer
comment la pitcher en si par exemple

Avec l'event editor (le truc ou tu peux gérer vélocity , pan , etc) mais bon à la base le FPC c'est fait pour les drumkits , jouer un drumkits avec des tonalités différentes c'est un peu space (et moche) mais bon si tu veux jouer la flute enchantée à la grosse caisse , libre à toi :stupid:. Moi je me suis jamais servi des layers peut être de ce coté la.

skeuv

  • Taboulé Minceur
  • *
  • Messages: 6
faut pas rêver.... « Réponse #37 le: février 08, 2011, 10:08:53 am »
bonjour tlm
moi je crois qu'il ne faut pas rever, personne ne sortira un morceau qui va sonner comme les trucs commercials, en faisant juste un export de FL ou meme de cubase ou de n'importe quel autre soft.
Ce qu'on entend à la radio ou en cd, c'est travaillé en studio, cad que chaque son correspond à une piste audio propre.Cela implique d'avoir les cartes audio qui vont bien ( multi outputs ) et la table de mixage capable de mixer le nombre de voies nécessaires ( en general il faut au moins un 32 voies) que ce soit en numerique ou en analogique, c  le meme probleme...
 Chaque piste est equalisée ( en retirant les vilaines frequences, surtout pas en ajoutant des frequences), au besoin compressé ( tjs pour atteneur des frequences, non pas pour booster), puis pannée et si faiblarde normalisée. Ensuite  l'ingé son va veiller à ce que chaque piste ait son propre 'champ' de frequence et que ca ne chevauche pas sur une autre piste; dans l'idéal chaque piste doit se situer dans sa propre zone de fréquence.
Enfin arrive l'etape de la masterisation ( ce qui permet au mix final de sonner aussi bien sur une chaine HIFI que sur une sono ou un auto radio, ce qui à mon avis est le plus dur du processus) qui necessite un materiel assez couteux...
Faut arreter de croire que chez vous en faisant un pov export audio de fruity ca va sonner comme les titres des grosses ecuries. En fait ce qu'il faut savoir c'est qu'il n'y a pas de recettes miracle, le son, ca se paye!!! Il y a des ingé son qui ont etudié pur en arriver la, ce n'est pas pour rien!! désolé de vous décevoir , mais faut pas se décourager pour si peu, le son ce n'est pas tout, il y a la création qui compte pour beaucoup quand meme!!!

krodelabestiole

  • Miguou des Ténèbres
  • *
  • Messages: 1594
Quel séquenceur et pourquoi ? « Réponse #38 le: février 08, 2011, 10:33:25 am »
ça sent le gros troll hs smiley21
mais écoute du otto von schirach il utilise du vst au taquet et ça sonne largement mieux que la majorité de merdes surcompressées que j'entends malgré moi à la radio..
miami

c'est un exemple connu, y en a d'autres, même sur ce forum, qui sont ni ingés son, ni milliardaires. je dis pas qu'il y a pas de boulot derrière

neko

  • Invité
Re: faut pas rêver.... « Réponse #39 le: février 08, 2011, 13:33:08 pm »
Citation de: "skeuv"
le son, ca se paye!!!




tu m'étonnes mec

dwan

  • FTP echange
  • Radioactive ZOmbie
  • *
  • Messages: 235
Quel séquenceur et pourquoi ? « Réponse #40 le: février 08, 2011, 13:44:51 pm »
Ascète en carton.

Sin sinatra

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 332
Re : Quel séquenceur et pourquoi ? « Réponse #41 le: novembre 13, 2013, 22:01:45 pm »
Pour moi un bon sequencer c'est celui qui permet de tout faire dans l'étape de production : Composition (midi + recording + sampling), mixage et mastering, routing etc. Pour ma part le grand gagnant c'est :

Ableton live 9 avec max/msp (la reverb à convolution est géniale), c'est juste de la bombe ! Les vst et banques de sons fournis de bases permettent de faire des choses très acceptables bien que pour les plus exigeants d'autres vst seront indispensables notamment pour les instruments virtuels.

c'est très complet, on peut tout faire : compo, sampling, recording, mix, mastering et bien sûr du live...

Facile d'utilisation, le système de clip est bien foutu avec la possibilité d'automation directement sur celui-ci (plus besoin de passer par le sequencer), et la qualité audio est très bonne mais là je suis pas vraiment au courant des tests, je fais parler uniquement mon oreille - qui n'est pas forcément une source fiable  :)

Autrement il reste l'indémodable Pro-tools - référence chez les professionnels (avec Digital performer - pour les grosses bruts) - qui est surement le plus efficace pour le recording et le mixage bien que maintenant avec les nouvelles versions la compo s'avère bcp plus ergonomique qu'à ses débuts.

Je sais que Logic pro est très à la mode aussi. Pour l'avoir essayé c'est vraiment très bien pour la compo, les vst de bases envoient du lourd ! mais perso je ne vois ce qu'il pouvait m'apporter de plus que Live donc j'ai pas cherché à aller plus loin et puis c'est une tout autre philosophie donc la flemme de changer mes habitudes pour finalement ne rien gagner au change ...

Et puis y'a Cubase aussi, qu'on ne présente plus... et Fruity loops que vous avez l'air de bien connaître !

Pour conclure je dirais que en gros tout s'équivaut à quelques détails près notamment sur l'ergonomie qui peut parfois faire gagner du temps, sur certains sequencer, le routing peut parfois dérouter  smiley13 et s'avérer être un vrai casse tête ! c'est un des points forts de Live où tout est très simple et rapide notamment avec les pistes auxiliaires pour les envois d'effets, y'a juste à créer la piste et tourner le potard, simple comme bonjour !

yo !

Sin sinatra

  • Vicomte des Abysses
  • *
  • Messages: 332
Re : Quel séquenceur et pourquoi ? « Réponse #42 le: novembre 13, 2013, 22:27:55 pm »
bonjour tlm

Cela implique d'avoir les cartes audio qui vont bien ( multi outputs ) et la table de mixage capable de mixer le nombre de voies nécessaires ( en general il faut au moins un 32 voies) que ce soit en numerique ou en analogique, c  le meme probleme...
 Chaque piste est equalisée ( en retirant les vilaines frequences, surtout pas en ajoutant des frequences), au besoin compressé ( tjs pour atteneur des frequences, non pas pour booster), puis pannée et si faiblarde normalisée. Ensuite  l'ingé son va veiller à ce que chaque piste ait son propre 'champ' de frequence et que ca ne chevauche pas sur une autre piste; dans l'idéal chaque piste doit se situer dans sa propre zone de fréquence.
Enfin arrive l'etape de la masterisation ( ce qui permet au mix final de sonner aussi bien sur une chaine HIFI que sur une sono ou un auto radio, ce qui à mon avis est le plus dur du processus) qui necessite un materiel assez couteux...
Faut arreter de croire que chez vous en faisant un pov export audio de fruity ca va sonner comme les titres des grosses ecuries. En fait ce qu'il faut savoir c'est qu'il n'y a pas de recettes miracle, le son, ca se paye!!! Il y a des ingé son qui ont etudié pur en arriver la, ce n'est pas pour rien!! désolé de vous décevoir , mais faut pas se décourager pour si peu, le son ce n'est pas tout, il y a la création qui compte pour beaucoup quand meme!!!

Euh, je sais pas si t'es au courant mais un sequencer c'est l'equivalent virtuel d'une table de mixage ... après c'est sûr que ça vaut pas le grain d'une SSL ou d'une Neve mais en théorie tu peux faire exactement la même chose d'autant plus qu'aujourd'hui les vst sont de mieux en mieux, notammment les émulations de tranche analogique qui émulent justement le son de célèbres consoles de mixage ( cf. Slate digital, McDsp, Abbey road etc. qui sont d'ailleurs utilisés dans la plupart des studios pros). Ce qui est très important pour la qualité du son ce sont les convertisseurs A/N N/A et ceux des cartes sons grand public sont corrects voire très corrects ( Notamment chez RME). Après un studio digne de ce nom a du hardware dédié à cela (style SSL Xlogic), souvent très onéreux. Bref, tu sembles confondre mixage et qualité du son qui dépend également du materiel utilisé pour l'enregistrement (micros + convertisseurs) ou encore l'insonorisation de ta cabine ou espace dédié...

Le mixage (Eq, compression etc.) est largement faisable sur des sequencers classiques type cubase ou pro tools, suffit d'avoir les bons vst (et de bonnes enceintes de monitoring pour home-studio type Focal, Genelec, yamaha etc.) et c'est pas ce qui manque de nos jours. Au passage le compresseur est un travail sur la dynamique et non un travail fréquentiel direct commel tu as l'air de le penser, ça c'est le taff de l'EQ et des filtres, ce qui n'a rien à voir. On appelle dynamique l'ecart entre les niveaux faibles et les niveaux forts par conséquent le compresseur réhausse les niveaux faibles et atténue les forts, d'où son nom de compresseur qui rend le son plus "compacte". Outre cette fonction purement technique c'est bien plus que cela et c'est surement l'effet le plus musical et le plus important dans un morceau, il permet notamment de gérer la profondeur de champs de tes instruments et l'impact des transitoires (effet de claquant sur une caisse claire, de  pompage avec l'utilisation en side chain : notamment basse/ kick où c'est super efficace quand c'est bien géré etc..)

Le mastering digital est aussi très acceptable de nos jours toujours grâce aux plugins de plus en plus évolués (Izotope, Slate digital, Waves etc.) Le matoss fait pas mal de chose (surtout quand c'est de l'analogique) mais c'est avant tout le savoir-faire qui prime donc avec de bonnes connaissances on peut faire du mastering et du mixage digital acceptables en se rapprochant du "gros son/ grosse prod", mais faut éviter l'écueil de la course à la dynamique qui finit toujours par détériorer le son, écoute un mixage analogique des années 70 avec une prod tout numérique des années 2000 c'est flagrant, surtout que sur tous les appareils audio t'as un bouton qui s'appelle volume donc aucun intérêt à toujours vouloir avoir le son qui sonne plus fort que le voisin ... Le mastering moderne, le mp3 aidant, a d'ailleurs flingué l'oreille de l'auditeur moyen, sans parler de l'ado qui écoute la radio sur une hi-fi pourrie et son ipod au volume max pendant plus d'une heure ... le public français est bien connu pour ne pas être très regardant sur la qualité sonore en comparaison à un anglais ou américain qui s'attache davantage à acquérir de l'équipement sonore qui tienne la route. Dans la grande majorité des foyers français on retrouve de la hi-fi de supermarché tandis que foisonnent les ecrans plasma hd machin-trucs ... une belle image on aime mais le beau son, bof ... bref c'est plus le sujet.
yo !

 


SimplePortal 2.3.3 © 2008-2010, SimplePortal